447 connectés

FFAST 2019 : Le programme

Date : 12 / 02 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


Le Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif (Inde, Pakistan, Népal, Bangladesh, Sri Lanka) revient pour une sixième édition du 12 au 17 février 2017 avec une programmation resserrée sur les soirées et le weekend et très diversifiée.

Le public pourra découvrir 5 films en compétition, 5 longs métrages hors compétition et 5 courts métrages.

Trois prix seront décernés lors de la cérémonie de clôture :
- Prix du jury
- Prix du jury étudiant Multidimension
- Prix du public

C’est la salle du Grand Rex (1 Boulevard Poissonnière, 75002 Paris) qui sert de nouvel écrin à ce festival mettant en lumière les films non Bollywoodiens du sous-continent asiatique.

Le festival permettra de rencontrer l’actrice Kalki Koechlin, la réalisatrice Sabiha Sumar, le réalisateur Arshad Khan, le réalisateur Hardik Mehta, et le réalisateur Nicolas Jaoul qui viendront présenter leurs œuvres et échanger avec le public.

Vous pouvez retrouver ci-dessous la programmation complète des films en compétition et hors compétition du festival, ainsi que celle des cours métrages projetés. Le planning des projections se trouve en fin d’article.

Les places peuvent être achetées en avance ICI :

- Pass 4 films au choix non nominatif : 25€ (réservation)
- Soirée d’inauguration : 13€
- Tarif normal : 9€
- Tarif étudiant : 7€
- Soirée de clôture : 10€
Les cartes UGC acceptées en caisse ou en borne. Le pass FFAST est non nominatif et peut être utilisé par plusieurs personnes à la fois. Il est valable pour toutes les séances, sauf celles d’inauguration et de clôture.

Si vous aimez le cinéma indien, ou les films sortant de l’ordinaire, venez découvrir une programmation qui se rapproche du cinéma occidental et parle de problèmes sociaux d’une belle façon. Le cinéma parallèle se développe de plus en plus et est plébiscité de façon croissante par un public lui reconnaissant de grande qualité, même s’il s’éloigne parfois beaucoup des canons du cinéma Bollywoodien.

- SITE OFFICIEL


FILMS EN COMPÉTITION

  • Azmaish : A journey through the Subcontinent - 2017 - Pakistan de Sabiha Sumar : film d’ouverture Résumé : Après la Partition de 1947, le Pakistan et l’Inde ont pris des chemins différents : le Pakistan s’est engagé dans la voie de l’Islam ; l’Inde a choisi celle du sécularisme. Cependant, les deux pays sont divisés par leurs propres fondamentalismes religieux. Deux femmes, la réalisatrice pakistanaise Sabiha Sumar et l’actrice franco-indienne Kalki Koechlin, décident de parcourir ensemble les deux pays. Leurs rencontres avec les habitants de part et d’autre de la frontière sont l’occasion de faire entendre la voix de la majorité silencieuse, ouvrant de nouvelles perspectives de paix entre les deux États.
  • Abu : Father - 2017 - Pakistan/Canada de Arshad Khan Résumé : Dans un documentaire qui mêle images d’archives familiales et animation, le réalisateur Arshad Khan revient sur sa relation complexe avec son père : la migration familiale du Pakistan au Canada, l’affirmation de son homosexualité, la dévotion religieuse et le repli de plus en plus marqué de ses parents. Film suivi d’une séance de questions-réponses avec le réalisateur Arshad Khan.
  • Komola Rocket, un bateau orange - 2018 - Bangladesh de Noor Imran Mithu Résumé : Un ancien ferry de l’époque coloniale se retrouve coincé dans un banc de sable. À son bord voyagent notamment le propriétaire en fuite d’une fabrique de textile partie en fumée, un poète et herboriste, une famille de nouveaux-riches, une bande de saltimbanques et le corps d’une ouvrière décédée. À travers la rencontre fortuite entre des personnages aux origines sociales très diverses, « Komola Rocket » (en français Le bateau orange) dépeint les multiples visages du Bangladesh contemporain.
  • Round Figure - 2017 - Inde (Maharashtra) de Hartik Mehta Résumé : Après une longue carrière d’acteur pendant la période de gloire de Bollywood (quoique dans des rôles secondaires), Sudheer s’est bon gré mal gré mis à la retraite. Lorsqu’il apprend qu’il a joué dans 499 films, il décide de reprendre du service pour décrocher ce 500ème rôle dont il espère qu’il sera celui de sa vie. Round Figure, en français « l’arrondi », constitue une mise en abîme pour l’acteur principal, Sanjay Mishra, qui a lui-même incarné de nombreux personnages secondaires du cinéma hindiphone et que l’on découvre ici en pleine lumière, comme jamais auparavant.
  • Ralang Road - 2017 - Inde (Sikkim) de Karma Takapa Résumé : Dans une petite ville de montagne, un vol mystérieux semble lier le destin de quatre personnes par une série de coïncidences. Ces événements d’apparence banale deviennent de plus en plus dramatiques, jusqu’à ce que les protagonistes se retrouvent à un carrefour obscur, où les rattrapent les conséquences de leurs actes passés. Situé dans l’État du Sikkim, au coeur de l’Himalaya, Ralang Road questionne les difficultés liées à l’immigration dans un contexte social complexe marqué par l’alcoolisme, la violence et les croyances magiques.
FILMS HORS COMPÉTITION

