468 connectés

Journey - La Colère des Démons : La critique du jeu

Date : 20 / 05 / 2019 à 07h30
Sources :

Unification France


Journey
La Colère des Démons

Description :

"Journey : la Colère des Démons est un jeu coopératif, basé sur un classique de la littérature Chinoise. Quatre pèlerins s’associent pour partir en quête d’anciens Sutras sacrés, nécessaires pour refermer les portes du monde démoniaque. Après avoir croisé le fer avec ses séides, ces quatre pèlerins feront face au Roi Démon Taureau, dans une lutte épique pour la destinée du monde.

Journey : la Colère des Démons mélange astucieusement cartes, dés customisables, pour des parties tendues et rapides. Les figurines ajoutent à l’atmosphère atypique de ce jeu.

La boîte de base comporte une campagne composée de scénarios avec chacun ses objectifs et ses règles spécifiques. Les personnages auront la possibilité de choisir leur méthode ; tueront-ils tout ce qui se trouve sur leur route, ou choisiront-ils de sauver les villageois et de purifier les démons ? Ces options affectent les capacités, équipements et compétences des quatre pèlerins… Massacrer les démons est peut-être rapide, mais prenez garde à votre dette karmique !

Le jeu solo est possible, et il conserve la richesse, la tension et les multiples choix tactiques et stratégiques d’une partie à plusieurs joueurs !"

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 1 Livret de Règles
- 21 Figurines
- 6 Dés Spéciaux
- 1 Pièce Tai Chi
- 9 Tuiles recto-verso
- 7 Fiches de Profil
- plus de 180 Cartes
- plus de 60 Pions.

Le déroulement d’une partie :

On choisi une quête parmi les 10 proposées dans la boîte de base, et on réparti les 4 personnages (Monk Sha, le Roi Singe, Cho Hakkai ou Tripitika) aux joueurs (s’il y en a moins de 4, un des joueurs s’occupera donc de plusieurs personnages).

Le but est de cheminer à travers le scénario et affronter au final le Roi Démon Taureau.

Le tour de jeu se déroule ainsi :

- Lors de la Phase d’Entretien, on applique les effets continus et l’on défausse les cartes obsolètes.

- À la Phase des Pèlerins, chaque joueur effectue toutes ses actions (2 de base), à tour de rôle : se déplacer, attaquer, prier (pour obtenir de l’aide), méditer (pour obtenir de plus grands bonus encore), défoncer une porte, ramasser un Sutra, sauver des villageois, récupérer (pour remonter ses points de vie à son maximum), maîtriser une compétence (gagner une nouvelle compétence à usage unique), ranimer un autre Pèlerin (seul Tripitaka peut le faire), sceller un portail (idem).

- Durant la Phase des Démons, on tire une carte de démon et on l’active. l’IA du jeu s’occupe donc de déplacer et de faire agir les démons selon des règles prédéfinies.

Bien entendu, des cartes peuvent être jouées (normalement à tout moment et sans coût), afin de créer des effets divers.

Le verdict :

Le matériel est tout bonnement splendide. Que ce soient les figurines très détaillées, où les plateaux et accessoires splendides, on retrouve le top de ce qui peut se faire dans un jeu de société. C’est vraiment bluffant.

Toutefois, c’est dans la partie elle-même que Journey montre ses défauts.

Car, si les règles sont faciles d’accès, que les scénarios sont tout à fait plaisants, que le thème de démons chinois est parfaitement rendu, le tout est assez mal équilibré.

L’IA du jeu, le déplacement des démons et leurs actions, sont très rudimentaires et souvent complètement stupides et sans tension. Les démons s’en trouvent souvent pas très dangereux et il ne faudra faire appel à aucune véritable tactique pour l’emporter.

Mon avis est donc très mitigé.

D’une part, c’est un jeu vraiment splendide (peut-être le plus beau qui existe pour un prix inférieur à 100 euros), mais, d’autre part, le fun de l’adversité n’est pas toujours au rendez-vous. Un défaut qui pourrait très bien être gommé avec les extensions qui sont déjà proposées, mais que je n’ai pas eues le loisir de tester.

Fiche technique

Type : Coopératif
Format : Boîte de jeu
Éditeur : Marrow Production
Illustrations : H. Ludvigsen, A.J. Manzanedo, A. Smith
Nombre de joueurs : 1 à 4
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 30-120 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Oui
Prix constaté : Moins de 100 euros





Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Big Monster : La critique du jeu monstrueusement fun
Keyforge - l’Age de l’Ascension : La critique de la (...)
Mémoire 44 - New Flight Plan : La critique du jeu et de son (...)
Starfinder - Xéno-archive : La critique du Bestiaire
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique