315 connectés

Enigmes Mortelles : La critique du jeu des morts les plus stupides

Date : 19 / 10 / 2018 à 07h45
Sources :

Unification France


Énigmes Mortelles
Peut-on rire de la mort ?

Description :
"Retrouvez le meilleur de l’humanité et testez-vous avec vos amis sur les morts les plus stupides au monde !
L’être humain est créatif et ce, jusque dans la mort…
Testez-vous avec vos amis et retrouvez la manière absurde et VÉRIDIQUE dont sont morts les gens !

Par exemple, si on vous dit
- Homme,
- USA.
- Lieu de la mort : égouts
- Cause de la mort : noyade

Eh bien sachez qu’un homme a réussi à se noyer dans 50 cm d’eau, la tête coincée dans les égouts, en essayant de récupérer ses clés ! "

Le visuel de la boîte et son contenu :

Dans une petite boite noire, 120 cartes et la règle de jeu. Pas plus, pas moins !

Le déroulement d’une partie :

Un joueur tire une carte, et en prend connaissance. Elle représente sur une face des indices sur une mort rigolote, notable, ridicule, qui a véritablement eut lieu, un jour, quelque part sur la planète, et sur l’autre, la solution décrite en détail. Ce joueur annonce les indices à tous (organisés en équipes) et ceux-ci pourront poser des questions afin de connaître le fin mot de l’histoire, mais celui-ci ne pourra répondre que par oui ou par non.
Les indices initiaux sont typiquement, la victime, son âge, le pays de la mort, le lieu exact de sa mort, le mobile, et la cause de la mort.

Chaque équipe peut poser 2 questions et devra alors donner sa version des faits. Le jeu se déroule sur 5 cartes, 5 énigmes donc.

Le verdict :

Nouvelle allitération d’un jeu nommé Black Stories, il s’en détache notamment par le fait que les anecdotes sont vraies.

Plus une façon de raconter les fameux Darwin Awards (classement des pires morts véridiques) qu’un véritable jeu, Énigmes Mortelles provoque de vives réactions autour de la table et met toujours l’ambiance.

Son point faible tourne autour de certaines histoires très connues, trop connues pour ne pas être portée à la connaissance d’un joueur autour de la table. Pourtant, l’auteur a été pêcher des anecdotes non référencées par les Darwin Awards et donc plus difficiles d’accès au commun des mortels.

Un peu bancal, le jeu exploite pourtant un humour noir cher à l’auteur, très différent des productions actuelles.

Rien que pour cela, (et pour son ambiance tout de même), vous passerez une très bonne partie de soirée.

Fiche technique

Type : Deviner /Faire deviner
Format : Cartes à énigmes
Auteur(s) : Davy Mourier
Éditeur : 404 éditions
Nombre de joueurs : 2 à 10 mais virtuellement, à l’infini)
Age des joueurs : 18 ans et plus
Durée moyenne d’une partie : 15 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix habituellement constaté : Moins de 11 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Escape Quest : La critique des 2 premiers tomes
Malkyrs : La critique du jeu de cartes, connecté et évolutif
Skylands : La critique du jeu des îles suspendues
Le Cercle des Enquêteurs : La critique du Crime au Zoo de (...)
First Martians : La critique du jeu de survie sur Mars
Agents of S.H.I.E.L.D. : Anthony Michael à la distribution et 2 (...)
La Mule : La critique
The First : Sean Penn ne mettra pas les pieds sur Mars
Star Trek Discovery : « Frère », au bout de 17’01, je (...)
Penny Dreadful - City of Angels : Daniel Zovatto pour le spin-off (...)
Le château de Cagliostro : La critique
Channel Zero : La série annulée après 4 saisons
The Witches : Anne Hathaway sera le rôle principal dans (...)
Le Livre de Poche : Les sorties de janvier 2019
Escape Quest : La critique des 2 premiers tomes