522 connectés

Bird Box : La review du film Netflix

Date : 24 / 12 / 2018 à 14h15
Sources :

Unification


Bird Box est la bonne adaptation par Netflix du roman éponyme de Josh Malerman basé sur une étrange apocalypse de l’humanité, qui malheureusement ni dans le roman, ni dans le long métrage ne donne une ombre d’explication concernant ses origines.

En effet, une menace létale frappe les humains qui la regardent de folie homicide les poussant à se tuer. Ces derniers doivent alors se déplacer en se bandant les yeux, alors que quelques fous échappant à cette malédiction mortelle les traquent pour leur arracher leurs bandeaux.

On suit une femme accompagnée de deux enfants essayant de trouver un havre de paix. Le scénario d’Eric Heisserer utilise les mêmes ressorts que le livre en alternant entre présent et flashbacks montrant comment l’héroïne s’est retrouvée en si délicate situation. Un choix qui évidemment désamorce l’impact des évènements du passé, puisqu’on se doute vite que ses colocataires de misère vont mal tourner.

Le récit évite aussi de montrer la folie homicide prenant les infectés, en passant sous silence quelques scènes horrifique du livre. Exit aussi les animaux contaminés, bien que les oiseaux dans la boîte aient le même rôle d’avertisseur de la présence des créatures. Ce sont d’ailleurs les humains qui se révèlent parfois plus redoutables que ces créatures invisibles si on ne les regarde pas dans le long métrage.

Qui dit film, dit représentation visuelle de l’invisible avec force bruissements, vents tourbillonnants, branches écartées et bruits susurrés aux oreilles des protagonistes pour qu’ils enlèvent leurs bandeaux. D’ailleurs, si les entités ont un certain impact sur la réalité, on peut se demander pourquoi elles ne peuvent pas attaquer simplement leurs proies, plutôt que de les forcer à les regarder.

L’œuvre de Susanne Bier manque parfois un peu de rythme, surtout dans les passages du passé. Néanmoins des scènes très réussies et anxiogènes valent le détour et réussissent à accrocher le spectateur jusqu’à la fin de ce récit de fin du monde.

Le casting est sympathique avec Sandra Bullock en femme courageuse, Trevante Rhodes, impeccable en ancien militaire essayant de survivre et John Malkovich désagréable au possible en homme misanthrope.

Bird Box est un film de science-fiction divertissant qui repose sur un principe intéressant. S’il n’est pas dénué de défaut, il utilise bien un budget réduit pour proposer des scènes marquantes. Le travail sur le son est bien fait pour faire monter l’angoisse, alors que l’utilisation de caméras recouvertes de tissu permet de bien s’immerger dans la peau des protagonistes essayant de s’orienter sans quasiment rien voir. Des séquences chocs mises en abîme avec une vision plus large ou aérienne des personnages chevauchant une rivière dans un frêle esquif.

Intéressant et survivaliste.

SYNOPSIS

Alors qu’une mystérieuse force décime la population mondiale, une seule chose est sûre : ceux qui ont gardé les yeux ouverts ont perdu la vie. Malgré la situation, Malorie trouve l’amour, l’espoir et un nouveau départ avant de tout voir s’envoler. Désormais, elle doit prendre la fuite avec ses deux enfants, suivre une rivière périlleuse jusqu’au seul endroit où ils peuvent encore se réfugier. Mais pour survivre, ils devront entreprendre ce voyage difficile les yeux bandés.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 04
- Titre original : Bird Box
- Date de sortie : 21/12/2018
- Réalisateur : Susanne Bier
- Scénariste : Eric Heisserer d’après l’œuvre de Josh Malerman
- Interprètes : Sandra Bullock, Trevante Rhodes, Sarah Paulson, John Malkovich, Jacki Weaver, Lil Rel Howery, Rosa Salazar, Danielle Macdonald
- Photographie : Salvatore Totino
- Montage : Ben Lester
- Musique : Trent Reznor, Atticus Ross
- Costumes : Signe Sejlund
- Décors : Brana Rosenfeld
- Producteur : Scott Stuber, Chris Morgan, Barbara Muschietti, Clayton Townsend, Dylan Clark pour Bluegrass Films, Chris Morgan Productions, Universal Pictures
- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Bird Box



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Triple Frontiere : La review du film Netflix
Isn’t It Romantic : La review du film Netflix
Paris est à nous : La critique du film Netflix
Velvet Buzzsaw : La review du film Netflix
Polar : La review du film Netflix
Avengers Endgame : Les superbes affiches des cinémas (...)
The Eternals : L’acteur Ma Dong-Seok rejoint le (...)
The Six Billion Dollar Man : Travis Knight réalisera (...)
Homecoming - Un film de Beyoncé : La review du film Netflix
Disperata : La critique
Utopia : John Cusack rejoint la série d’Amazon
One Key : La critique du jeu
Les cloches Aliens
VOD DVD - Bandes Annonces : 20 avril 2019
Star Trek Picard : Jonathan Frakes parle d‘une série (...)