403 connectés

Cannibal : La critique du tome 1

Date : 23 / 05 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification France


Cannibal
Tome 1

  • Scénario : Brian Buccellato & Jennifer Young
  • Dessin : Matias Bergara
  • Editeur : Glénat Comics
  • Collection : Comics
  • Genres : Thriller/Policier
  • Date de sortie : 23 mai 2018
  • Nombre de pages : 112
  • ISBN : 9782344019726
  • Format : 173 x 265 mm
  • Prix : 15.95 €

Lire un extrait

Leur faim justifie les moyens.

Willow, petite bourgade des Everglades en Floride. Les clients d’un bar découvrent avec effroi le cadavre d’un jeune homme dévoré vivant. Une nouvelle victime de l’épidémie de cannibalisme qui frappe la région depuis plusieurs années. Face à cette menace, le gouvernement fait la sourde oreille et, sans remède à l’horizon, les habitants sont démunis. Que faire de ces meurtriers sanguinaires qui, hier encore, étaient vos proches ? Il n’y a guère que pour les frangins Cash et Grady Hansen que la question est tranchée. Seule solution : tuer tous les infectés. Jusqu’à ce que le virus se mette à contaminer les mauvaises personnes...

Entre le southern gothic et le récit d‘horreur contemporain, Cannibal nous éloigne des sempiternelles histoires de zombies puisque les infectés sont ici conscients de leurs actes, mais impuissants face à leurs pulsions. Un thriller sur la monstruosité humaine dans le sud poisseux et électrique des États-Unis, où les hommes deviennent aussi sauvages que leur environnement...

Décryptage

La petite ville de Willow est à nouveau frappée de plein fouet par un cas de cannibalisme. Jimmy, un jeune garçon de 14 ans, travaillant dans un bar local est retrouvé sans vie, entièrement déchiqueté, nouvelle victime d’un mangeur d’homme qui sévit dans cette région reculée des Everglade. Cash, fils du patron, travaille lui-aussi au même endroit mais préfère rejoindre sa petite amie tandis que son frère Grady et d’autres assoiffés de sang, partent traquer le cannibal. Le lendemain c’est Jolene, la petite amie de Cash qui disparait. Débute alors une enquête des frères en parallèle de celle de la police locale.

C’est au beau milieu des Rednecks du bayou de Floride que nous transportent les auteurs de ce thriller horrifique, dans une ambiance glauque et pesante qui règne sur cette petite ville comme une chape de plomb. Chaque personnage de l’histoire, chaque habitant, semble cacher des secrets qui leurs sont propres et qui ne sont pas forcement tous avouables. C’est une nouvelle menace qui plane sur la population, exit l’épidémie de zombies, voici les cannibals qui viennent en force chasser sur les terres des alligators. Quelle différence avec les zombies alors ? Contrairement aux morts-vivants, les cannibals sont pleinement conscients de leurs actions même si leur faim est souvent irrépressible.

Avec une couverture qui pourrait faire penser à Swamp Thing, Canibal, nous offre un thriller psychologique très réussi, aux relents du sud de la Floride, humide et chaud. Les personnages sont tous étranges, l’ambiance est pesante. Mensonges, meurtres, coups-bas, révélations, action, ponctuent cet opus très agréable à suivre. Les cannibals sont surtout une excuse pour plonger dans ce sud à la True Blood et présenter l’Amérique profonde, une population armée, repliée sur elle même qui a du mal à accepter le changement et les étrangers, et en cela, les dessins sont parfait pour représenter ces Redneck et l’ambiance particulière de cette partie du globe. Un cadrage plutôt original, parfois étonnant, termine de rendre l’ambiance marécageuse très cinématographique. Et puis finalement l’album se termine sur un cliffhanger terrible qui amènera une suite à cette histoire qui risque de prendre une tournure plus grande, c’est à confirmer dans la suite.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Tom Clancy’s The Division - Broken Dawn : La critique
Fortnite - Les Secrets de l’île - Le complot extraterrestre (...)
Celle que je suis : La critique de la série de 2 mangas
Persona 5 Artbook officiel : La critique du livre
Hommage à Isao Takahata, de Heidi à Ghibli : La critique
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique