457 connectés

The Banishing : La critique du jeu de cartes coopératif

Date : 10 / 06 / 2019 à 09h00
Sources :

Unification France


The Banishing
La boîte de Pandore est ouverte

Description :

"Un sombre abîme s’est ouvert ; des morts-vivants tentent d’envahir notre monde.

Vous, les gardiens, avez uni vos forces pour renvoyer ces créatures ténébreuses dans l’abîme dont elles ont émergé.

Mais à chaque seconde, ces morts-vivants gagnent en puissance, et menacent de submerger notre monde.

Grâce aux cartes de l’Abîme, les joueurs vont pouvoir former des combinaisons afin de jeter de redoutables sorts et d’accomplir le rituel final de bannissement morts-vivants.

Pour cela – et pour remporter la partie, ils devront œuvrer de concert, conjuguer leurs compétences, se porter assistance, et se protéger mutuellement des attaques des morts-vivants."

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 8 fiches de personnage,
- 98 cartes,
- un livret de règles.

Le déroulement d’une partie :

Chaque joueur choisi un personnage parmi 8, et ses capacités spéciales (guerrier, soigneur, barde, sorcière, magicien, voleur, brute, cultiste).

Un carré de 3 cartes de côté est installé au centre de la table, il est composé de symboles dont vous aurez besoin pour activer vos capacités, et de morts-vivants.

À chaque tour, on va prendre les 3 cartes d’une colonne ou d’une ligne, gardant les symboles, et les ennemis de côté, causant des dommages.

Avec ces symboles, on peut activer une seule capacité de son personnage par tour, pour attaquer ou se défendre par exemple. Plus la combinaison est complexe, plus l’effet est puissant. On peut aussi utiliser, à la place, une capacité générale partagée par tous (échanger des positions de cartes, échanger des cartes entre joueurs, etc...)

L’une des capacités spéciales permet de bannir des morts-vivants, le but est de réussir à en bannir 10 avant de mourir ou d’atteindre la fin du 3ème round.

Le verdict :

Le jeu est simple à apprendre et à transmettre, mais aussi assez simple à vaincre. En ce sens, il convient donc plutôt à des débutants.

Une petite particularité consiste à encourager la communication mais sans pouvoir montrer ses cartes, ce qui engendre une tension qui monte avec les vagues de morts-vivants arrivent.

Le jeu tourne autour d’un casse-tête style puzzle qui doit être appréhendé afin de choisir la bonne ligne ou colonne, et de faire tourner les cartes.

Ces cartes justement auraient bien pu être plus belles, car leur design est trop dépouillé.

The Banishing est donc, dans l’ensemble, un bon jeu coopératif rapide, pour débutant.

Fiche technique

Type : Cartes, coopératif
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Sean Rumble
Éditeur : Wizkids
Nombre de joueurs : 3 à 5
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 30-60 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 20 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Big Monster : La critique du jeu monstrueusement fun
Keyforge - l’Age de l’Ascension : La critique de la (...)
Mémoire 44 - New Flight Plan : La critique du jeu et de son (...)
Starfinder - Xéno-archive : La critique du Bestiaire
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique