470 connectés

Doctor Who : Review 11.10 The Battle of Ranskoor Av Kolos

Date : 12 / 12 / 2018 à 13h00
Sources :

Unification


The Battle of Ranskoor Av Kolos s’ouvre sur deux Uxs (deux rares aliens qui viennent d’une civilisation très avancée) : Andinio (Phyllis Logan, les directeurs de castings ont décidément eu une promotion sur les acteurs de Downton Abbey) et Delph (Percelle Ascott). On comprend très vite que Andinio est la mentor de Delph et qu’elle lui a appris à utiliser ses pouvoirs, à savoir : : se servir des matériaux premiers fournis par l’environnement pour créer ce qu’ils veulent (vaisseaux, temples…). Mais nos deux comparses sont interrompus par l’arrivée tonitruante d’une personne non-identifiée.

Après un saut de 3407 ans dans le temps, nous retrouvons notre joyeuse team T.A.R.D.I.S s’apprêtant à porter secours à un vaisseau égaré. Ce vaisseau appartient à Paltraki (Mark Addy, Robert Baratheon dans Game of Thrones), mais ce dernier n’a pas vraiment les idées en place, parce que la planète sur lequel il se trouve le rend confus, c’est pourquoi la Docteure lui donne (et fait porter à toute l’équipe T.A.R.D.I.S) un équilibreur de neurones.

Un épisode désordonné

Si j’ai eu du mal à vous résumer le début de l’épisode c’est qu’il est un peu chaotique. En effet, après avoir rafraîchi la mémoire de Paltraki, la team T.A.R.D.I.S reçoit un message de Tim Shaw (le voilà le fil rouge que vous attendiez tous !). Notre cher ami exécute sous leurs yeux une des membres de l’équipage de Paltraki parce qu’il veut récupérer ce qu’il lui a été dérobé : une sorte de cristal renfermant un objet restant non-identifié même quand the Doctor le scanne avec son tournevis sonic. Après cette entrée en matière, la team T.A.R.D.I.S se sépare pour pouvoir agir vite : Graham et Ryan doivent libérer les prisonniers de Tim Shaw tandis que Yaz et la Doctoresse essaient de régler le conflit avec ce dernier.

De fil en aiguille, on apprend que lorsque la Docteure l’a renvoyé de là où il venait, à la fin du premier épisode de la saison, Tim Shaw a atterri sur cette planète au moment où Delph testait ses pouvoirs. Il était très affaibli et les deux Uxs, qui l’ont pris pour le dieu qu’ils attendaient, leur Créateur (encore de la religion), ont tout fait pour qu’il survive, et tel Dark Vador, son casque lui sert d’aide respiratoire tellement il est faible.
Au final, the Doctor nous explique que Tim Shaw a exploité les pouvoirs des Uxs dans le but d’anéantir quatre planètes (renfermées dans les fameux cristaux) parmi lesquelles se trouve, bien évidemment, la Terre, pour se venger d’elle.

Le point fort de cet épisode : la relation entre Ryan et Graham

La Docteure et tous les autres personnages récurrents de cette saison étaient fort sympathiques, mais mes deux préférés restent Ryan et Graham. Ils sont partis d’une relation un peu froide : Ryan avait du mal à accepter le remariage de sa grand-mère. Même s’il appréciait Graham, il ne le voyait en aucun cas comme un grand-père. Ils sont devenus beaucoup plus proches grâce aux aventures qu’ils ont vécus ensemble et Ryan l’a finalement accepté comme grand-père.

Encore une fois, Graham fait preuve d’une grande humanité dans cet épisode : il veut tout d’abord tuer Tim Shaw pour venger Grace. Mais la Docteure le prévient que s’il le fait, il ne voyagera plus avec elle. Graham semble néanmoins sûr de sa décision jusqu’à ce qu’il se retrouve face à Tim Shaw et qu’il comprenne que le tuer ne ferait pas de lui la « bonne personne » que sa femme voulait qu’il soit. Il l’enferme donc dans une prison que ce faux dieu a lui-même conçue (ou plutôt demandé aux Uxs de concevoir…) pour le restant de ses jours.

Si l’on devait récapituler la saison 11

The Battle of Ranskoor Av Kolos reste un épisode au scénario et a l’engrenage classique pour un Doctor Who. Rosa reste, le meilleur épisode de cette saison, suivi de Demons of the Punjab et The Witchfinders, ce sont de très bons épisodes historiques et font partie, pour moi, des meilleurs épisodes de Doctor Who (si je devais faire un top 5 de mes épisodes préférés, Rosa y serait forcément). Même si j’ai beaucoup aimé la Docteure et ses nouveaux compagnons, j’ai quand même été assez déçue par quelques épisodes de cette onzième saison (Arachnids in the UK, It Takes You Away et The Battle of Ranskoor Av Kolos) ; les autres épisodes sont bien, mais assez classiques et pas vraiment inoubliables. Je garderais donc un souvenir inégal de cette saison 11.

Néanmoins, il y a eu un réel travail sur la réalisation des épisodes : la musique et l’image ont été largement améliorées par rapport aux saisons précédentes, les épisodes sont, d’un point de vue esthétique, très agréables à regarder, l’image est fluide, belle, c’est un sans-faute du côté technique.

Pour conclure, je dirais que cette saison 11 est avant tout une saison centrée sur les personnages que sur l’intrigue. Il y a beaucoup plus de gros plans sur les visages des personnages dans cette saison que dans toutes les autres. Je pense que le but était de mettre les spectateurs à la place des personnages, au cœur même de l’intrigue. À l’inverse de la saison 10 où le personnage de Bill était claire-ment sous-développé, ici les quatre personnages principaux ont leur propre histoire, leurs qualités, leurs défauts, leur caractère… Au final cette onzième saison fonctionne avant tout grâce à la team T.A.R.D.I.S. Cette saison nous a permis de mieux accueillir un nouveau Doctor, une femme qui plus est, ce que l’on attendait depuis plus de cinquante ans !

EPISODE

- Episode : 11.10
- Titres : The Battle of Ranskoor Av Kolos
- Date de première diffusion : 9/12/2018 (BBC)
- Réalisateur : Jamie Childs
- Scénariste : Chris Chibnall

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Deadly Class : Review 1.01 Reagan Youth
Future Man : Review de la saison 2
Manifest : Review 1.11 Contrails
True Detective : Review 3.01 The Great War and Modern Memory (...)
The Orville : Review 2.03 Home
John Wick 3 - Parabellum : La première bande annonce
Deadly Class : Review 1.01 Reagan Youth
Dune : Charlotte Rampling sera la Révérende Mère
Future Man : Review de la saison 2
Uncharted : Un nouveau réalisateur monte à bord
Hunchback : Les cloches de Notre Dame sonneront à nouveau
Eric Clapton, Life in 12 Bars : La critique
Evil : Les créateurs de The Good Wife derrière le nouveau projet (...)
The Many Saints of Newark : 3 acteurs confirmés et 1 acteur en (...)
Kinotayo : L’ouverture du festival