499 connectés

D&D 5 - La Malédiction de Strahd : La critique du scénario aux dents longues

Date : 09 / 12 / 2018 à 08h00
Sources :

Unification France


La Malédiction de Strahd
Une aventure d’épouvante pour Donjons et Dragons 5

Description :
"Sous des nuages d’orage rugissants, l’ombre du comte vampire Strahd von Zarovich se dessine sur les anciens remparts du château de Ravenloft. Le grondement du tonnerre martèle les tours de l’édifice. Le vent hurle toujours plus alors qu’il tourne son regard vers le village de Barovie. Grâce à son incroyable acuité visuelle, il aperçoit loin en contrebas un groupe d’aventuriers qui viennent tout juste de pénétrer sur son domaine.Sur son visage se dessine à peine un sourire, car il sait pourquoi ils sont venus et il les attendait, conformément à son plan. Un autre éclat de lumière foudroyant au milieu des ténèbres et Strahd n’est déjà plus là. Seul le hurlement du vent résonne dans la nuit. Le maître de Ravenloft reçoit pour dîner. Et vous êtes invités.

La Malédiction de Strahd est une aventure Dungeons & Dragons pour des personnages de niveau 1 à 10. À utiliser avec la cinquième édition du Player’s Handbook, du Monster Manual et du Dungeon Master’s Guide."

Présentation :

Le livre se divise en 7 grandes parties :
- Dans les brumes (20 pages) introduit l’aventure en présentant le personnage de Strahd von Zarovich, les caractéristiques de l’épouvante, les accroches pour lancer l’aventure.
- La Barovie (20 pages) décrit la disposition des lieux, sa magie altérée, la diversité des Baroviens, les nomades Vistani, et les rencontres aléatoires.
- Le village de Barovie (10 pages) décrit le joug de Strahd, ses habitants, ses zones, ses alentours, ses événements spéciaux.
- Le château de Ravenloft (45 pages) cartographie et décrit les remparts, les différents étages, la cour du comte, les salles du Sanglot, les tours, les celliers de Mauvais Présage, ses donjons et catacombes.
- La ville de Vallaki (30 pages) décrit la ville loin de l’oppression de Strahd, prêt des berges du lac Zarovich, des quartiers, ses alentours et ses événements spéciaux.
- Les autres points d’intérêts (80 pages) passent en revue le vieux moulin d’os, Argynvostholt et son manoir, le village de Krezk, la passe de Tsolenka, les ruines de Bérez, la tour de Van Richten, le Magicien des vins, la colline d’Antan, la tanière des loups-garous. A chaque fois, une cartographie précise, une description des différentes zones et les événements spéciaux qui y sont rattachés sont proposés en détail.
- La fin de l’ouvrage décrit les épilogues possibles, des annexes pour donner de nouvelles options aux personnages, à travers historique, équipements spéciaux du chasseur de vampire. Les Monstres et PNJs, le tarokka (l’art de la cartomancie des Vistani), les aides de jeux sont expliqués à la toute fin.

Verdict :

Cette nouvelle édition de Ravenloft, retravaillée pour l’occasion n’a rien perdu de sa superbe d’antan. Elle a gardé son ambiance horreur gothique old-school, à la Bela Lugosi, tout en bénéficiant d’une refonte totale. Car, les auteurs ne s’en cachent pas, il s’agit bien d’un remake avec ses différences et ses similitudes.

La forme est à la hauteur aussi, avec de superbes et nombreuses illustrations et énormément de cartes. La présentation par lieux laisse une liberté totale aux PJs fort appréciable. L’univers, très typé, avec des lieux, PNJs et événements originaux, nous plonge dans une aventure inoubliable, à nouveau culte, comme l’était son ancêtre.
La structure d’indices qui relient les différents points d’intérêt de la région est habilement et plutôt subtilement déversée au fil des rencontres. Loin d’être linéaire, les PJs devront faire bien attention de progresser avec prudence, car certains endroits peuvent être particulièrement dangereux au début, alors que nos aventuriers sont encore de trop faible niveau et ne bénéficient d’aucune connaissance d’importance.

La personnalité de Strahd est tout particulièrement intéressante. En effet, votre hôte est charmeur mais dangereux. Plus qu’un simple antagonisme viscéral, il joue avec les PNJs durant toute l’aventure.

Il est difficile de trouver mieux comme revival culte du plus ancien et du plus grand JdR au monde. Nul doute que vous apprécierez vous réveiller dans le demi-plan de Ravenloft et vous faire tirer les cartes, afin de savoir quel destin vous y attend.

Fiche technique

Type : Gros Scénario
Format : Livre au format US de 256 pages couleur, couverture cartonnée

Auteur(s) : J. Crawford, A. Lee, C. Perkins, R. Whitters

Illustrations intérieures : D. Allsop, F. Beauregard, M. Behm, E. Bélisle, Z.Boros, J. Chevrier, L. Hurwitz, MF. Lim, C. Lukacs, H. Lyon, B. Oliver, A. Paquette, R. Rey, C. Seaman, R. Whitters, KJ. Yanner
Illustration de Couverture : B. Oliver

Éditeur : GaleForce Nine
Trad., Distribution : Black Book Editions

Édition Française : Oui
P.P.C. : 50 euros






Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le Cercle des Enquêteurs : La critique du Crime au Zoo de (...)
First Martians : La critique du jeu de survie sur Mars
Cry Havoc : La critique du jeu de conquête asymétrique
Histoires à jouer : Toute la gamme de Livres Dont Vous Etes le (...)
Requiem Chevalier Vampire : La critique du jeu inspiré de la (...)
Dune : Charlotte Rampling sera la Révérende Mère
Future Man : Review de la saison 2
Uncharted : Un nouveau réalisateur monte à bord
Hunchback : Les cloches de Notre Dame sonneront à nouveau
Eric Clapton, Life in 12 Bars : La critique
Evil : Les créateurs de The Good Wife derrière le nouveau projet (...)
The Many Saints of Newark : 3 acteurs confirmés et 1 acteur en (...)
Kinotayo : L’ouverture du festival
Onimusha Warlords : La critique du jeu vidéo remasterisé
Cinéma - Bandes Annonces : 18 janvier 2019