613 connectés

SDCC 2019 – Pennyworth : Sexy, sombre et étrange

Date : 25 / 07 / 2019 à 11h45
Sources :

Syfywire


Lors d’un panel sur Pennyworth au Comic-Con de San Diego, Bruno Heller, producteur exécutif de la série, a discuté de sa gratitude qu’il avait envers le personnage emblématique, joué par Jack Bannon et comment le futur maître d’hôtel de Bruce Wayne est un peu plus terre-à-terre que le Dark Knight qu’il servira plus tard dans sa vie.

"L’histoire d’Alfred arrive la première," explique Heller. "C’est un personnage que tout le monde connait et aime, et qui n’a jamais vraiment été exploré. Nous racontons une histoire d’origine avec une grande marge de liberté, c’est à la fois dans le monde de Batman et plus terre à terre, je pense."

De plus, le fait que la série soit diffusée sur Epix signifie qu’ils n’ont pas à atténuer la violence, les jurons et d’autres éléments plus matures.

"Vous pouvez vous rapprocher du bord... C’est beaucoup plus gothique et victorien, tout en étant plus moderne." Le producteur a ajouté, décrivant également la série de prequel comme sombre avec des parallèles politiques.

Dans un Londres dickensien et imprégné de néons (proche des années 1960 désinhibées), Pennyworth suit une jeune version d’Alfred. Il fonde sa propre entreprise de sécurité, combat les complots criminels et commence à travailler avec Thomas Wayne (joué par Ben Aldridge à qui il a été demandé de baser sa performance sur Cary Grant) pour la toute première fois.

"Vous vous dirigez vers une destinée qui est spéciale. C’est une chose intéressante à construire," a déclaré le producteur exécutif, Danny Cannon (l’autre moitié de l’équipe créative de Gotham), qui craignait de ne présenter aucun méchant classique de DC jusqu’à ce qu’Heller lui rappelle que l’Angleterre a sa propre galerie de méchants comme Jack l’éventreur.

"La Grande-Bretagne a cette pléthore de grands méchants que les bandes dessinées ont volé."

"Si vous donnez une arme à un Anglais, il ressemble à Jason Statham ou à James Bond," plaisante-t-il. "Il y a comme du John Barry dans la musique." Barry a bien sûr créé le légendaire thème de 007 et a défini le son des films d’espionnage au plus fort de la guerre froide. La musique de Michael Giacchino pour les 2 films Les Indestructibles de Pixar est un hommage direct à Barry.

"À la minute où j’ai lu le scénario de Bruno, je savais que c’était une histoire qui valait la peine d’être racontée," a déclaré Bannon, admettant que sa performance était un clin d’œil direct à Michael Caine, qui avait dépeint Alfred dans la trilogie du Dark Knight, désormais emblématique de Christopher Nolan. C’est assez évident Lorsque vous regardez l’une des bandes-annonces, Bannon personnifie parfaitement Caine, mais le jeune acteur ne voulait pas vraiment avoir l’impression de vivre dans l’ombre de tous ceux qui ont déjà joué le personnage dans les films et à la télévision.

"Plutôt que de suivre ces vieux acteurs incroyables, parce que la série se déroule avant eux, eux viennent après moi," a-t-il intelligemment continué en faisant beaucoup rire le public. "Je suis excité pour les gens de voir ce monde… C’est bizarre, c’est sexy, c’est sombre et c’est étrange. Londres des années 60 est assez cool et là c’est encore plus cool.

"Nous avons créé une version fantastique de Londres," a ajouté Heller. "Et cela aide de se baser sur quelque chose de réel… C’est important, comme ce fut le cas avec Gotham où nous avons tourné à New York… Londres est un vrai personnage dans la série."

Aldridge a déclaré que la réalité de la série est un cran plus étrange et plus macabre que la nôtre l’était et l’est encore. Prendre le rôle de Thomas Wayne était quasiment un rêve devenu réalité pour lui.

"C’est amusant de faire partie de l’ADN qui compose Batman. Rejoindre la légende, en quelque sorte," a-t-il déclaré, comparant Thomas et Alfred à des prédateurs solitaires tels que des tigres ou des requins. "Ce n’est pas Starsky et Hutch, ils se méfient l’un de l’autre."

La saison 1 de Pennyworth débutera sur Epix le 28 juillet. L’épisode pilote est réalisé par Cannon.






Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Pennyworth : Le teaser annonce l’arrivée de la saison (...)
DC FanDome - Pennyworth : Une surprise attend Martha Kane dans la (...)
Pennyworth : 5 nouveaux réguliers pour la saison 2
Pennyworth : Epix renouvelle les aventures d’Alfred pour (...)
SDCC 2019 – Pennyworth : Sexy, sombre et étrange
Petit guide de la chasseuse de monstres : La review du film (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : Les premières images de la (...)
Vortex : La critique
The Son : Une mini-série pour et par Jake Gyllenhaal
Miss : La critique
Don’t Look Up : Du beau linge pour le film Netflix (...)
Nains : La critique du tome 17
Romans et Bd-jeux : Les dernières ouvrages de 404 édition
Cinéma - Bandes Annonces : 27 octobre 2020
Mourir peut attendre : James Bond chez Netflix, Apple ou Amazon (...)