467 connectés

HH, Hitler à Hollywood : La review

Date : 23 / 07 / 2018 à 09h30
Sources :

Unification


JPEGHH, Hitler a Hollywood est un sympathique documenteur de Frédéric Sojcher parlant d’un étrange film montrant Hitler à Hollywood. Un film dédié à Manoel de Oliveira, le doyen des cinéastes européens, qui a eu 100 ans en 2008.

La comédienne Marie de Medeiros décide de tourner un documentaire consacré à l’actrice Micheline Presle. Mais en voulant retrouver le film préféré de cette dernière, Je ne vous aime pas, qui n’a jamais été projeté en salle, elle va découvrir la piste d’un étrange long métrage.

En effet, le réalisateur Luis Aramcheck disparu juste après le tournage, se retrouve au cœur d’une intrigue dans laquelle le film est au centre d’un étrange jeu de piste semant des cadavres derrière lui.

Frédéric Sojcher, utilise le milieu du cinéma français pour parler du sujet du cinéma européen, notamment des accords Blum donnant le monopole des écrans français au cinéma américain. On retrouve ainsi au fur et à mesure de l’avancée de l’enquête, de nombreuses personnalités du cinéma européen.

Ainsi, réalisateur, acteurs, producteurs… se succèdent devant la caméra en incarnant leur propre rôle. Les non-connaisseurs pourront les identifier sans problème, le nom apparaissant à leur côté permettant de savoir de qui il s’agit.

La mise en scène est plutôt classique et permet d’assister à un divertissement agréable. Les comédiens sont aussi très bons. Maria de Medeiros porte bien le film sur ses épaules. Quant à Micheline Presle, c’est un plaisir de la retrouver dans un rôle qu’elle a visiblement pris grand plaisir à interpréter.

Mais la grande qualité du film tient vraiment au traitement de l’image. En effet, si les personnages principaux sont très colorés, toutes les personnes qu’ils rencontrent apparaissent en teint sépia, une apparence parfois peu éloignée du noir et blanc. Le rendu visuel est impressionnant et la technicité est vraiment belle à découvrir.

Ponctué d’images d’archives, le long métrage a ainsi un véritable cachet lui donnant une apparence singulière et envoûtante.

HH, Hitler a Hollywood est un « documentaire » intéressant parlant du cinéma à travers une enquête tortueuse. Avec une succession de personnes du gotha cinématographique s’exprimant sur leur milieu, de multiples rebondissements et une identité visuelle très forte, on passe un plaisant moment à la recherche de cette œuvre perdue.

Différent et accrocheur.

SYNOPSIS

Lorsque Marie de Medeiros entreprend le tournage de son documentaire consacré à l’actrice Micheline Presle, elle retrouve la trace d’un cinéaste mystérieusement disparu en 1946, Luis Aramcheck. En mettant à jour un complot fomenté par Hollywood pour tuer dans l’œuf la production cinématographique européenne d’après guerre, elle n’imagine pas que cette quête mettra sa vie en danger.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 21
- Titre original : HH, Hitler a Hollywood
- Date de diffusion : 23/07/2018
- Réalisateur : Frédéric Sojcher
- Scénariste : Renaud Andris, Lionel Samain
- Interprètes : Maria de Medeiros, Micheline Presle, Wim Willaert, Hans Meyer, Théo Angelopoulos, Edouard Baer, Nathalie Baye, Marisa Berenson
- Photographie : Carlo Varini
- Montage : Ewin Ryckaert
- Musique : Vladimir Cosma
- Costumes : Monic Parelle
- Décors : Frédéric Delrue, Françoise Joset
- Producteur : Christophe Mazodier, Mario Mazzarotto, Jean-Jacques Neira, Hubert Toint pour Saga Film, Motion Investment Group, Intelfilm
- Diffuseur : TV5

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

HH, Hitler a Hollywood



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Doctor Who : Review 11.10 The Battle of Ranskoor Av Kolos
Star Trek - Short Treks : Review 1.03 The Brightest Star
Doctor Who : Review 11.09 It Takes You Away
HP : Review de la saison 1
Manifest : Review 1.09 Dead Reckoning
Aquaman : Les affiches IMAX
Marvel : Les séries de Netflix interdites sur d’autres (...)
The Happy Prince : La critique
Triple frontière : La bande annonce du film Netflix
Star Trek Adventures - Le dernier voyage : La critique du recueil (...)
Cinemateaser : Le numéro 80 en kiosque
Bandes Annonces & Co : 17 décembre 2018
Star Trek Discovery : Une affiche et bande annonce détonante
Mortal Engines : Les making-of
The Bookshop : La critique