501 connectés

Star Trek Discovery : Ethan Peck parle de Spock et de son conflit intérieur

Date : 24 / 01 / 2019 à 14h00
Sources :

Trek Movie


Trek Movie continue de nous offrir des interviews réalisées sur le tapis rouge de la première de la saison 2 de Star Trek Discovery. Voici maintenant les propos d’Ethan Peck qui incarne Spock dans cette saison, performance saluée par ses compagnons de tournage.

Vous étiez un fan de Star Trek avant de décrocher le rôle - est-ce exact ?

Peck : Assez bien. Je suis un grand fan de science-fiction. Je ne connais pas très bien l’univers de Star Trek, mais j’adore les films, et j’ai vu beaucoup de films de TNG quand j’étais enfant.

Y a-t-il des choses que vous avez regardées pour vous préparer à jouer à Spock ?

Peck : Oui. La série originale. Parce que mon Spock - ça a l’air fou - fait partie de la chronologie de Nimoy, j’ai donc regardé TOS, j’ai lu ses autobiographies, I Am Not Spock et I Am Spock. Et oui, il y avait beaucoup de préparation. Comprendre aussi pourquoi j’ai été choisi pour le rôle. Parce qu’au début je ne savais pas ce que je lisais. Et c’était comme : "Pourquoi ai-je été choisi pour cela ?" Et un mois après le début du processus, j’ai découvert qui c’était et j’étais complètement époustouflé.

Y a-t-il eu des épisodes ou des films spécifiques avec lesquels vous vous êtes connecté ?

Peck : Oui. J’étais vraiment attiré par La ménagerie. Je sentais que cela capturait vraiment Spock. Très empathique, très humain, animé par la logique. Donc, comme logique et stratégie suprême éclairée par des informations émotionnelles.

Que faites-vous en tant qu’acteur pour vous préparer à jouer un personnage de vulcain ?

Peck : Eh bien, il y a une voix. Il y a une certaine quantité d’émotions que vous pouvez… vous n’avez pas toute la palette. Vous avez des éclats de couleur. D’accord ? Il ressent une grande émotion mais elle est très réprimée et contenue. Il s’agissait donc de comprendre en quoi cela consiste et comment cela se manifeste physiquement.

Avez-vous aussi regardé des films pour avoir une idée de son évolution en tant que personne ?

Peck : Non, pas tous. Parce que cela se passe dix ans avant TOS, je ne voulais donc pas en faire autant - j’étais très précis sur ce que j’ai retenu. Ce que j’ai vu Nimoy regarder. De plus, je ne voulais pas l’imiter, car il est inimitable. Et ce n’était pas mon but, mon but était de capturer l’essence et en quelque sorte l’âme de ce qu’il devenait.

Quelle est la plus grande différence, pensez-vous, entre votre Spock et le sien ?

Peck : Euh, la barbe. (des rires)

Il avait parfois une barbe !

Peck : Oui, je suppose qu’il l’avait parfois, c’est vrai. C’est en quelque sorte sa genèse, il n’a pas tout à fait réussi. Le conflit entre émotion et logique n’a pas été résolu. Et donc, il y a encore un peu de guerre en lui.

Pour rappel, La ménagerie dont parle Peck est un double épisode de la toute première saison de TOS, diffusé en novembre 1966. Dans cet épisode, Spock kidnappe Pike, alors ancien capitaine de l’Enterprise pour l’emmener vers la planète interdite TalosIV. Célèbre car ce double épisode est en fait le résultat d’une réutilisation en grande partie du premier pilote de la série qui n’a jamais été diffusé intitulé The Cage en VO.

Les 2 autobiographies dont parle Peck sont des œuvres littéraires, publiées respectivement en 1975 et 1995, dans lesquelles Leonard Nimoy semble d’abord rejeter le personnage de Spock (I am not Spock) et exprime ensuite sa fierté d’avoir incarné ce personnage (I am Spock). Le titre du second étant une référence au premier, pour lequel les fans avaient eu une réaction plutôt négative.


Star Trek est Copyright © CBS Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS



 Charte des commentaires 


Star Trek Discovery : Quel avenir pour Stamets ?
Star Trek Discovery : Quel avenir pour la franchise ?
Star Trek Discovery : Quel avenir pour Spock ?
Star Trek Discovery : Le départ annoncé de 2 acteurs (...)
Star Trek Discovery : La série renouvelée pour une troisième (...)
Avengers Endgame : Les superbes affiches des cinémas (...)
The Eternals : L’acteur Ma Dong-Seok rejoint le (...)
The Six Billion Dollar Man : Travis Knight réalisera (...)
Homecoming - Un film de Beyoncé : La review du film Netflix
Disperata : La critique
Utopia : John Cusack rejoint la série d’Amazon
One Key : La critique du jeu
Les cloches Aliens
VOD DVD - Bandes Annonces : 20 avril 2019
Star Trek Picard : Jonathan Frakes parle d‘une série (...)