649 connectés

Late Night : La critique

Date : 15 / 08 / 2019 à 10h00
Sources :

Unification


Late Night est une très bonne comédie américaine présentant de façon hyperréaliste le milieu des émissions de divertissement.

Le scénario est écrit par Mindy Kaling, une jeune femme qui connaît d’autant mieux ce dont elle parle, qu’elle est la première femme d’origine indienne à avoir obtenu un poste d’écrivaine dans une émission de divertissement. Depuis, sa carrière a évoluée et elle a même sa propre émission, The Mindy Project.

Elle a écrit son script, parfois acerbe et sans compromis, en pensant de suite à l’actrice anglaise Emma Thomson, qui a d’ailleurs accepté sans hésiter ce rôle. L’histoire se focalise donc sur une brillante, et multi-récompensée, présentatrice d’origine anglaise qui voit les chiffres de l’audience de son émission décroître, et sur une jeune femme d’origine indienne essayant de percer dans le milieu des auteurs de divertissement.

Les deux actrices principales sont absolument remarquables. Le reste du casting est aussi la hauteur et permet de brosser une vision diversifiée des personnes associées à un milieu finalement rarement montré de cette façon.

Emma Thomson est éblouissante en femme géniale et autoritaire ne voulant pas faire de compromis. Mindy Kaling est très juste en jeune femme venant de nulle part essayant de revitaliser l’émission pour laquelle elle a été embauchée. L’alchimie entre les deux actrices fonctionne à merveille et permet d’offrir aux spectateurs des scènes truculentes aux répliques d’une grande précision et souvent très drôles. On retrouve aussi, intégrés dans le film, des extraits très drôles de spectacle de stand-up qu’a fait Emma Thompson au début de sa carrière, ce qui apporte un grand réalisme au personnage de présentatrice qu’elle incarne.

La mise en scène de Nisha Ganatra est très réussie. Cette dernière alterne entre les points de vue des deux protagonistes principaux, et permet aussi de s’immiscer dans leur vie personnelle et de les comprendre au mieux. On s’attache très rapidement à ces deux personnages que tout oppose, mais qui veulent proposer de la qualité et parler des sujets qui fâchent.

Les séquences de prime time sont truculentes et, se basant sur la verve et la prestance d’Emma Thomson, font à la fois rire et impressionnent aussi de par la qualité de la prestation fournie.

De plus, il faut saluer le très beau travail sur les décors d’Elizabeth Jones qui apporte une grande vraisemblance au lieu de travail à la chaîne télévisée, à son plateau et aux deux appartements des protagonistes principaux. Les très bons costumes de Mitchell Travers habillent parfaitement les personnages, surtout lorsque l’émission est lancée et que la présentatrice doit apparaître impeccable.

Late Night est un film divertissant qui raconte avec une grande acuité le milieu du divertissement américain. Avec de grandes actrices, un scénario formidablement écrit et une mise en scène sobre et inspirée, l’œuvre est non seulement divertissante, mais fait beaucoup réfléchir.

Véridique et amusant.

SYNOPSIS

Une célèbre présentatrice de « late show » sur le déclin est contrainte d’embaucher une femme d’origine indienne, Molly, au sein de son équipe d’auteurs.
Ces deux femmes que tout oppose, leur culture et leur génération, vont faire des étincelles et revitaliser l’émission.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 42
- Titre original : Late Night
- Date de sortie : 21/08/2019
- Réalisateur : Nisha Ganatra
- Scénariste : Mindy Kaling
- Interprètes : Emma Thompson, Mindy Kaling, John Lithgow, Reid Scott, Hugh Dancy, Denis O’Hare, Max Casella, John Early
- Photographie : Matthew Clark
- Montage : Eleanor Infante
- Musique : Lesley Barber
- Costumes : Mitchell Travers
- Décors : Elizabeth Jones
- Producteur : Mindy Kaling, Howard Klein, Jillian Apfelbaum, Ben Browning pour Imperative Entertainment, FilmNation Entertainment
- Distributeur : ARP Sélection

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Late Night



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Good Boys : La critique
Scary Stories : La critique
Ma famille et le loup : La critique
Le Déserteur : La critique
Late Night : La critique
Joker : Le rire du Prince du Crime expliqué par Joaquin (...)
Krypton : Syfy annule la série et son spin-off Lobo
Good Boys : La critique
Fast & Furious 9 : Le film recrute un Ultimate Fighter de (...)
The Nevers : La série de Joss Whedon accueille 6 nouveaux (...)
Penny Dreadful - City of Angels : Piper Perabo rejoint la (...)
Good Morning, Midnight : Kyle Chandler rejoint Felicity Jones et (...)
Hawaii Five-0 : Katrina Law débarque sous le soleil
404 éditions : les party-games de l’été
Cinéma - Bandes Annonces : 19 août 2019