454 connectés

Bumblebee : La critique

Date : 13 / 12 / 2018 à 14h30
Sources :

Unification


Quand Paramount a sorti le tout premier Transformers en 2007, le succès global du film a surpris tout le monde. L’irruption au cinéma de ces robots géants qui se font la guerre n’était pas gagnée d’avance. Michael Bay y avait trouvé la bonne recette : une dose d’action, de belles explosions, et un humour omniprésent.

Cinq films plus tard, avec Transformers The Last Knight, la déconvenue fut totale au box-office. Film après film, Bay avait appliqué un coefficient multiplicateur à sa recette, toujours plus d’action, toujours plus d’explosions, toujours plus d’humour, au point que l’ensemble était devenu plus lourd et indigeste qu’un Kouign-amann 500 % pur-beurre.

Heureusement, Bumblebee revient à des dosages raisonnables. Il y a toujours de l’action, des explosions et de l’humour, mais quand il le faut et pas tout le temps. Le film prend ainsi son temps pour installer son histoire et pour développer l’aspect émotionnel de la relation entre le robot et la jeune Charlie interprétée par Hailee Steinfeld. Le tout donne un film beaucoup plus familial que les précédents.

Pour autant, ce n’est pas une totale révolution dans le monde de Transformers. Les Decepticons sont toujours très très méchants, les Autobots sont toujours très très gentils et les militaires sont toujours très très cons-cons. Aucune surprise à attendre sur ce point-là.

L’originalité du film se situe plutôt dans sa trame temporelle. Bumblebee débarque sur notre belle planète à la fin des années 80, l’occasion de se replonger avec bonheur dans cette époque. La musique y joue un grand rôle à côté de tous les appareils à la mode dans ces années-là dont les mythiques magnétoscopes et télés cathodiques. À cela, il faut rajouter la nourriture et les vêtements emblématiques des années 80.

Bumblebee est donc un film sympathique qui, s’il ne révolutionne pas la franchise, saura agrémenter à la perfection ces fêtes de Noël.

FM

Bumblebee est le premier Transformers de la saga à être focalisé sur un unique personnage.

C’est le très apprécié Bumblebee qui est le héros de cette nouvelle aventure se recentrant à échelle humaine. Ce dernier est envoyé sur Terre pour préparer l’arrivée des Autobots se regroupant afin de lutter contre les Decepticons. Mais une mémoire défaillante va lui faire rencontrer une jeune humaine débrouillarde.

La saga des Transformers a évolué pour être de plus en plus épique et intense au fil des longs métrages. Les combats sont devenus dantesque et l’action omniprésente, jusqu’à un certain écœurement.

Bumblebee choisit un autre parti pris, racontant une histoire plus intime et réaliste et faisant ressortir très bien les sentiments et les émotions. L’action est bien présente et spectaculaire, mais elle n’envahit pas toute l’histoire. Ce qui permet au spectateur de l’apprécier encore plus, tout en s’émerveillant devant les magnifiques effets spéciaux donnant vie au Transformers jaunes et à ses ennemis.

L’histoire de Christina Hodson est très agréable à suivre montrant la rencontre entre deux mondes et l’amitié croissante entre une jeune fille en deuil et un robot amnésique.

Les personnages ont un vrai volume et Hailee Steinfeld est bien convaincante en jeune femme décidée. On retrouve aussi avec plaisir John Cena dans un rôle de militaire gradé intelligent.

Travis Knight livre une œuvre hommage aux années 80, tout en en détournant subtilement certains codes des films d’action. Un décalage bienvenu apportant une certaine fraîcheur à l’histoire.

Bumblebee est un film d’action réussi qui peut plaire à tout le monde. La décroissance voulue des explosions permet de se recentrer sur un récit sympathique et une belle amitié, sans pour autant oublier d’élégantes scènes d’action spectaculaires.

Divertissant et délassant.

IA

SYNOPSIS

1987. Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une ado qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 53
- Titre original : Bumblebee
- Date de sortie : 26/12/2018
- Réalisateur : Travis Knight
- Scénariste : Christina Hodson
- Interprètes : Hailee Steinfeld, Dylan O’Brien, John Cena, Jorge Lendeborg Jr, Jason Drucker, Pamela Adlon, Peter Cullen, Angela Bassett et Justin Theroux
- Photographie : Enrique Chediak
- Musique : Dario Marianelli
- Décors : Sean Haworth et Anne Kuljian
- Costumes : Dayna Pink
- Producteur : Lorenzo di Bonaventura, Michael Bay, Don Murphy et Mark Vahradian pour Paramount Pictures et Hasbro, Inc.
- Distributeur : Paramount Pictures France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Bumblebee



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Aladdin : La critique
Une part d’ombre : La critique
John Wick Parabellum : La critique
Stubby : La critique
The Dead don’t Die : La critique
The Art of TV saison 2 : Review 2.01 Judd Apatow et 2.02 Vincenzo (...)
Prism / New York Undercover : Que vont devenir les 2 pilotes (...)
Aladdin : La critique
Mahamoth : La critique du Jeu de Rôle
Cinéma - Bandes Annonces : 22 mai 2019
Game of Thrones : Review 8.06 Le Trône de fer
The Falcon and The Winter Soldier : Sebastian Stan espère un (...)
Eyes Of The Dragon : Le futur Game of Thrones de Hulu (...)
Swamp Thing : Une nouvelle bande annonce
Aladdin : La conférence de presse