282 connectés

The Intruder : La critique

Date : 14 / 08 / 2018 à 12h30
Sources :

Unification


The Intruder a beau nous venir tout droit des années soixante, au siècle dernier... les préoccupations de l’auteur restent malheureusement à l’ordre du jour.
Et si l’excellent William Shatner endosse ici le rôle du méchant c’est bien pour appuyer là où ça fait mal. L’Amérique de ce début des années soixante, au vingtième siècle, émergeait à peine du siècle précédent en matière de respect des droits de l’homme.
Et les états du Sud, plus que les autres, qui refusaient de sortir du système de la ségrégation, qui semble, malheureusement encore aujourd’hui, rendre certains nostalgiques...

C’est bien vu de ressortir ce film en 2018, qui voit une recrudescence d’actes de violence et d’irrespect envers la population noire aux Etats-Unis. C’est même gonflé sous l’administration d’un président ouvertement intolérant envers les communautés "non blanches", et conciliant avec les extrémistes de droite et le KKK, de triste réputation.

Replacé dans le contexte, c’était extrêmement courageux. C’est aujourd’hui des plus bénéfique pour la réflexion des spectateurs, qui ne manqueront pas d’apprécier le très bon travail du réalisateur qui donne à son film, en noir et blanc, l’exacte "couleur du temps". Retrace avec l’efficacité d’un reportage et une bonne intrigue, le climat de l’époque. Au point d’en mériter le titre d’archive historique.

Tant pour les cinéphiles, qui apprécieront ce retour vers un cinéma audacieux qui découvrait de nouvelles techniques, permettant plus de mobilité et de largeur dans les cadres que pour les autres, qui se laisseront embarquer dans un récit passionnant et rondement mené.
Bien entouré, par un casting largement à la hauteur, William Shatner livre ici une belle interprétation du "salopard", face à une foule facile à manipuler dont émerge cependant une résistance salutaire. Dans une atmosphère lourde de préjugés et de violence.

Si l’ensemble peut paraître "un peu kitch", c’est un plaisir que les plus anciens d’entre-nous apprécieront comme une madeleine de Proust. Quant aux autres je les invite à découvrir cette oeuvre avec curiosité et d’en sortir la morale qui convient.

Utile et agréable. En dépit de la gravité du sujet.

Remarquable.
A voir.

SYNOPSIS


À Caxton, petite ville du sud des États-Unis, une loi vient de passer autorisant un quota d’élèves noirs à intégrer un lycée fréquenté par des Blancs. Un homme nommé Adam Cramer arrive alors sur place pour enquêter auprès des habitants et savoir ce qu’ils pensent de cette réforme. Cet homme charismatique et beau parleur va rapidement semer le trouble dans la ville…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1h 24
- Titre original : The Intruder
- Date de sortie : 15 août 2018
- Réalisateur : Roger Corman
- Scénariste : Charles Beaumont
- Interprètes : William Shatner, Frank Maxwell, Beverly Lunsford
- Photographie : Taylor Byars
- Montage : Ronald Sinclair
- Musique : Herman Stein
- Producteur : Roger Corman Productions
- Distributeur : Carlotta Films

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Intruder



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La nonne : La critique
Climax : La critique
Leave no Trace : La critique
Avant l’aurore : La critique
Vaurien : La critique
Bojack Horseman : Review saison 5
Netflix - Bandes annonces : 19 septembre 2018
Albin-Michel : Lancement de la collection Imaginaire
La nonne : La critique
Le dirigeable du Professeur : La critique de l’Escape (...)
Bandes Annonces & Co : 19 septembre 2018
Captain Marvel : Enfin la première bande annonce
Star Trek : Rainn Wilson tease le retour d’Harry (...)
Doom Patrol : Robotman se montre
Le retour de Mary Poppins : La nouvelle bande annonce