114 connectés

Un couteau dans le cœur : La critique

Date : 25 / 06 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Un couteau dans le cœur est un bon film expérimental français se passant dans le milieu underground à la fin des années 70.

Une réalisatrice de porno gay de médiocre qualité va enquêter pour trouver celui qui assassine ses acteurs. À travers cette quête, alors que la police ne fait pas trop d’effort pour rechercher le coupable, elle va aussi tenter de reconquérir la femme de sa vie, sa monteuse qui a décidé de la quitter définitivement à la fin de son dernier film.

Le film de Yann Gonzalez qu’il co-scénarise, suit à la trace Vanessa Paradis omniprésente. La comédienne illumine le film de sa présence et incarne avec talent un personnage ambigu et intense.

Elle est accompagnée par un casting bien trouvé et convaincant, n’hésitant pas à surjouer à bon escient des personnages souvent caricaturaux. Les amateurs retrouveront avec plaisir le très bon réalisateur Bertrand Mandico, impeccable en directeur de la photographie de Vanessa Paradis.

Yann Gonzalez fait une véritable proposition visuelle dans son œuvre. Des choix parfois surprenants qui pourraient en rebuter certains. Mais ses scènes fonctionnent fort bien. Et tant au niveau du cadrage que des filtres, le long métrage est vraiment intéressant à découvrir. D’autant que le très beau travail de Simon Beaufils sur la photographie, et son apparence visuelle, renforce parfois l’impression d’onirisme planant sur le film.

Ce dernier joue d’ailleurs avec plusieurs codes, dont ceux du genre, et la limite entre la réalité et la fiction est parfois floue. À l’instar d’un second final démarrant peu après le lancement du générique de fin et qu’il ne faut assurément pas manquer.

Le long métrage a un rythme long, mais non ennuyeux. Ponctué par des scènes de tournage porno soft, souvent vues du côté de l’équipe technique, il s’accélère régulièrement lors des scènes de meurtre violentes et sanglantes.

La musique de M83 accompagne très bien l’œuvre, faisant replonger le spectateur dans les années 70. Il faut d’ailleurs saluer le travail complémentaire de Pauline Jacquard pour les costumes et celui de Sidney Dubois sur les décors renforçant l’impression de se retrouver il y a quelques décennies.

Un couteau dans le cœur est un film qui ne plaira pas à tout le monde. Très travaillé visuellement et offrant de merveilleuses séquences, la quête croisée de l’héroïne à la recherche de justice et d’amour est étrangement décalée. Avec une actrice inspirée, une photographie sublime et une véritable proposition cinématographique, les amateurs de cinéma, et de Vanessa Paradis, seront ravis de cet ovni.

Troublant et coloré.

SYNOPSIS

Paris, été 1979. Anne est productrice de pornos gays au rabais. Lorsque Loïs, sa monteuse et compagne, la quitte, elle tente de la reconquérir en tournant un film plus ambitieux avec son complice de toujours, le flamboyant Archibald. Mais un de leurs acteurs est retrouvé sauvagement assassiné et Anne est entraînée dans une enquête étrange qui va bouleverser sa vie.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 42
- Titre original : Un couteau dans le cœur
- Date de sortie : 27/06/2018
- Réalisateur : Yann Gonzalez
- Scénariste : Yann Gonzalez, Cristiano Mangione
- Interprètes : Vanessa Paradis, Nicolas Maury, Kate Moran, Jonathan Genet, Khaled Alouach, Félix Maritaud, Noé Hernandez, Thibault Servière
- Photographie : Simon Beaufils
- Montage : Raphaël Lefèvre
- Musique : M83
- Costumes : Pauline Jacquard
- Décors : Sidney Dubois
- Producteur : Charles Gillibert pour CG Cinéma, Piano, Arte France Cinéma, Garidi Film, RTS - Radio Télévision Suisse (Genève ; Lausanne), Le Fresnoy
- Distributeur : Memento Films Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Un couteau dans le cœur



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’ombre d’Emilie : La critique
I Feel Good : La critique
Rafiki : La critique
Bergman une année dans une vie : La critique
La nonne : La critique
Star Wars : Bob Iger annonce une perturbation dans la (...)
The Joker : Premier aperçu du Joker
Justice League : Des concepts arts dévoilés
L’ombre d’Emilie : La critique
Trailers voDvd & co : 23 septembre 2018
Alan Wake : Une série TV en préparation
Ki-oon : Les sorties de septembre 2018
Netflix - Bandes annonces : 23 septembre 2018
Doctor Who : Une nouvelle photo méga-colorée pour la saison (...)
Ça Chapitre 2 : Nouvelles photos de Bill Skarsgård sur les (...)