111 connectés

Japan Expo 2018 : La rencontre avec Musical Touken Ranbu

Date : 11 / 07 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Après un passage remarqué à Japan Expo en 2017 où ils avaient montré quelques extraits de leur spectacle, les Touken Ranbu sont de retour en France pour deux représentations exceptionnelles de Touken Ranbu : The Musical au Palais des congrès de Paris le 15 juillet à 15h et 20h dans le cadre du Japonismes 2018.

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL

Ils sont à cette occasion, revenus à Japan Expo pour une conférence bien sympathique dont vous pouvez retrouver la transcription ci-dessous. Vous pouvez aussi regarder en fin d’article le portfolio de cette rencontre, ainsi que celui présentant le stand de ces derniers à Japan Expo, permettant de découvrir leurs spectacles et de s’extasier devant leurs costumes, dont un exemplaire de chacun porté par l’un de 6 personnages principaux était présenté.

Les détails concernant le spectacle et le Japonismes se trouvent en fin d’article.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est Touken Ranbu ?

Mario Kuroba : C’est une comédie musicale qui vient d’un jeu vidéo.

Ryo Kitazono : On collectionne les Touken Danshi et on les fait évoluer en les faisant combattre et devenir plus fort. Et notre but et de combattre le mal qui veut changer le cours de l’histoire.

Daichi Saeki : Nous nous sommes produits au Japon, en Chine et maintenant en France.

Qu’est-ce que cela vous fait de venir pour votre première fois pour à Paris Mario Kuroba ?

Mario Kuroba : Mes camarades m’ont envoyé des photos qui m’ont beaucoup donné envie de venir et j’espère qu’on pourra développer encore plus la culture japonaise en France.

Est-ce que vous avez retenu des expressions françaises :

"Oui", "ça va", c’est bien", "s’il-vous-plait", "je t’en pris", "je t’aime".

Vous faites beaucoup de maniement des sabres et d’armes dans votre spectacle. Comme maitrisez-vous votre chorégraphie ?

Daichi Saeki : On doit faire très attention, surtout avec mon arme très longue.

Comment sont vos personnages qui sont l’incarnation humaine d’armes ?

Mikazuki Munechika interprété par Mario Kuroba : Je suis l’une des 5 meilleures lames du Japon et on considère souvent que je suis la plus belle. On m’appelle le vieux, car je vis à mon propre rythme.

Kogitsunemaru interprété par Ryo Kitazono : Je suis un sabre Tachi comme mon camarade Mikazuki Munechika. J’apparais parfois dans des pièces de théâtre No et j’ai été forgé par le Dieu Inarimyojin.

Ishikirimaru interprété par Tsubasa Sakiyama : J’ai vécu la plupart de mon temps dans un sanctuaire, donc isolé du monde que je ne connais pas vraiment. Plus que mes talents au combat, mes camarades attendent que je les soigne et les réconforte.

Iwatooshi interprété par Daichi Saeki : Je suis l’âme d’une arme célèbre, issue d’une famille aisé, mais j’ai mon caractère, même si je fonce tout droit.

Imanotsurugi interprété par Shunya Ohira : Je suis l’arme qui a aidé Minamoto no Yoshitsune à se protéger, mais aussi celle qu’il a utilisé pour se suicider.

Kashuu Kiyomitsu interprété par Ryuji Sato : Je suis l’âme de l’un des membres du groupe de Samurai Shinsengumi. Je fais attention à mon apparence pour attirer le regard de mon maître et j’aime que l’on me remarque.

Conférence Touken Ranbu - The Musical :


Quel est le détail de votre costume qui vous plaît le plus ?

Shunya Ohira : Quand il fait noir sur scène, avoir cet anneau autour de ma jambe me permet en me cognant de savoir ou je suis.

Comment avez-vous incarné ces personnages issus d’un jeu vidéo ?

Ryuji Sato : Nous avons joué au jeu. Nous avons eu un entraînement de deux mois de danse, chant et comédie. Car le spectacle dure 2h50 avec un entracte de 20 minutes.

Avez-vous un entraînement et un régime particulier pour tenir tout le spectacle ?

Daichi Saeki : On s’entraîne tous les 6 ensemble, car on s’entend très bien.

Pouvez-vous nous dire qui est concerné par les sentences suivante :

- le plus farceur est : Iwatooshi
- le plus timide est : Imanotsurugi
- celui qui est toujours à l’heure est : Ishikirimaru, parce que je suis le plus âgé
- le plus maladroit est : plusieurs personnages
- le plus sérieux est : Mikazuki Munechika
- le plus courageux est : Kashuu Kiyomitsu
- le plus généreux est : Kogitsunemaru
- celui qui a le plus d’appétit est : Mikazuki Munechika qui mange 7 repas par jour
- le plus classe et coquet est : Kashuu Kiyomitsu

Que pensez-vous de votre personnage quand vous avez commencé, et maintenant après l’avoir incarné depuis plusieurs années ?

Mario Kuroba : Avant, je n’avais pas joué au jeu. J’ai trouvé mon personnage sexy. Je l’apprécie, car il prend le temps de vivre.

Quel est le plus difficile pour préparer une comédie musicale ? Le chant, la danse ou le jeu de comédien ?

Mario Kuroba : La danse
Ryo Kitazono : La comédie
Tsubasa Sakiyama : La danse
Daichi Saeki : Le chant
Shunya Ohira : De faire deux choses en même temps
Ryuji Sato : Il n’y a rien de difficile pour moi.

Avez-vous un dernier mot pour le public français ?

Venez tous nous voir au Palais des congrès et au Japon. On viendra pour vous accueillir.

PRÉSENTATION DU SPECTACLE

La comédie musicale japonaise à succès, arrive en France pour deux représentations exceptionnelles à Paris dans le cadre de Japonismes 2018 dans la grande salle du Palais des Congrès.

Une fresque historique et fantastique
The Musical Touken Ranbu - Atsukashiyama Ibun 2018 Paris met en scène un conflit secret entre différentes forces du futur dans le contexte du Japon médiéval.
Maitrisant le voyage dans le temps, un groupe de criminels tente d’altérer l’histoire du Japon à son profit.
Pour les en empêcher, le gouvernement fait appel aux Saniwa, des sages du futur coordonnant les opérations, et aux Touken Danshi, des esprits d’armes légendaires incarnés en guerriers.
Maîtrisant l’espace-temps, les Touken Danshi peuvent ainsi laisser s’exprimer librement leur maîtrise des arts du combat.

La comédie musicale nous projette en 1189, où les sages Saniwa ont ordonné à la troupe des Touken Danshi de se rendre sur le champ de bataille d’Atsukashiyama Ooshu Hiraizumi.
Ces derniers devront s’assurer du décès de Minamoto no Yoshitsune, un seigneur renégat qui ne doit absolument pas survivre aux événements qui vont se déchainer.

TARIFS

  • Catégorie 1 : 115 euros
  • Catégorie 2 : 95 euros
  • Catégorie 3 : 65 euros
JAPONISMES 2018

Le JAPONISMES 2018 marque le 160ème anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France.

« Cette année commémore également le 150ème anniversaire du début de l’ère Meiji, moment où le Japon s’engageait sur la voie de la modernité et s’ouvrait à l’Occident en apprenant de lui.

La rencontre entre le Japon et l’Occident au XIXème siècle mit l’Europe en effervescence avec le mouvement japonisme.

En évoquant ce passé, en mai 2016, le Président François Hollande et le Premier Ministre Shinzo Abe ont convenu d’un commun accord d’organiser un grand événement appelé « Japonismes 2018 » projet ensuite repris par le Président Emmanuel Macron.

Cet événement, qui est prévu de juillet 2018 à février 2019, aura pour objectif de présenter, à travers des expositions et spectacles à Paris mais aussi dans la France entière, toute la richesse de la culture japonaise.

Plus de 50 grands projets sont prévus qui couvriront des thèmes allant de la tradition musicale du Gagaku qui perdure depuis plus de mille ans, aux arts martiaux en passant par la gastronomie japonaise, le théâtre contemporain, les arts numériques, les jeux vidéo ou encore les animés. »

GALERIE CONFÉRENCE TOUKEN RANBU - THE MUSICAL

Conférence Touken Ranbu: The Musical


GALERIE DU STAND MUSICAL TOUKEN RANBU

Japan expo 2018 : Musical Touken Ranbu



©Musical "Touken Ranbu" Production Committee


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’Étrange Festival 2018 : Un bilan bien étrange
L’Étrange Festival 2018 : La clôture
L’Étrange Festival : 2017 était un grand cru
L’Étrange Festival 2018 : Un programme international
Japan Expo 2018 : Retour en photos sur la dix-neuvième (...)
Star Trek : Ça bouge dans la Ready Room
Bumblebee : La bande annonce finale
Defending Jacob : Chris Evans à la tête d’une série (...)
Les Éternels : Chloe Zhao au poste de réalisatrice
Hostile : La critique
Trailers voDvd & co : 25 septembre 2018
Quand tout le monde dort : La review
Shutter : La critique du tome 1
Loup-Garou l’Apocalypse v20 : La critique du Livre du (...)
Bandes Annonces & Co : 25 septembre 2018