495 connectés

The Dead don’t Die : La critique

Date : 15 / 05 / 2019 à 09h30
Sources :

Unification


The Dead don’t Die est un bon film de zombies qui est aussi une critique sociétale pas complètement réussie de notre époque.

Les policiers d’une petite ville doivent faire face à d’étranges événements se produisant et à une épidémie de zombies qui devient de plus en plus importante. Le scénario de Jim Jarmusch s’amuse avec les codes de ce genre de film pour proposer un long métrage souvent amusant. Il en profite pour proposer quelques scènes originales et une critique de la société plus ou moins appuyée dans laquelle se sont finalement les humains qui sont des zombies, bien avant de se relever des morts.

Néanmoins, l’œuvre n’est pas une réelle comédie à l’image des très réussis Shaun of the Dead, Bienvenue à Zombieland, dans lequel Bill Murray avait d’ailleurs un caméo hilarant, ou encore l’injustement méconnu Goal of the Dead. Elle n’est pas non plus un long métrage de mort-vivants plus classique horrifique ou survivaliste, proposant une vision un petit peu différente de ce que les films de zombies nous montrent ces dernières années en dehors de quelques ovnis comme l’excellent The Last Girl.

Mais il faut bien avouer qu’à côté du maître étalon qu’est Zombie de George Romero dans le domaine de la critique sociétale, le film de Jim Jarmusch est moins subtil et parfois plus lourd, notamment dans sa conclusion.

Le réalisateur prend son temps pour amener le spectateur dans un monde de plus en plus perturbé. Il fait souvent rire avec ses personnages simples et truculents, ses dialogues décalés et ses scènes parfois ubuesques.

L’impressionnante galerie d’acteurs célèbres est très bien trouvée. De nombreux d’entre font des petites apparitions marquantes et souvent très drôles. Bill Murray est formidable en chef de la police locale imperturbable. Adam Driver est hilarant en jeune flic n’ayant pas froid aux yeux. Chloë Sevigny est très amusante en policière dépassée par les événements. Mais c’est vraiment Tilda Swinton, en étrange croque-mort, qui leur vole à tous la vedette lors de chacune de ses apparitions géniales.

Jim Jarmusch truffe son œuvre de références plus ou moins visibles à des films de genre. Évidemment, l’ombre de George A. Romero, qui a lancé la mode du zombie moderne en 1968 avec son magnifique La nuit des morts vivants, plane sur le récit. Les amateurs s’amuseront à retrouver certains plans, des affiches ou des éléments visuels, ainsi que des répliques qui rappellent certains longs métrages devenus cultes. Mais il faut avouer que ceux qui apprécient l’action débridée seront un peu déçus, car si l’histoire réserve quelques passages jubilatoires, ils sont peu fréquents et ne durent jamais très longtemps.

The Dead don’t Die est un bon film qui fait rire, réfléchir, mais laisse un arrière-goût d’inachevé. Avec des scènes très bien vues, une galerie d’acteurs qui s’est beaucoup amusée à faire cette œuvre, dont une Tilda Swinton fascinante, et pleins de références au genre, le long métrage est différent de ce que l’on peut voir, mais offre une renaissance intéressante des morts-vivants.

Curieux et amusant.

SYNOPSIS

Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 43
- Titre original : The Dead don’t Die
- Date de sortie : 14/05/2019
- Réalisateur : Jim Jarmusch
- Scénariste : Jim Jarmusch
- Interprètes : Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover, Caleb Landry Jones, Rosie Perez
- Photographie : Frederick Elmes
- Montage : Affonso Gonçalves
- Costumes : Catherine George
- Décors : Kendall Anderson
- Producteur : Joshua Astrachan, Carter Logan pour Animal Kingdom, Film i Väst
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Dead don't Die


Credit : Abbot Genser / Focus Features
© 2019 Image Eleven Productions, Inc.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Aladdin : La critique
Une part d’ombre : La critique
John Wick Parabellum : La critique
Stubby : La critique
The Dead don’t Die : La critique
True Lies : La série de McG prend la direction de Disney+
The Perfection : La review du film Netflix
Le Seigneur des Anneaux : Brian Cogman rejoint l’équipe (...)
The Red Line : Review 1.07-1.08 I Must Tell You What We Have (...)
Toy Story 4 : Les affiches personnages
Rescue Rangers : Le film Tic & Tac a trouvé son réalisateur
Humans : La série s’arrêtera finalement après 3 (...)
Cannibal : La critique du tome 1
Dragon Market : La critique du jeu
Cinéma - Bandes Annonces : 23 mai 2019