249 connectés

La résurrection : La conclusion du diptyque de fantasy de Pierre Bordage

Date : 30 / 09 / 2018 à 08h00
Sources :

Bragelonne


Près d’un an et demi après la parution du premier tome d’Arkane, Pierre Bordage nous livre la conclusion de son diptyque, très attendu par ses lecteurs. Ayant bâti sa réputation d’auteur sur ses ouvrages de science-fiction, il rencontre le succès avec La Désolation, son premier véritable roman de Fantasy, qui a remporté le Prix Imaginales du roman francophone en 2018.

Pierre Bordage

La résurrection

Arkane # 2

  • Éditeur : Bragelonne
  • Photo : © Shutterstock
  • Illustrateur : Didier GRAFFET
  • Date de parution : 12/09/2018
  • ISBN : 9791028110826
  • Prix : 25.00 €
  • Nombre de pages : 480
  • Format : Grand format
  • Edition : Reliée

Après le massacre de son clan, Oziel, fille de la maison du Drac, a réussi à fuir dans les bas-fonds de la cité labyrinthique d’Arkane. C’est là qu’elle va se mettre en quête de son frère aîné et organiser leur vengeance…

De leur côté, Renn, l’apprenti enchanteur de pierre, et Orik, le guerrier déraciné, arrivent en vue de la grande cité porteurs d’une bien sinistre nouvelle : l’approche imminente de l’invincible armée qui a déjà anéanti le royaume d’Orik.

Bientôt les destinées du trio vont s’entremêler et décider de l’avenir d’Arkane…

3 questions à Pierre Bordage :

Comment en êtes-vous arrivé à la Fantasy après avoir écrit de la science-fiction depuis le début de votre carrière ?
Tout d’abord, je me suis essayé à la Fantasy historique avec le Cycle de L’Enjomineur. Et puis, ma SF, en particulier dans les Space-opéras, est très proche de la Fantasy : peu de sciences, parcours initiatique des héros, systèmes politiques presque médiévaux... J’étais donc prédisposé à écrire un cycle de pure fantasy tel qu’Arkane, pour lequel j’ai pris beaucoup de plaisir.

Comment vous est venue l’idée d’Arkane ?
J’ai le cadre en tête depuis si longtemps que je ne me souviens plus de sa genèse. Un mélange d’histoire et de mythologie je présume : les grandes villes de l’histoire m’ont toujours fasciné, Ur, Babylone, Athènes, Rome... Et puis, évidemment, la célèbre tour de Babel. Les mégalopoles modernes m’ont également influencé : New York, Delhi, Mumbai, etc... Quant aux personnages, ils se sont imposés d’eux-mêmes et m’ont fait découvrir leur monde.

Vous semblez accorder une grande importance à la construction de vos personnages.
Connaissez-vous leur histoire et leur personnalité dès le début, ou l’inspiration vous
vient-elle au fil de l’écriture ?

Pour compléter la réponse précédente, je ne connais pas grand chose des personnages au début du roman. Disons les grandes lignes, l’âge, le métier, la place qu’ils occupent... Puis je chemine en leur compagnie et j’apprends à vivre avec eux. Ils prennent rapidement leur autonomie et me surprennent. Je fonctionne plutôt à l’instinct, pas en fonction d’un plan précis. Il faut que l’histoire me prenne au dépourvu. Sinon j’aurais, je pense, tendance à me lasser.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bonfire : Le roman policier de Krysten Ritter
La Balade de Fronin et Face aux démons : Les romans à (...)
La Cité de l’orque : Le futur selon Sam J. Miller
Smartphone Panique : Quand le portable prend le dessus
A la recherche d’Alice Love : Le nouveau roman de Liane (...)
Avatar 2 : Le plein d’infos sur la suite du film de James (...)
Nightflyers : Syfy a annulé la série
Dune : L’acteur pour interpréter Piter De Vries a été (...)
Triple frontière : Nouvelle bande annonce du film Netflix
Amazon Studios : Changement de stratégie pour les films (...)
War For Cybertron : L’histoire d’origine des (...)
True Detective : Review 3.07 The Final Country
Food Evolution : La critique
Grâce à Dieu : La rencontre avec François Ozon
Kinotayo : Le bilan