547 connectés

Wu Assassins : Review de la saison 1

Date : 11 / 08 / 2019 à 11h30
Sources :

Unification


Wu Assassins Saison 1 est une très bonne série mélangeant action et fantastique et se déroulant à notre époque actuelle.

Le scénario présente un jeune cuisinier vivant au Chinatown de Los Angeles qui va hériter d’un pouvoir provenant de moines. Il va devoir l’utiliser pour trouver et assassiner des porteurs de pierre Wu qui ont chacun un des cinq pouvoirs élémentaires : feu, eau, bois, métal et terre. Des individus qui utilisent leurs pouvoirs, qui les ont corrompus, à des fins néfastes et qui peuvent mettre en danger l’humanité.

Évidemment, un tel script rappelle de nombreuses œuvres plus ou moins similaires, mais elle est bien menée, réserve des rebondissements et est beaucoup moins manichéenne que ce à quoi on peut s’attendre. Sans compter qu’elle mélange à des effets spéciaux plutôt réussis à des scènes de combats absolument éblouissantes.

Elle emprunte aussi beaucoup d’éléments à la pop culture, et cette lutte entre le bien et le mal antique n’est parfois pas sans rappeler des films de superhéros récent, DC comme Marvel, avec quelques clins d’œil à de célèbres longs métrages de science-fiction.

De plus, ce qui fait toute la saveur de la série, en dehors de ces bagarres épiques, est bien la qualité d’écriture des différents protagonistes. Le récit présente le héros et ses trois amis d’enfance, une policière infiltrée, un chef de la mafia locale et son adjointe, et une galerie de guerriers Wu qui sortent de l’ordinaire.

Tous les protagonistes sont impeccablement interprétés et chacun d’entre eux sait très bien se battre. Les femmes ne sont réellement pas en reste et offrent des bagarres spectaculaires qui restent longtemps en mémoire. Le casting a en grande partie été visiblement choisi pour ses qualités de maîtrise de sports de combat.

Tous les amateurs de films d’action connaissent le nom d’Iko Uwais qui avait été révélé aux spectateurs occidentaux avec l’incroyable Raid. Créer une série d’action autour de lui est une merveilleuse idée et ce dernier montre de multiples fois qu’il est vraiment l’un des plus grands maîtres d’arts martiaux existant aujourd’hui.

Katheryn Winnick, qui coproduit en compagnie d’Iko Uwais la série et en a même réalisé un épisode, est très bonne en femme flic infiltrée essayant d’éviter une nouvelle guerre de gang.

Il faut aussi saluer les prestations de Byron Mann formidable en chef de la mafia, Li Jun Li sympathique en responsable d’un restaurant, Lewis Tan intéressant en petit voyou et Lawrence Kao touchant en ami enfance. Quant à Tommy Flanagan, il crève l’écran en personnage extrêmement ambigu et JuJu Chan est explosive en garde du corps du chef de la triade. Les amateurs sont aussi ravis de retrouver Mark Dacascos qui tient un petit rôle sympathique durant plusieurs épisodes de la série.

Cette dernière est bien réalisée et propose régulièrement quelques flashbacks permettant de comprendre le passé commun d’un certain nombre de personnages, Ainsi que des flashforwards que la suite de l’épisode va permettre de comprendre. Le septième est d’ailleurs absolument formidable et peut-être bien mon préféré de cette première saison.

L’intensité du récit retombe juste dans les 20 dernières minutes de l’ultime épisode avant d’être relancé d’une belle façon à la fin de celui-ci qui annonce potentiellement une saison deux. Espérons donc que la qualité de l’œuvre présentée séduise les spectateurs de Netflix et permette à la suite de voir le jour.

Wu Assassins Saison 1 est une très bonne série et une belle découverte. Trouvant un mélange harmonieux entre action et fantastique, montrant des personnages attachants et intelligents et se focalisant sur la famille et l’amitié, L’œuvre est non seulement visuellement très belle, mais permet de passer un formidable moment de divertissement. De plus, elle donne aussi envie d’être revue rapidement pour apprécier encore une fois les cascades millimétrées et les combats impressionnants qui la ponctue tout le long.

Plaisant et spectaculaire.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.10
- Titre : Drunken Watermelon, Misspent Youth, Fire Chicken, A Twisting Snake, Codladh Sámh, Gu Assassins, Legacy, Ladies’ Night, Paths Pt. 1, Paths Pt. 2
- Date de première diffusion : 8 juillet 2019 (Netflix)
- Créateur : John Wirth, Tony Krantz
- Réalisateur : Toa Fraser, Stephen Fung, Michael Nankin, Roel Reiné, Katheryn Winnick, Tony Krantz
- Avec : Iko Uwais, Katheryn Winnick, Byron Mann, Li Jun Li, Lawrence Kao, JuJu Chan, Lewis Tan, Tommy Flanagan, Mark Dacascos, Celia Au

RÉSUMÉ

Dernier d’une lignée d’élus, un chef en herbe fait équipe avec un policier de la criminelle pour élucider un mystère séculaire et stopper des assassins surnaturels.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Sextuplés : La review du film Netflix
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 3.13 (...)
American Factory - Un milliardaire chinois en Ohio : La review du (...)
Invader ZIM - Enter the Florpus : La review du film Netflix
GLOW : Review de la saison 3
Joker : Le rire du Prince du Crime expliqué par Joaquin (...)
Krypton : Syfy annule la série et son spin-off Lobo
Good Boys : La critique
Fast & Furious 9 : Le film recrute un Ultimate Fighter de (...)
The Nevers : La série de Joss Whedon accueille 6 nouveaux (...)
Penny Dreadful - City of Angels : Piper Perabo rejoint la (...)
Good Morning, Midnight : Kyle Chandler rejoint Felicity Jones et (...)
Hawaii Five-0 : Katrina Law débarque sous le soleil
404 éditions : les party-games de l’été
Cinéma - Bandes Annonces : 19 août 2019