428 connectés

Swamp Thing : Review 1.02 Worlds Apart

Date : 11 / 06 / 2019 à 14h00
Sources :

Unification


Après un premier épisode qui installait son univers de façon assez plutôt convaincante, Swamp Thing semble dévoiler dans ce deuxième épisode tous les éléments qui seront au cœur de ses choix artistiques et narratifs.

Après les événements tragiques qui clôturaient le pilote, le Dr Arby Arcane va devoir déployer une énergie folle pour convaincre les autorités de la ville de Marais de l’importance des recherches qu’avait mené Alec. Sans surprise, elle va être confrontée à des réticences fortes qui laisse supposer qu’une personne très influente tire les ficelles.

Encore une fois, j’ai trouvé Crystal Reed, qui joue Arby, très convaincante dans sa manière de gérer tous les coups durs qui lui tombent dessus. La façon dont elle insuffle à son personnage un mélange de dignité et de combativité le rend à fois crédible et attachant alors que tout ce qui lui arrive pourrait paraître excessif.

Je me demandais comment " les premiers pas " du Swamp Thing allaient être gérés par les scénaristes. J’avoue avoir eu très peur lors des premières minutes de l’épisode, car je pensais que le monstre allait rester terrer dans son coin, submergé par l’horreur de son nouveau corps. Finalement, toute la séquence où il est amené à intervenir a été d’une brutalité suffisamment marquante et efficace pour totalement me rassurer. Les amateurs de violence horrifique sanglante vont sans aucun doute se régaler !

Comme attendu, il n’y a pas que dans les marais que les monstres se cachent et certains des habitants commencent à révéler des penchants qui remettent en perspective la notion de monstruosité. Menteurs, manipulateurs, avides, certains semblent même avoir fait appel à des forces très obscures pour vaincre la mort, plaçant l’univers se la série sur plusieurs niveaux thématiques. Je ne peux que saluer l’ambition des scénaristes et j’ai hâte de voir comment les intrigues vont s’entremêler dans les prochains épisodes.

Enfin, j’ai été ravi de voir Kevin Duran (The Strain, Vikings, Lost) dans un rôle à contre-emploi à la limite du cabotinage. J’imagine qu’il va sans doute avoir un rôle important et que le nom de son personnage doit déjà en dire beaucoup aux connaisseurs.

Impossible de ne pas évoquer l’annonce de l’annulation de la série, avant même que ce deuxième épisode n’ait été diffusé. Les vraies raisons ne sont à l’heure actuelle pas si claires que cela. Est ce dû un véritable problème de budget ou plutôt à l’arrivée d’une nouvelle plateforme de streaming Warner, tuant de fait l’offre DC Universe (donc peut-être une deuxième saison de Doom Patrol) ? En tout cas, le fait que la saison ne contienne que 10 épisodes au lieu des 13 annoncés trouve une explication, qui j’espère n’aura pas de conséquences trop négatives sur ce qui sera donc la conclusion définitive de l’intrigue.

La Chose du Marais est donc l’archétype du héros à l’apparence monstrueuse qui va devoir rester tapi dans l’ombre établir sa justice. Un schéma plutôt classique, mais qui a l’avantage de s’ancrer ici dans un environnement original. Swamp Thing n’aura probablement pas le même niveau de créativité que Doom Patrol, mais elle se montre suffisamment solide et prometteuse pour nous faire passer d’excellents moments dans ce qui sera donc sa seule et unique saison.

EPISODE

- Episode : 1.02
- Titre  : Worlds Apart
- Date de première diffusion : 07/06/2019 (DC Universe)
- Réalisateur : Len Wiseman
- Scénariste : Mark Verheiden & Doris Egan

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Euphoria : Review des premiers épisodes de la saison (...)
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 3.04 (...)
3 % : Review de la saison 3
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique