148 connectés

Déraciné : La critique du jeu sur PS4 VR

Date : 13 / 11 / 2018 à 07h45
Sources :

Unification France


Déraciné
Uniquement sur Playstation VR

Description :

"Quels mystères inoubliables allez-vous découvrir dans cette aventure en exclusivité sur PlayStation VR ?

Dans Déraciné, vous incarnerez un esprit dans un pensionnat isolé. Non seulement vous devrez prouver votre existence, mais vous devrez également tisser des liens uniques avec les pensionnaires.

Traversez le temps pour changer le destin des élèves et explorez l’école à la recherche d’indices pour résoudre des énigmes, mener à bien des missions et vous lier aux gens qui vous entourent."

Le gameplay :

Le jeu se déroule à la première personne (par les yeux du personnage), ce qui, pour un jeu VR est très classique. Mais ici le fait d’être un esprit qui navigue au milieu de personnages ajoute encore au réalisme de l’ensemble. Cette impression de voler est parfaite pour le personnage que l’on incarne.
Techniquement, on utilise les sticks PS move (obligatoire, ainsi que la caméra) afin d’agir et se déplacer.

La mécanique du jeu tourne autour de votre condition : un esprit hors du temps, qui le contrôle, à partir de deux anneaux. Le bleu et notre montre, nous permettront de voyager dans le temps et d’enquêter sur ce qui se passe dans l’orphelinat. Le rouge, agit sur la vie environnante, nous permettant de la voler, de la stocker puis de la restituer ailleurs.

Ce jeu d’aventure, point & click nouvelle génération, vous transportera donc de lieux en lieux, de scène en scène, de personnage énigmatique en personnage énigmatique, d’époque en époque, afin de comprendre ce qui vous entoure.

On le comprend vite, votre but est d’aider les personnages que vous croisez, en leur rendant la vie plus douce. À leur côté, et par vos actions, vous pourrez leur faire revivre d’anciens souvenirs, découvrir des choses, comprendre certains tenants et aboutissants, etc... tel un ange gardien.
Pourtant, vite, on comprend que quelque chose de plus grave se trame, et le mystère s’épaissit.
Immersif, poétique et beau, le jeu vous permettra de vivre tout cela, de l’intérieur.
À travers des petites énigmes (simples), on évoluera donc dans ce monde des enfants, où notre but est de les convaincre de notre présence et de notre bienveillance. Originalité, les chats, sont des sortes de gardiens qui nous empêchent d’accéder à certains endroits.

D’un point de vue technique, les graphismes sont très fins (avec une attention toute particulière tournée vers les visages, expressifs), les animations et les musiques sont à l’avenant. Notez, plaisir ultime : le jeu bénéficie d’un doublage en français !
La jouabilité, avec 2 sticks PS Move, est excellente et fluide.

Le verdict :

La première incursion du studio From Software, créateur de la série des Dark Souls, est une réussite. En effet, ils ont à sucé la moelle de la VR et sont arrivé à restituer son intérêt dans un jeu poétique, proposant une aventure contemplative et une histoire puissante.

L’impression est profonde, et pas du tout artificielle quand on explore l’orphelinat. On a réellement l’impression d’être un esprit et de communiquer avec toute une panoplie de personnages attachants.

Plus qu’un jeu, il s’agit d’une expérience, comme de plus en plus de softs nous en propose actuellement.

Le seul bémol que l’on pourrait lui trouver, est sa relativement courte durée de vie (si l’on explore le tout, le jeu dure 6 heures environ), et son peu d’intérêt à la rejouabilité. C’est un choix, la qualité de l’ensemble, le cohérent de l’histoire, devait passer par ces défauts afin de rendre l’essentiel : une expérience inoubliable.

Fiche technique


Studio : FromSoftware

Genre : Aventure
Nombre de joueurs : 1
Textes en Français, Voix en Français

Date de sortie : 6 Novembre 2018
Plateforme : PS4 VR
Matériel : PS VR, Camera et PS Move obligatoires





Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Stadia : L’avenir du jeu vidéo selon Google
Devil May Cry 5 : La critique dantesque
Harry Potter - Wizards Unite : Les toutes premières images du jeu (...)
Sunless Skies : La critique du jeu vidéo
Resident Evil 2 : La critique de la nouvelle version du jeu (...)
Game of Thrones : Les scénaristes réfutent les problèmes de (...)
Captain Marvel : Une fin alternative révélée (Spoilers)
Deadwood : HBO tease la date de diffusion
Deadly Class : Review 1.10 : Sink With California
Solis [VOD] : La critique
Godzilla 2 - King of Monsters : Une image incroyable de (...)
Ne Coupez Pas ! : La critique
Love, Death + Robots : Netflix chamboule l’ordre des (...)
Project Pelican : La critique du JdR des esprits amérindiens
Fans gluants