80 connectés

Sale Temps à l’hôtel El Royale : La critique

Date : 06 / 11 / 2018 à 13h45
Sources :

Unification


Sale Temps à l’hôtel El Royale est un très bon film présentant la rencontre de quelques individus logeant dans le même hôtel isolé, qui a la particularité d’être à cheval sur la frontière délimitant la Californie du Nevada aux États-Unis.

Le scénario du réalisateur Drew Goddard est formidablement écrit, entremêlant adroitement les histoires des uns et des autres et les faisant converger vers une scène charnière, prémisse d’une bascule du long métrage.

Les personnages sont bien décrits et réservent tous des surprises que l’on voit d’ailleurs rarement venir. Le casting est à la hauteur de ce thriller anxiogène avec des comédiens campant à merveille les divers rôles.

Jeff Bridges est formidable en prêtre. Cynthia Erivo est magnifique en chanteuse. Elle interprète de nombreux titres a capella qui sont superbes. Chris Hemsworth incarne fort bien un homme charismatique très loin de ses rôles habituels. Dakota Johnson est intrigante en femme n’ayant pas sa langue dans la poche. Cailee Spaeny incarne une jeune femme intéressante. Jon Hamm est un vendeur l’aspirateur très drôle. Quant à Lewis Pullman, il est formidable en garçon d’hôtel débordé.

Évidemment, aucune personne n’est ce qu’elle paraît et L’œuvre joue très bien sûr l’évolution des divers protagonistes.

La mise en scène est brillante. La variété des plans donne le vertige, alors que le décor imposant de l’hôtel sert de parfait écrin aux drames qui se jouent en son cœur. L’excellent montage de Lisa Lassek rend un bel hommage à la réalisation efficace et originale de Drew Goddard.

Les années 60 sont bien restituées et les très beaux costumes de Danny Glicker y participent pleinement. De plus, le travail sur la photographie de Seamus McGarvey apporte un charme suranné aux images que l’on voit, donnant une photographie avec des couleurs retravaillées pour renforcer l’ambiance de l’époque et des lieux.

Il faut aussi saluer le merveilleux travail sur les décors de Martin Whist, qui associés à des accessoires réalistes, apportent une véritable âme à un hôtel classieux se dégradant doucement après ses heures de gloire passées.

Sale Temps à l’hôtel El Royale est un film à rebondissements. Une œuvre envoûtante et intelligente qui entraîne le spectateur dans une intrigue parfaitement maîtrisée et filmée. Avec un casting impeccable, une atmosphère prenante et un récit réservant de nombreuses surprises, on ne s’ennuie pas devant ce thriller original qui nous entraîne sur des chemins différents de ce que l’on voit.

Étonnant et captivant.

SYNOPSIS

Janvier 1969. Alors que Richard Nixon entame son mandat comme 37e président des États-Unis, une nouvelle décennie se profile. À l’hôtel l’El Royale, un établissement autrefois luxueux désormais aussi fatigué que ses clients, sept âmes aussi perdues les unes que les autres débarquent.
Situé sur la frontière entre la Californie et le Nevada, l’El Royale promet la chaleur et la lumière du soleil à l’ouest, et l’espoir et les opportunités à l’est. Il incarne parfaitement le choc entre passé et présent. Autrefois, célébrités et personnalités politiques influentes s’y côtoyaient, au casino, au bar, à la piscine ou dans les suites somptueuses. Mais l’âge d’or du Royale est bel et bien révolu.
Dans cet hôtel oublié des riches et des puissants depuis longtemps, un prêtre, une chanteuse de soul, un voyageur de commerce, une hippie et sa sœur, un homme énigmatique, et le gérant de l’hôtel vont se retrouver par hasard… ou pas. Au cours d’une nuit comme seul le destin sait les orchestrer, tous auront une dernière chance de se racheter, avant que l’enfer ne se déchaîne…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 22
- Titre original : Bad Times at the El Royale
- Date de sortie : 07/11/2018
- Réalisateur : Drew Goddard
- Scénariste : Drew Goddard
- Interprètes : Jeff Bridges, Cynthia Erivo, Chris Hemsworth, Dakota Johnson, Jon Hamm, Lewis Pullman, Cailee Spaeny, Manny Jacinto
- Photographie : Seamus McGarvey
- Montage : Lisa Lassek
- Musique : Michael Giacchino
- Costumes : Danny Glicker
- Décors : Martin Whist
- Producteur : Drew Goddard, Jeremy Latcham pour 20th Century Fox
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Sale Temps à l'hôtel El Royale



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Régénération : La critique
Aga : La critique
The Mumbai Murders : La critique
Petits Contes sous la neige : La critique
Terra Franca : La critique
Bandes Annonces & Co : 18 novembre 2018
Crossover DCTV 2018 - Elseworlds : L’événement se montre en (...)
Morbius The Living Vampire : Jared Leto dit adieu à sa (...)
R.I.P. Stan Lee : Les hommages en affiche
Deadpool 2 : A la découverte des effets spéciaux
Wild Cards : 2 séries télé basées sur les livres de George R.R. (...)
Régénération : La critique
Trailers voDvd & co : 17 novembre 2018
Dungeons & Dragons 5 : La critique du Guide Complet de (...)
Netflix - Bandes annonces : 17 novembre 2018