403 connectés

Bixa Travesty : La critique

Date : 22 / 06 / 2019 à 11h00
Sources :

Unification


Bixa Travesty (pédale travestie) est un très bon documentaire sur le genre et sur la place de la femme dans la société brésilienne.

Linn da Quebrada, une transsexuelle brésilienne de 26 ans qui est animatrice de radio et chanteuse de rap transgressive est le sujet d’un documentaire haut en couleur de Kiko Goifman et Claudia Priscilla.

Le film suit de près cette personnalité flamboyante et sa meilleure amie transgenre Jup do Bairro, tout aussi sympathique. On peut ainsi découvrir les deux compères dans leur émission radio aux répliques truculentes, ou dans l’intimité de la famille de Linn da Quebrada. De nombreux extraits de leurs concerts ponctuent le long métrage et donnent une grande pêche, tout en faisant rire des paroles sans fard et de la mise en scène outrageuse de la chanteuse et de ses musiciens.

Un grand nombre d’archives vidéos et de photos sont insérées, permettant de découvrir la personnalité exubérante d’une véritable artiste sous les différentes apparences qu’elle à endossée. Une transsexuelle qui revendique d’être reconnue pour ce qu’elle est et qui fustige une société machiste n’acceptant pas la différence et souvent méprisante vis-à-vis des femmes.

On se retrouve dès les premières images happé dans un documentaire qui n’est pas souvent politiquement correct, appelle un chat un chat, et est une belle ode à la liberté. De plus, des scènes de nudité sont montrées et dédramatisent encore plus l’apparence.

À travers le personnage très coloré de Linn da Quebrada, aux reparties qui font mouche, se dessine le portrait de la société brésilienne qui n’est parfois pas si différente que la nôtre et qui ne brille pas toujours pour sa tolérance, surtout depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro.

Bixa Travesty est un très bon documentaire, passionnant à visionner et plein de leçons de vie et d’acceptation de soi et des autres. À travers un protagoniste qui ne passe pas inaperçu dont certaines de ses phrases sont d’une incroyable justesse, le film est une belle leçon de courage qui montre que tout le monde mérite le même respect quelque soit son apparence et que chacun a sa place sur notre planète, sans mériter ni haine, ni opprobre, ni mépris, mais juste de l’acceptation.

Sincères et plein d’énergie.

Le film a eu le Grand Prix Documentaire au Festival Chéries-Chéris 2018, ainsi que le Teddy Award du meilleur documentaire à la Berlinade entre autres prix remportés dans différents festivals du monde.

SYNOPSIS

Portrait électrisant de Linn da Quebrada, artiste à la présence scénique extraordinaire qui réfléchit sur le genre et ose affronter avec un rare panache le machisme brésilien. Le corps féminin trans comme moyen d’expression politique.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 15
- Titre original : Bixa Travesty
- Date de sortie : 26/06/2019
- Réalisateur : Kiko Goifman, Claudia Priscilla
- Scénariste : Claudia Priscilla, Linn da Quebrada, Kiko Goifman
- Interprètes : Linn da Quebrada, Jup do Bairro, Liniker, As Bahias e a Cozinha Mineira, Assucena Assucena, Raquel Virgínia
- Photographie : Karla Meneghetti
- Montage : Olivia Brenga
- Musique : Linn da Quebrada
- Producteur : Kiko Goifman, Evelyn Mab pour Válvula Produções, Paleotv
- Distributeur : Arizona Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Bixa Travesty



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Manta Ray : La critique
Give Me Liberty : La critique
Herbes Flottantes : La critique
L’Oeuvre Sans Auteur : La critique
Roads : La critique
SDCC 2019 - Ça Chapitre 2 : Pour quelques litres de sang de (...)
Thor 4 : Le film se fera avec Taika Waititi à la barre
Game of Thrones : Le blason des Stark s’invite sur le (...)
Eisenhorn : Frank Spotnitz développe une série de fantasy sur (...)
La petite sirène : Harry Styles et Javier Bardem pour le film (...)
Manta Ray : La critique
Jack Reacher : Amazon développe une série sur le héros de Lee (...)
Candyman : Le film de Jordan Peele sera tourné en août
The Invisible Man : On "apercevra" Oliver Jackson-Cohen dans le (...)
Nephilim Légende : La luxueuse édition Prestige du jeu de (...)