94 connectés

The Spy Gone North : La critique

Date : 03 / 11 / 2018 à 10h00
Sources :

Unification


The Spy Gone North est un excellent film sud-coréen se basant sur des faits réels et présentant un espion nord-coréen ayant réussi à rencontrer Kim Il-sung, le leader de la Corée du Nord dans les années 80 et 90.

Dans une ambiance tendue, un ancien officier de l’armée est engagé par les services secrets sud-coréens sous le nom de code "Black Venus". Ce dernier doit, en se faisant passer pour un homme d’affaires, se renseigner sur le programme militaire nord-coréen.

Le scénario du réalisateur Yoon Jong-bin suit de près le recrutement et l’ascension d’un homme durant des années dont le moindre faux pas peut causer la mort. L’histoire est passionnante et mélange très bien l’atmosphère de l’époque, la tension régnant entre les deux pays et la politique.

On est loin d’un James Bond ou autre film d’espionnage montrant pléthore de fusillades, courses poursuites, gadgets sophistiqués et explosions. La tension du long métrage repose sur la menace latente du personnage principal de dire un mot de travers et d’être découvert. L’œuvre n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’excellent JSA - Joint Security Area reposant en grande partie sur les hommes des deux pays et les relations les liant. Et franchement, on ne s’ennuie pas à découvrir cet espion au sang-froid.

Le film de Yoon Jong-bin n’émet pas de critique directe, ni ne prend de parti-pris, mais montre les évènements sans concessions. Néanmoins, une seule séquence glaçante dévoile toute l’horreur du régime nord-coréen. Alors que la subtilité de la mise en scène montre à la fois le ridicule du leader nord-coréen et les manigances délétères des dirigeants sud-coréens pour garder le pouvoir.

La qualité d’écriture des répliques est remarquable, et même en quasi-absence d’action, l’œuvre est souvent fort anxiogène et les deux heures passent à vive allure.

Un casting 5 étoiles participe pleinement au récit captivant que le long métrage montre, jusqu’à un final d’une grande force émotionnelle. Jung-Min Hwang est magnifique en espion dévoué à son pays devant prendre des décisions lourdes de sens. Il est accompagné par la fine fleur des acteurs coréens en vue.

La reconstitution des années 80 et 90 est très bien faite. On croit réellement se retrouver quelques décennies en arrière. Les coréens sont passés maître dans l’art de la reconstitution historique, comme le prouvent leurs blockbusters des années précédentes que l’on peut trouver en France comme Fortress ou Battleship Island.

Le film a eu le Prix Nouveau Genre et le Prix du Public à L’Etrange Festival 2018, ce qui est amplement mérité, même si le long métrage n’a finalement comme plus grande étrangeté que la rencontre entre un leader surprotégé et un espion du pays voisin.

The Spy Gone North est un film formidable, passionnant et anxiogène, montrant les capacités de la vie réelle à supplanter la fiction. Avec un casting superbe, une mise en scène élégante et une plongée dans les années 80 et 90 réussie, l’œuvre est vraiment à ne pas rater.

Incroyable et édifiant.

SYNOPSIS

Séoul, 1993. Un ancien officier est engagé par les services secrets sud-coréens sous le nom de code "Black Venus".
Chargé de collecter des informations sur le programme nucléaire en Corée du Nord, il infiltre un groupe de dignitaires de Pyongyang et réussit progressivement à gagner la confiance du Parti.
Opérant dorénavant en autonomie complète au cœur du pays le plus secret et le plus dangereux au monde, l’espion "Black Venus" devient un pion dans les tractations politiques entre les gouvernements des deux Corées.
Mais ce qu’il découvre risque de mettre en péril sa mission et ce pourquoi il a tout sacrifié.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 23
- Titre original : Gongjak
- Date de sortie : 07/11/2018
- Réalisateur : Yoon Jong-bin
- Scénariste : Yoon Jong-bin
- Interprètes : Jung-Min Hwang, Sung-min Lee, Ji-hoon Ju, Jin-woong Jo
- Photographie : Chan-min Choi
- Montage : Jae-beom Kim, Sang-beom Kim
- Musique : Yeong-wook Jo
- Producteur : Kuk Su-Ran, Jae-Duk Han, Sang-bum Son pour Sanai Pictures, Moonlighting Films
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Spy Gone North



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Régénération : La critique
Aga : La critique
The Mumbai Murders : La critique
Petits Contes sous la neige : La critique
Terra Franca : La critique
Bandes Annonces & Co : 18 novembre 2018
Crossover DCTV 2018 - Elseworlds : L’événement se montre en (...)
Morbius The Living Vampire : Jared Leto dit adieu à sa (...)
R.I.P. Stan Lee : Les hommages en affiche
Deadpool 2 : A la découverte des effets spéciaux
Wild Cards : 2 séries télé basées sur les livres de George R.R. (...)
Régénération : La critique
Trailers voDvd & co : 17 novembre 2018
Dungeons & Dragons 5 : La critique du Guide Complet de (...)
Netflix - Bandes annonces : 17 novembre 2018