426 connectés

Goblin Slayer roman : La critique du tome 1

Date : 18 / 04 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


Goblin Slayer roman
Tome 1

  • Scénario : Kumo Kagyu
  • Dessin : Noboru Kannatuki
  • Editeur : Kuropop
  • Collection : Seinen
  • Genres : fantasy, horreur
  • Date de sortie : 13 septembre 2018
  • Nombre de pages : 320
  • ISBN : 2368525912
  • Format : 13,1 x 2,9 x 20,6 cm
  • Prix : 9,90 €

Il ne confie son sort à aucun jet de dés.

Une jeune prêtresse entreprend sa première quête, mais elle et ses compagnons d’aventure, inconscients du danger, se retrouvent presque aussitôt en fâcheuse posture. Un inconnu se porte à leur secours : Goblin Slayer, qui a voué son existence à exterminer les gobelins par tous les moyens. C’est une tâche dangereuse, sordide et ingrate, mais il la mène à bien mieux que quiconque. La rumeur des exploits du crève-gobelins se propage, et des aventuriers hors du commun pourraient bien solliciter son aide…

Décryptage

Goblin Slayer tome 1 est un très bon livre représentant un monde de fantasy développé d’une façon originale.

L’univers de roman comporte de nombreux monstres. Une guilde permet aux aventuriers de choisir leur quête. Ils obtiennent leurs primes à l’issue de ces dernières et montent progressivement en grade. Mais les Goblins sont faibles, s’attaquent généralement aux paysans, et ne permettent pas d’empocher beaucoup d’argent. Ainsi, seuls les jeunes gens se lançant dans cette profession dangereuse acceptent ce type de mission. Mais contrairement aux apparences, les créatures, vivant en groupe, deviennent létales pour ceux qui s’en approchent sans une grande préparation.

Le massacreur de Goblins et un aventurier spécialisé dans la destruction de ses créatures et qui ne s’occupe que de quête le menant à éradiquer ces monstres. Il va alors croiser la route d’une jeune magicienne dont la première mission tourne au drame et qui doit la vie à ce mystérieux homme. Car celui-ci se cache sous une armure complète et un casque qui ne payent pas de mine, mais se révèlent extrêmement efficaces pour lutter contre les Goblins.

Les deux jeunes gens vont alors s’associer et le lecteur va les suivre dans leurs différentes aventures, parfois épiques.

De nouveaux personnages vont apparaître au fil des chapitres, et c’est bientôt une petite troupe hétéroclite, composée de plusieurs espèces différentes, qui va s’engager dans des aventures sortant de l’ordinaire.

Le roman de Kumo Kagyu est parsemé de magnifiques illustrations de Noboru Kannatuki. Ces dernières donnent vie aux divers personnages du livre et permettent d’en souligner sa cruauté.

Car ce monde de fantasy est violent et sans pitié. Les humains, surtout les femmes, subissent parfois de terribles exactions et des morts douloureuses et sanglantes.

Dans son premier tome, Kumo Kagyu brosse le portrait d’un monde médiéval qu’il étoffe progressivement. La description de la magie est très intéressante et les protagonistes sont tous attachants. Leur passé et psychologie sont dévoilés au fur et à mesure, rendant la lecture de plus en plus addictive. Le système de quête présenté n’est pas sans rappeler des jeux vidéo tels que Monster Hunter, la vie des personnages en dehors de leur travail bien sûr beaucoup plus développée.

Goblin Slayer tome 1 est vraiment un super roman, captivant de bout en bout et montrant un duo de personnages particulièrement intéressants. La description très sombre du monde, les interactions de plus en plus profondes entre les divers personnages, les présentations de races non-terriennes, les règles précises de cet univers, tout concourt à capter l’attention et donne une vive envie d’en connaître la suite.

Fascinant et passionnant.

L’œuvre a été adaptée dans un très bon manga éponyme que l’on peut retrouver aux éditions Kurokawa.

© Kumo Kagyu / SB Creative Corp. Character Design : Noboru Kannatuki


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Tous ces mondes : La critique
L’homme de l’année tome 14. 09 : La critique
L’homme de l’année tome 12. 1927 : La critique
L’homme de l’année tome 10. 1666 : La critique
Mamoru Hosoda - Réalité augmentée : La critique du livre
Nancy Drew / Katy Keene : Les premières bandes-annonce des toutes (...)
Madam Secretary : La saison 6 sera la dernière
Le Manoir de Paris : Le 8ème anniversaire à Clown Academy
Les Mystères du Trône de Fer : Décryptage d’un monde de (...)
Journey - La Colère des Démons : La critique du jeu
Cinéma - Bandes Annonces : 20 mai 2019
John Wick Parabellum : La critique
Krypton : La bande annonce Lobo
Netflix - Bandes annonces : 19 mai 2019
Avatar : Jemaine Clements sera dans les suites du film de James (...)