453 connectés

Kevin Spacey : L’étrange première prise de parole de l’acteur

Date : 26 / 12 / 2018 à 12h00
Sources :

Omelette via Collider


Kevin Spacey parle enfin… mais en tant que Frank Underwood. L’acteur a posté une vidéo étrange sur YouTube lundi, dans laquelle il s’adresse aux téléspectateurs en tant que Frank Underwood, son personnage décédé de la série House of Cards, qui a été « tué » par les scénaristes de la série, après que des allégations d’agression sexuelle contre Spacey aient été révélées. Dans la vidéo appelée "Let Me Be Frank", Spacey fait allusion à la mort de Frank lors de la 6ème et dernière saison de la série de Netflix, ainsi qu’aux allégations réelles portées à son encontre. En octobre 2017, l’acteur Anthony Rapp a accusé Spacey de l’avoir agressé sexuellement lors d’une fête à New York alors qu’il n’avait que 14 ans.

"Je sais ce que vous voulez. Vous voulez que je revienne", explique Spacey dans la vidéo, portant un tablier. "Bien sûr, certains ont cru tout ça et attendaient avec impatience de m’entendre tout avouer. Ils meurent d’envie de me faire déclarer que tout ce qui est dit est vrai et que j’ai eu ce que je méritais. Mais vous ne croiriez pas le pire sans preuves, n’est-ce pas ? Vous ne précipiteriez pas le jugement sans faits, n’est-ce pas ?"

"Toute cette présomption a abouti à une fin aussi peu satisfaisante, et penser que cela aurait pu être un départ aussi mémorable", poursuit Spacey, ajoutant : "Je peux vous promettre ceci : si je ne payais pas le prix pour les choses que nous avons tous les deux que j’ai faites, je ne vais certainement pas payer le prix des choses que je n’ai pas faites."

Spacey poursuit en affirmant que "malgré toutes les balivernes, l’animosité, les gros titres, la mise en accusation sans procès, malgré tout, malgré ma propre mort, je me sens étonnamment bien et ma confiance grandit chaque jour à penser que plutôt rapidement vous connaitrez la pleine vérité."

Il termine son monologue en notant : "Vous ne m’avez jamais vu mourir, n’est-ce pas ?" Il passe ensuite la bague de Frank. "Les conclusions peuvent être tellement trompeuses. Je vous ai manqué ?" Finit-il avant de s’éloigner au son d’une musique dramatique n’étant pas sans rappeler celle des Envahisseurs.

La vidéo arrive au moment où l’on apprend que Spacey sera traduit en justice le 7 janvier prochain pour attentat à la pudeur et coups et blessures présumés, sur une personne de 14 ans ou plus, devant le tribunal de district de Nantucket. Spacey a été accusé par l’ancienne présentatrice de Boston, Heather Unruh, d’avoir agressé sexuellement son fils alors âgé de 18 ans dans un bar de Nantucket, dans le Massachusetts, en juillet 2016. Selon Unruh, l’acteur avait fourni à son fils (qui avait dit à Spacey qu’il avait 21 ans) avec des boissons, puis a baissé son pantalon et a saisi les organes génitaux du jeune homme.

L’ambivalence de cette vidéo est intéressante. Spacey joue sur les 2 tableaux mettant en avant le fait qu’il est innocent tant qu’il n’a pas été jugé coupable, mais aussi joue sur le personnage de Frank Underwood et de tous les actes odieux et répréhensibles commis par son personnage en toute impunité, parce qu’il le pouvait, parce que le pouvoir qu’il possédait lui permettait de le faire. Cette vidéo est à double tranchant. Celle d’un fou qui s’identifie tellement à son personnage perdu qu’il en perd la raison ou celle d’un innocent annonçant son retour ?



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Curiosité : Le mashup de Robocop et du Colonel Sanders de (...)
Super Bowl : Les publicités exclusives de l’événement (...)
Kevin Spacey : L’étrange première prise de parole de (...)
Première guerre mondiale : Peter Jackson prépare un film pour la (...)
Curiosité : Megan Fox continue de cultiver son sex-appeal pour (...)
Swamp Thing : Un premier teaser alors que la production est (...)
Star Trek Picard : Trois nouveaux membres recrutés
Star Wars - l’Ascension de Skywalker : La fin changée en (...)
American Gods : Review 2.06 Donar the Great
Manifest : La série renouvelée pour une saison 2
Child’s Play : Une première image de Chucky
MacGyver : Peter Weller sera le ‘jumeau’ maléfique de (...)
Methusaleh : Jon Watts en négociation pour réaliser le film avec (...)
Lake Success : Jake Gyllenhaal pour la future série d’HBO
Goblin Slayer roman : La critique du tome 1