454 connectés

The Red Line : Review 1.07-1.08 I Must Tell You What We Have Inherited - This Victory Alone Is Not The Change We Seek

Date : 23 / 05 / 2019 à 11h15
Sources :

Unification


Ce double épisode clôt cette première saison de The Red Line d’une manière plutôt satisfaisante. Alors que tout semblait indiquer que Jira et son père adoptif allaient enfin pouvoir rendre justice à la mort d’Harrison, les voie de la justice américaine vont se montrer plus impénétrables que prévues.

" The Blue colour matters " et la police étant une institution qui a tendance à être protégée pour ne pas être discréditée de façon définitive, le combat pour la mémoire d’Harrison va devoir continuer de manière plus transversale, sur un terrain moins judiciaire, grâce à de l’argent. Même si j’ai trouvé cela un poil cynique, cela est malheureusement à l’image de ce qui se fait de plus en plus dans notre société aujourd’hui pour lutter contre certaines discriminations.

Toujours aussi combattive, Tia, qui avait frappé fort en dénonçant comment le fils de son adversaire avait été disculpé au détriment d’un innocent, va continuer à rendre les coups. Est ce que défendre des valeurs aussi justes soient-elles nécessite forcément d’utiliser des méthodes allant à l’encontre de ce qu’on défend ? La question reste posée et la série ne donne pas vraiment de réponse si ce n’est le fait qu’un retour de bâton risquera à tout moment de tomber. En tout cas, The Red Line est parvenu à illustrer efficacement à quel point le combat politique est quelque chose d’éprouvant où l’on risque de se perdre.

On pourrait reprocher à la série de pêcher par excès de positivisme, notamment lorsqu’un personnage-clef finit par faire un choix qui lui coûtera forcément sa carrière. Néanmoins, certains éléments viennent aussi assombrir le tableau, comme le père biologique de Jira qui va se révéler avoir des convictions allant à l’encontre de sa fille.

L’un des aspects les plus intéressants de cette première saison aura bien entendu été la trajectoire sinueuse de Paul Evans. Navigant entre résignation et combativité, les coups du sort en sa faveur ou à son encontre se sont enchaînés, mais lui auront toutefois permis de comprendre l’une des raisons de son geste. Il lui aura fallu de nombreux électrochocs, mais on constatera qu’il est le seul de son milieu à tirer des leçons de ce qui lui est arrivé.

La portée humaniste et universelle qu’ont voulu donner les scénaristes à la série trouve tout son sens lors d’un l’épilogue puissant invitant chacun à réfléchir sur ce qu’il doit être fait pour que nous ayons un meilleur monde. Tous les protagonistes étant allés au bout de leur schéma narratif, rien ne dit que nous les retrouverons forcément dans une éventuelle seconde saison.

Pris dans sa globalité, The Red Line s’avère être une série maîtrisée, qui sous le prisme d’un divertissement un peu trop calibré, mais efficace, amènera chacun à se poser des questions sur l’origine des préjugés amenant à de terribles actes de discrimination, mais aussi à la montée du communautarisme qu’il soit bleu, noir ou gay. Sans aucun doute possible, les amateurs de drame sociétal apprécieront.

EPISODE

- Episodes : 1.07 - 1.08
- Titres  : I Must Tell You What We Have Inherited - This Victory Alone Is Not The Change We Seek
- Date de première diffusion : 19/05/2019 (CBS)
- Réalisateur : DeMane Davis - Thomas Carter
- Scénariste : Sunil Nayar- Caitlin Parrish & Erica Weiss

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Euphoria : Review des premiers épisodes de la saison (...)
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 3.04 (...)
3 % : Review de la saison 3
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique