291 connectés

Les nouvelles aventures de Sabrina : Un anniversaire en affiche et teaser

Date : 17 / 09 / 2018 à 12h15
Sources :

Netflix


C’est le 26 octobre, juste avant Halloween, que Netflix montrera sa nouvelle série centrée sur la jeune sorcière Sabrina. Le seizième anniversaire du personnage sera le point de départ de l’intrique comme le montre cette nouvelle affiche et cette vidéo teaser. Les nouvelles aventures de Sabrina a pour casting principal Kiernan Shipka, Michelle Gomez, Jaz Sinclair, Chance Perdomo, Lucy Davis, Miranda Otto, Ross Lynch et Richard Coyle.

Synopsis : Le seizième anniversaire d’une sorcière, c’est une occasion... très spéciale. Les nouvelles aventures de Sabrina retracent l’histoire de Sabrina Spellman (Kiernan Shipka), une adolescente moitié humaine, moitié sorcière. Elle rêve depuis toujours d’avoir 16 ans, mais des événements particuliers vont l’obliger à choisir entre lumière et obscurité. Une série originale Netflix, réalisée par les créateurs de Riverdale. Disponible le 26 octobre.

Les nouvelles aventures de Sabrina | Teaser : Joyeux anniversaire | Netflix



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Les nouvelles aventures de Sabrina : Netflix renouvelle la série (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : L’Eglise de Satan (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : La bande annonce (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : De nouvelles photos du (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : Un anniversaire en affiche (...)
Skylands : La critique du jeu des îles suspendues
Alien recruteur
VOD DVD - Bandes Annonces : 19 janvier 2019
John Wick 3 - Parabellum : La première bande annonce
Deadly Class : Review 1.01 Reagan Youth
Dune : Charlotte Rampling sera la Révérende Mère
Future Man : Review de la saison 2
Uncharted : Un nouveau réalisateur monte à bord
Hunchback : Les cloches de Notre Dame sonneront à nouveau
Eric Clapton, Life in 12 Bars : La critique