470 connectés

Pachamama : La critique

Date : 07 / 12 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Pachamama est un superbe dessin animé au graphisme bien particulier racontant le périple épique de deux enfants.

Dans la Cordillère des Andes, au 16ème siècle, l’impôt levé par le roi laisse exsangue un petit village. Mais le collecteur repart aussi avec la statuette de la divinité de la nature que les habitants vénèrent.

Un duo d’amis décident de partir avec leurs compagnons animaux, récupérer cette idole et se retrouvent projetés au milieu de pleins d’aventures.

L’œuvre est magnifique visuellement et complètement captivante. Le réalisateur Juan Antin trouve toujours le bon rythme et sait proposer des séquences oniriques de toute beauté.

En dehors de cette quête physique, il s’agit aussi d’une quête initiatique. En effet, les esprits prennent parfois forme. Et c’est eux-mêmes avec leur force et leur volonté que les adolescents vont découvrir.

L’histoire n’est pas toujours gaie, se situant en pleine avancée des conquistadors. Les exactions sont nombreuses, mais le long métrage les présente d’une telle façon que le long métrage s’adresse à tout public.

L’imagination est très présente, les éléments sont parfois suggérés d’une très belle façon. Les caractéristiques du pays et de la capitale, dont il ne reste aujourd’hui que des pierres, sont merveilleusement dessinées. L’ensemble est d’ailleurs bien coloré et souvent envoûtant.

L’animation est vraiment agréable à regarder. Les personnages sont aussi très attachants. Les compagnons des enfants, un lama et un tatou, sont adorables et ont une véritable utilité dans le récit.

La musique de Pierre Hamon est très belle et accompagne à merveille cet animé original présentant d’une façon différente l’arrivée des Européens en Amérique du Sud. Mélangeant avec intelligence croyance locale, vie de l’époque et comportements humains intemporels, ce voyage initiatique entraîne sans problème les spectateurs dans ses traces.

Pachamama est un très bon dessin animé qui bénéficie d’une animation recherchée et d’un design particulier le faisant se différencier des autres longs métrages animés. Avec un récit fascinant, des personnages hauts en couleur et une atmosphère très réussie utilisant parfaitement la bonne dose d’onirisme, il ne faut pas rater cette création tout à fait singulière.

Charmant et captivant.

SYNOPSIS

Tepulpaï et Naïra, deux petits indiens de la Cordillère des Andes, partent à la poursuite de la Pachamama, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale assiégée par les conquistadors.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 12
- Titre original : Pachamama
- Date de sortie : 12/12/2018
- Réalisateur : Juan Antin
- Scénariste : Juan Antin, Patricia Valeix, Olivier de Bannes, Nathalie Hertzberg
- Interprètes VO : Andrea Santamaria, India Coenen, Saïd Amadis, Marie-Christine Darah, Alex Harrouch, Vincent Ropion, Jean-Marc Pannetier
- Musique : Pierre Hamon
- Producteur : Blue Spirit Animation, Doghouse Films, Folivari, Haut et Court Distribution, Kaibou Productions, O2B Films
- Distributeur : Haut et Court

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Pachamama


© Folivari / O2B Films / Doghouse Films / Kaïbou Production Pachamama Inc / Blue Spirit Studio / Haut et Court Distribution


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Aquaman : La critique
The Happy Prince : La critique
The Bookshop : La critique
Bumblebee : La critique
Le retour de Mary Poppins : La critique
Aquaman : La critique
The Dark Crystal - Age of Resistance : Netflix dévoile le casting (...)
Black Lightning : Le costume de Lightning
Stargirl : Le fils de Hulk sera Hourman
Bumblebee : L’affiche Dolby Cinema
Narcos Mexico : Diego Luna et Scoot McNairy de retour (...)
Trailers voDvd & co : 18 décembre 2018
Lumières 2019 : Les nominations de 24ème cérémonie
6 trésors légendaires - 6 braquos : La critique des recueils de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2018