385 connectés

Deadly Class : Review 1.01 Reagan Youth

Date : 18 / 01 / 2019 à 14h00
Sources :

Unification


Deadly Class est l’adaptation du comics écrit par Rick Remender. Bien que produite par les frères Russo (Avengers Infinity War), ne vous attendez pas à un récit tout public. Il est question ici d’une école permettant à des adolescents de se former pour devenir assassin. Suivant la voie de ses ancêtres, le responsable de l’école, maître Lin, veut permettre à ceux qui ne sont rien d’avoir de l’influence sur le Monde en comettant des assassinats. Cependant, ses élèves ne sont pas vraiment là pour appliquer ce précepte à la lettre. En effet, l’importance de la réputation, l’influence des groupes et les affinités amoureuses vont pousser ses derniers à commettre des actes de violence pouvant aller jusqu’au meurtre. C’est donc par la voie de l’assassinat que ces jeunes vont se construire et devenir de futurs assassins professionnels.

Remender s’est fortement inspiré de son adolescence " punk ",dans les années 80, pour créer Deadly Class et cela se sent. Si l’aspect comics, évident et plutôt bien rendu, transparaît dans la série, l’ensemble de l’univers s’avère très crédible que ce soit les relations entre les lycéens ou leur construction psychologique.

La série est donc plutôt fidèle au comics, que ce soit dans son discours cynique et dans ses différents excès. Si certains éléments son aseptisés, cela est fait avec intelligence. Par exemple, la mort des parents du héros est montrée sous la forme d’un dessin animé permettant de conserver la violence et de rendre hommage au comics. De même, ceux qui connaissent le comics savent que les trips sous drogue du personnage principal ont une importance dans la progression du récit et visiblement, ce sera également le cas dans la série.

Le casting est très réussi et correspond bien à l’image qu’on peut se faire des différents protagonistes. Dans le rôle de maître Lin, Benedict Wong est tout simplement parfait, même si son personnage de comics est beaucoup plus âgé. On peut regretter toutefois que la plupart des situations et répliques chocs du comics aient moins d’impact que sur le papier.

Alors que Future Man a une inspiration plutôt Mainstream des années 80, Deadly Class se veut plus Underground et son approche ne plaira sans doute pas à tout le monde. Par exemple, la plupart des morceaux de musique qui composent la bande-son ne correspondent pas vraiment à ceux qu’on a l’habitude d’entendre quand les années 80 sont évoquées. Enfin, la violence qui imprègne le récit ravira les amateurs, mais ceux qui n’y sont pas perméables auront probablement du mal à s’y faire.

En l’état, ce premier épisode de Deadly Class reste une franche réussite qui ravira les amateurs de comics de la scène indépendante et rassura les fans du comics sur le contenu explosif qui va suivre. Ce n’est pas si souvent qu’une série arrive à être aussi respectueuse de son matériau d’origine et rien que pour cela, elle mérite amplement le coup d’œil !

EPISODE

- Episode : 1.01
- Titre  : Regan Youth
- Date de première diffusion : 16/01/2019 (Syfy)
- Réalisateur : Lee Toland Krieger
- Scénaristes : Rick Remender & Miles Orion Feldsott

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les couples mythiques : Review 3.03 Monica Vitti & (...)
American Gods : Review 2.06 Donar the Great
Doom Patrol : Review 1.09 Jane Patrol
Game of Thrones : Review 8.01 Winterfell
You VS Wild : Review de la série interactive Netflix
Les cloches Aliens
VOD DVD - Bandes Annonces : 20 avril 2019
Star Trek Picard : Jonathan Frakes parle d‘une série (...)
The Suicide Squad : John Cena en négociation pour rejoindre la (...)
Fast & Furious - Hobbs & Shaw : La seconde bande (...)
The Gifted : La série annulée par la Fox mais ce n’est (...)
Brave New World : Alden Ehrenreich en tête d’affiche
Debout : La critique
Les couples mythiques : Review 3.03 Monica Vitti & (...)
[Théâtre] Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins : (...)