313 connectés

Star Trek Discovery : Ethan Peck & Anson Mount parlent de Spock et de Pike

Date : 16 / 10 / 2018 à 14h30
Sources :

TrekMovie


Après le panel de Star Trek : Discovery au Comic Con de New York, TrekMovie a eu la chance de parler avec les acteurs et les producteurs, où tous ont pu parler plus longuement des sujets du panel et plus particulièrement des personnages, à la fois nouveaux et ceux de retour.

Ethan Peck (Spock) et Anson Mount (Christopher Pike) faisaient équipe pour parler de ces personnages bien connus qu’ils incarnaient, de l’histoire Trek qui a affecté leur choix d’acteurs et de l’histoire de cette saison 2. Peck en a profité pour montrer qu’il maitrisait un talent bien particulier de Spock que l’on peut voir dans la vidéo si dessous.

Avez-vous ressenti une pression particulière à jouer des personnages aussi emblématiques de l’univers Star Trek ?

Mount : C’est une question que tout le monde se pose. Ressentir ce genre de pression ne m’est pas utile en tant qu’acteur. Non pas que je ne respecte pas le canon, et que je ne fasse pas mes devoirs et que je ne respecte pas ce qui m’a été présenté. Mais je ne peux pas travailler efficacement et, être à mon meilleur niveau en me souciant de ce que les autres pensent de moi ou vont penser de moi. Je suppose que je viens d’arriver au point dans ma vie où tout cela m’est égal. Sauf si c’est à ma femme ou à ma mère que je parle.

Peck : Je vous admire Capitaine. Oui, pour moi, il semblait que c’était une tâche impossible. Mais j’ai été choisi pour le faire, et… La nuit avant d’avoir la décision, je me demandais si je faisais bien de m’attaquer à ça. Ça pourrait changer ma vie de manière irréversible, et c’est très effrayant d’un point de vue personnel. Et en tant qu’acteur, je n’ai jamais eu autant de responsabilités ni jamais été autant mis au défi. Mais j’ai été choisi pour une raison, et je dois bien commencer quelque part. J’ai été choisi par rapport à ma performance mais je ne peux pas trop rentrer dans les détails du personnage qu’ils m’ont demandé d’être. Mais je ne commence pas comme le Spock que nous connaissons de la série originale. Et en aucune façon je n’essayerais d’imiter Nimoy, parce que ce qu’ils ont créé sur la série est tellement spécial et je serais respectueux de cela tout le long.

Quelle a été la première scène que vous avez tournée ?

Peck : Celle que l’on voit dans la bande-annonce, où je suis allongé, c’était mon premier plan en Spock. Ils m’ont vraiment facilité mon travail pour devenir Spock. Spock inconscient, je pourrais gérer ça (rires).

Mount : Moi c’était un monologue de 3 pages.

Est-ce que l’épisode The Cage a influencé votre performance en Pike et Spock ?

Mount : Pas plus que La ménagerie. C’est le sacrifice fait par Spock, sa volonté de tout mettre en œuvre pour faire quelque chose pour Pike, qui oriente définitivement la relation.

Peck : Oui je pense que The Cage était véritablement important pour moi mais je crois plus que c’était une source d’information pour les scénaristes.

Verra-t-on le Capitaine Pike sur l’USS Enterprise, avant qu’il ne reprenne le Discovery ?

Mount : Peut-être que oui, peut-être que non.

Quelle est la dynamique entre Pike et Numéro Un ?

Mount : Eh bien, je ne peux pas trop en révéler mais je peux dire que vous allez peut-être voir cette relation se concrétiser un peu plus, et peut-être que non.

Quelle est la relation de Pike avec Saru ?

Mount : Pike n’a jamais rencontré de Kelpien auparavant. Vous ne rencontrez pas seulement un être mais un être qui tente de trouver sa place dans tout ça. Et de la manière dont ce personnage gère ce voyage, va déterminer ma relation avec ce personnage. Comment je l’utilise, comment je l’aborde. Et Saru traverse beaucoup de changements. Doug ne parlait pas pour rien, il subit de profonds changements cette saison. Donc, la relation et la manière dont nous nous rencontrons fluctuent avec lui.

Ethan, pouvez-vous nous parler de votre rencontre avec la famille Nimoy ?

Peck : Alors, j’ai grandi à Los Angeles, tout comme les Nimoy, Adam et Julie. J’ai souhaité parler avec eux et CBS a arrangé la rencontre entre nous au Sportsmen’s Lodge, qui se trouve à Studio City. Et je suis allé à l’école à Harvard Westlake, qui est au bout de la rue et il nous arrivait avec le foot de venir au Sportsmen’s Lodge. C’était donc très irréel et nostalgique parce que je venais juste d’apprendre que j’avais le rôle et me voilà dans ma voiture à me dire que j’allais rencontrer la famille Nimoy. Comme si j’étais toujours en train de rêver. Et ils ont été si chaleureux et curieux. J’ai regardé les documentaires qu’ils ont fait chacun, For The Love of Spock et Remembering Leonard Nimoy. Ils m’en ont donné des copies signées. Ils étaient très calmes et intéressés. Je leur ai demandé s’ils n’avaient pas des conseils à me donner. Ils m’ont juste répondu de regarder la série originale. Ils m’ont dit d’être curieux, ce qui est le meilleur conseil qu’ils pouvaient me donner. Parce que Spock était très observateur et donc j’ai senti que je devais vraiment trouver quelque chose et vraiment chercher quelque chose sans me contenter de l’évidence, c’était donc un cadeau formidable pour moi. Et ils m’ont fait me sentir digne.

Anson, que s’est-il passé lorsque vous avez rencontré Chris Hunter ?

Mount : Chris Hunter, qui est le fils de Jeffrey Hunter, est venu au Comic-Con de San Diego juste pour me dire que son père aurait approuvé, ce qui était… mon dieu. Ceci et le fait que lorsque je suis entré dans Star Trek, tout le monde disait sans cesse : « Bienvenue dans la famille, bienvenue dans la famille » Ils répétaient tous ça comme un mantra. Puis je suis allé à la convention Star Trek à Vegas. Et tous les fans le disaient aussi. Et Vegas était tellement excitant. La convention était tellement plus excitante que tout ce que j’aurais pu imaginer, c’est vraiment une sorte de famille élargie. C’est ce que j’aime vraiment dans cette série et avec cette base de fans.



Star Trek est Copyright © Paramount Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de Paramount.



 Charte des commentaires 


Star Trek : Redonner de sa superbe à la dystopie
Star Trek : Michelle Yeoh en pourparler pour une nouvelle série (...)
Star Trek - Short Treks : La bande annonce de Calypso
Star Trek Lower Decks : Une comédie animée de Mike McMahan
Star Trek Discovery : L’Rell 2.0
Agents of S.H.I.E.L.D. : La série déjà renouvelée pour une (...)
Overlord : La critique
Alien Awakening : Et sinon quoi de neuf monsieur Scott (...)
Jack Reacher : Une série en préparation
Robin des bois : Les affiches personnages
Trailers voDvd & co : 18 novembre 2018
Shadowrun 5ème édition : La critique du supplément Lockdown
Bandes Annonces & Co : 18 novembre 2018
Crossover DCTV 2018 - Elseworlds : L’événement se montre en (...)
Morbius The Living Vampire : Jared Leto dit adieu à sa (...)