383 connectés

Kinotayo : L’ouverture du festival

Date : 18 / 01 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


Cette treizième édition du Festival Kinotayo est placée sous le label du Japonisme 2018 fêtant les 160 ans d’échanges entre le Japon et la France.

Elle permet de découvrir des films contemporains et notamment des jeunes réalisateurs qui n’ont pas forcément un accès aux grands écrans en France.

Depuis cette année, tous les films japonais sortant en France sont partagés sur les réseaux sociaux permettant aux amateurs d’échanger dessus. Une initiative qui remporte un vif succès.

Depuis la création du festival, le comité a visionné 1 890 films dont 221 ont été sélectionnés en 13 ans d’édition. Plusieurs des films choisis ont reçu d’autres prix dans d’autres festivals, ce qui montre la qualité des choix faits.

Cette année, 10 films sont en compétition. Ces derniers touchent tous les genres permettant de brosser un portrait complet de ce qui se fait au Japon. D’ailleurs, 7 réalisateurs et une actrice sont présents pour cette nouvelle édition. Des rencontres permettant aux spectateurs des échanges avec les réalisateurs.

De plus, autre nouveauté, des interviews des réalisateurs ont été faites et seront projetées avant chacune des projections.
Trois prix sont décernés : le Soleil d’Or, qui est le Prix du public, le Prix du jury et le Prix de la meilleure image. Le Jury Presse est composé de Kristian Feigelson, Juliette Goffart, Frédéric Monvoisin et Marie Pruvost-Delaspre. Et le Jury Image de Kaori Kinoshita, Yov Moor, Reza Serkanian et Damien Manivel.

Le festival a lieu à la fois à la Maison de la culture et du Japon (101Bis Quai Branly, 75015) et au Club de l’étoile (14 Rue Troyon, 75017 Paris), ainsi que dans des salles en Ile-de-France et en province.

L’actrice Mai Kiryu, qui apparaît dans The Chrysanthemum and the Guillotine, l’un des films en compétition, a assisté à cette belle cérémonie d’ouverture dont vous pouvez retrouver la vidéo des discours prononcés en fin d’article. Vous pouvez aussi visionner la présentation de son film par l’actrice Mai Kiryu qui a répondu à quelques questions le concernant.

Dès les 18 janvier 2019, les films en compétitions seront pendant 3 semaines. La cérémonie de clôture, qui verra la remise des prix et la projection de Love At Least, aura lieu le 10 février.

- SITE OFFICIEL

FILM D’OUVERTURE

Ne coupez pas ! est un film très drôle. Un petit bijou du cinéma indépendant japonais qui est devenu le plus grand succès de ce cinéma sur le sol Nippon.

Un bon conseil, restez jusqu’à la fin de la première partie du film, un impressionnant plan séquence de 37 minutes qui peut paraître un peu pénible pour les non amateurs de genre. Vous allez alors vous prendre la première claque du film qui en réserve au spectateur jusque dans le générique de fin.

En effet, quand on coche film à petit budget, il a coûté 25 000 euros, énième histoire de zombies pas originale, scénario indigent, acteurs qui surjouent et réalisation en found footage approximative, on a envie de fuir au bout de quelques minutes.

Et pourtant le long métrage s’avère d’une originalité folle, est extrêmement drôle et a des acteurs impressionnants. C’est une véritable leçon de cinéma que donne Shin’ichirô Ueda. Il montre par ailleurs qu’avec une idée originale parfaitement mise en scène et un scénario en béton, on peut proposer l’un des films les plus singuliers et sympathiques de ces dernières années.

Le public ne s’y est pas trompé. Le réalisateur voulait avoir au moins 5 000 spectateurs, mais le film a été repéré, et après avoir remporté un grand nombre de prix dans tous les festivals ou il a tourné, sa ressortie en salle au Japon a drainé pas loin de 2 millions de spectateurs conquis et en a fait une vraie réussite à la fois critique et publique.

Le film repasse plusieurs fois en festival, aussi faites-vous plaisir et ne ratez pas ce vériable ovni cinématographique, premier long métrage extrêmement réussi d’un jeune réalisateur talentueux !

VIDEOS

Cérémonie d’ouverture :


Présentation du film The Chrysanthemum and the Guillotine par son actrice principale Mai Kiryu :


Présentation du film d’ouvertureNe coupez pas !



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Kinotayo : Le bilan
Festival de Gérardmer 2019 : Le bilan
FFAST 2019 : Le programme
Festival de Gérardmer 2019 : Le palmarès
Gérardmer 2019 : Les expositions
Agents of S.H.I.E.L.D : Clark Gregg et son retour mystérieux
Cloak & Dagger : La bande annonce de la saison 2
Manifest : Review 1.16 Estimated Time of Departure
The Man in the High Castle : La série prendra fin avec la saison (...)
Monstres et Merveilles : Un reboot sous la houlette de Neil (...)
American Gods : Les affiches personnages de la saison (...)
Au poste ! [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Japan Expo Sud : La dixième édition
Sherlock Holmes et les Monstruosités du Miskatonic : La critique (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 21 février 2019