  • Jaane Bhi Do Yaaho - 1983 - Inde (Maharashtra) de Kundan Shah Résumé : Vinod et Sudhir sont deux jeunes photographes en quête de travail. Une opportunité s’offre à eux quand Shoba Shen, la rédactrice en chef d’un grand magazine, leur commande un reportage sur une affaire de corruption entre un entrepreneur véreux et un haut fonctionnaire. Plus de trente ans après sa sortie, Jaane Bhi Do Yaaro compte toujours parmi les plus grands classiques du cinéma Bollywood.
  • Kalo Pothi - 2015 - Népal de Min Bahadur Bham Résumé : Dans un petit village du nord du Népal, Prakash et Kiran, deux amis inséparables malgré leur différence de caste, décident d’élever une poule afin de gagner un peu d’argent en vendant les oeufs. Mais un jour, la poule disparaît. Pour la retrouver, ils partent en voyage, inconscients des dangers qu’implique le fragile cessez-le-feu de la guerre civile.
  • La mauvaise réputation - 2017 - Pakistan / Norvège / Suède / Allemagne de Iram Haq Résumé : Nisha, 16 ans, mène une double vie. À la maison avec sa famille, elle est la fille pakistanaise parfaite, mais quand elle est avec ses amis, elle est une adolescente norvégienne normale. Lorsque son père la surprend au lit avec son petit ami, les deux mondes de Nisha se heurtent brutalement. Pour lui donner une leçon, les parents de Nisha décident de l’envoyer dans leur famille au Pakistan.
  • Mukkabaaz - 2018 - Inde (Uttar Pradesh) de Anurag Kashyap : film de clôture Résumé : Le boxeur Shravan Kumar peine à s’imposer dans le monde de la boxe. Son sens aigu de la justice et son esprit de revendication le mènent à s’engager peu à peu dans une lutte contre les discriminations sociales héritées du système de castes. Les obstacles à sa réussite se multiplient lorsqu’il tombe amoureux de la nièce du chef de la fédération de boxe, un mafieux de haute caste prêt à tout pour ruiner leurs projets d’avenir commun et sa carrière de boxeur. Film de clôture, suivi d’une séance de questions-réponses avec l’acteur Veneet Kumar Singh.
  • Sangharsh, le temps de la lutte - 2018 - Inde (Uttar Pradesh) de Nicolas Jaoul Résumé : À la fin des années 1990 en Uttar Pradesh, au nord de l’Inde, des militants Dalit Panthers propagent le message révolutionnaire d’Ambedkar, leader historique de l’émancipation des INTOUCHABLES. Leurs pérégrinations, à travers les bidonvilles et les villages d’une région en pleine effervescence sociale, rendent compte d’un moment politique inédit. Les paroles, les gestes, les attentes et les contrariétés de cette révolte, révèlent le sentiment d’urgence des Dalits à défendre leur droit à vivre dignement, alors même que les humiliations, l’exploitation et la violence de caste restent omniprésentes.
COURTS MÉTRAGES

  • Bansulli (La Flûte) - 2012 - Népal de Min Bahadur Bham Résumé : Après une longue guerre civile qui a coûté la vie à plus de 13 000 personnes, les maoïstes sont arrivés en première ligne et s’affrontent lors Des élections nationales à l’Assemblée Constituante. Au milieu des changements politiques qui vont affecter cette partie de l’Himalaya, la vie de Bijuli, une fillette de 12 ans vivant à l’ouest du Népal, est également sur le point de changer pour toujours. Ce film fait partie de la sélection officielle du 69ème Festival de Venise (2012).
  • Circle - 2018 - Inde / Grande-Bretagne / Canada de Jayisha Patel Résumé : À travers l’histoire poignante de Khushbu, âgée de 13 ans, Circle explore la violence des rapports sociaux à l’encontre des jeunes filles en Inde ; sexuelle ou psychologique, commise par des étrangers ou par des membres du cercle familial, elle s’exerce de manière cyclique d’une génération à la suivante. Ce cercle peut-il être brisé ? Ce court-métrage a été sélectionné en compétition officielle à la 68ème Berlinale (2018).
  • Dadyaa - The Woodpeckers of Rotha - 2016 - Népal de Bibhusan Basnet & Pooja Gurung Résumé : Le village d’Atimaley et de Devi est hanté par des souvenirs. Quand un ami quitte le village sans dire au revoir, le vieux couple se retrouve face à un dilemme : Rester vivre avec les souvenirs ou partir pour de bon ?
  • Jaalgedi - 2017 - Népal de Rajesh Prasad Khatri Résumé : Lorsque deux touristes blancs font leur apparition dans le village himalayen reculé où elle habite, Jaalgedi (en français, ’la fille curieuse’) se désintéresse de son travail, provoquant un désastre pour sa famille.
  • Twinkle - Power to Change - 2018 - Pakistan de Aftab Abbasi Résumé : Twinkle est la première femme haltérophile du Pakistan à avoir remporté une médaille d’or à l’échelle internationale. Sa célébrité soudaine et son grand succès sont non seulement source d’inspiration au sein de la communauté chrétienne à laquelle Twinkle et sa famille appartiennent, mais servent aussi de levier pour initier un changement de regard sur les femmes et leur rôle social dans une société traditionnellement ancrée dans un patriarcat conservateur.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


FFAST 2019 : Le bilan
Kinotayo : Le bilan
Festival de Gérardmer 2019 : Le bilan
FFAST 2019 : Le programme
Festival de Gérardmer 2019 : Le palmarès
The Boys : La bande annonce totalement folle de la série (...)
The Orville : Review 2.13 Tomorrow, and Tomorrow, and (...)
Star Wars - The Mandalorian : Les révélations et secrets de (...)
Halo : Pablo Schreiber sera Master Chief pour Showtime
Netflix - Bandes annonces : 21 avril 2019
Victor et Célia : La critique
Éternels : Le court-métrage promotionnel du Puy du Fou
Jeux apéritif : Le plein de petits jeux rapides chez Pixie (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 21 avril 2019
Avengers Endgame : Les superbes affiches des cinémas (...)