597 connectés

Mamoru Hosoda - Réalité augmentée : La critique du livre

Date : 23 / 04 / 2019 à 08h30
Sources :

Unification


Mamoru Hosoda : Réalité augmentée

  • Auteur : Collectif (AnimeLand-
  • Editeur : Édition Ynnis
  • Date de sortie : 28 novembre 2018
  • Nombre de pages : 128
  • ISBN : 978-2-37697-023-1
  • Format : 19,2 x 0,9 x 27 cm
  • Prix : 12,50 €

Avec seulement sept films à son actif, Mamoru Hosoda s’est imposé comme le représentant d’une animation japonaise plus naturaliste et humaniste. Chacun de ses nouveaux métrages rencontre plus de succès que le précédent, et la popularité du réalisateur n’a de cesse de grimper en flèche.

Décryptage

Mamoru Hosoda : Réalité augmentée est un très bon livre sur le formidable réalisateur éponyme qui, en quelques films, a assurément marqué d’une empreinte durable le cinéma d’animation japonais.

En effet, en cinq longs métrages, qui ont tous été diffusés sur grands écrans en France, le réalisateur a gagné ses lettres de noblesse. Ce qui permet de faire un numéro thématique d’une grande richesse sur un réalisateur aussi jeune.

Ce sont plusieurs rédacteurs différents qui ont écrit des essais sur l’homme, dont le Léo que les amateurs de cosplays d’Epitanime connaissent bien et Alexandre Poncet, le formidable co-réalisateur des magnifiques documentaires Ray Harryhausen - Le Titan des effets spéciaux, Le complexe de Frankenstein et Phil Tippett : Mad Dreams and Monsters.

Chacun des films, courts et longs métrages de Mamoru Hosoda, est décortiqué et présenté de façon passionnante. Son début de carrière, son travail sur des séries télévisées, ses premiers longs métrages sur Digimon et One Piece sont des éléments intégrés dans des dossiers thématiques qui donnent un grand nombre d’informations dessus.

On découvre un homme passionnant, à la carrière déjà extrêmement riche, et qui après avoir créé son studio, Chizu en 2011, propose au public un long métrage tous les trois ans.

Ancré dans des histoires normales, le réalisateur y immisce une pointe de fantastique qui transforme chacun de ses films en magnifiques œuvres emplies d’imaginaire et de poésie.

On retrouve la famille dans chacun de films. Mais l’adolescence, les sentiments, la filiation, et l’amour sont au cœur de tous de ses longs métrages qui sont toujours une ode à des personnages entiers et charismatiques entraînant facilement le spectateur à leurs suites dans des aventures invraisemblables.

Le très bel ouvrage est vraiment facile à lire et à découvrir. Il présente des textes clairs, agrémentés de nombreuses images. Toute la carrière et la filmographie du réalisateur sont décrites chronologiquement dans le livre. Néanmoins, il est tout à fait possible d’aller lire un texte dédié à l’un de ses films ou une partie de sa vie. De plus, l’ouvrage étant exhaustif, il est très agréable d’y retourner et de parcourir à nouveau certains articles.

L’ouvrage propose, dans sa dernière partie, à certains artistes de revisiter les films du réalisateur qu’ils préfèrent et d’indiquer les raisons de leur choix. On peut donc parcourir une galerie d’illustrations toutes plus belles les unes que les autres et qui donnent une furieuse envie de revoir chacune des œuvres présentées d’une si belle façon.

La Traversée du temps, Summer Wars, Les Enfants loups, Ame et Yuki, Le Garçon et la Bête et Miraï, ma petite sœur sont les longs métrages originaux réalisés par Mamoru Hosoda. Ils sont tous disponibles en DVD et en Blu-ray chez nous, et je ne saurais que vivement vous conseiller de les visionner, surtout si vous êtes amateur de belles histoires et d’animation léchées et passionnantes à suivre.

Mamoru Hosoda : Réalité augmentée est un ouvrage formidable sur un grand réalisateur qui mérite d’être honoré d’une telle façon. Passionnant et didactique, truffé d’anecdotes et de détails intéressants, il se laisse feuilleter avec un grand plaisir et permet de voyager d’une autre façon dans les œuvres d’un réalisateur qui mérite assurément l’attention.

Passionnant et remarquable.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Tous ces mondes : La critique
L’homme de l’année tome 14. 09 : La critique
L’homme de l’année tome 12. 1927 : La critique
L’homme de l’année tome 10. 1666 : La critique
Mamoru Hosoda - Réalité augmentée : La critique du livre
Swamp Thing : Une nouvelle bande annonce
Aladdin : La conférence de presse
Snowpiercer : Changement de diffuseur et renouvellement (...)
The Magic Order : La nouvelle série produite par James Wan pour (...)
Séduis-moi si tu peux ! : Les résultats du concours
Meg, la fosse : Le requin revient chez Pygmalion
Sneaky Cards : La critique du jeu qui fait fureur
Cinéma - Bandes Annonces : 21 mai 2019
The Batman : Pas moins de 6 méchants dans le prochain (...)
Westworld : La première bande annonce de la saison 3 montre une (...)