459 connectés

My Pure Land : La critique

Date : 25 / 05 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


My Pure Land est un excellent film anglo-pakistanais présentant une histoire vraie incroyable, semblant tout droit sortir de Les Mille et Une Nuits.

Une jeune femme voit son père arrêté injustement. Son oncle, accompagné d’hommes de main armés, arrive alors pour prendre possession de la maison et des terres attenantes. Cette dernière va décider de lui tenir tête avec sa mère, sa jeune sœur et l’employé des lieux.

Le film de Sarmad Masud est un huit-clos anxiogène. Un véritable thriller noir coupant régulièrement la respiration et laissant tendu dans son fauteuil dans l’attente des rebondissements à venir. Car ce dernier est vraiment addictif et capte complètement l’attention.

La mise en scène de Sarmad Masud est franchement brillante. Il construit intelligemment son histoire et mélange avec un grand talent flashbacks, temps présent et passages oniriques d’une grande puissance.

Le montage très précis d’Olly Stothert et la fort belle photographie d’Haider Zafar associés à un récit haletant apportent un vernis particulier à une œuvre profondément humaine ne laissant pas indifférent.

Les acteurs sont très bons. Suhaee Abro est vraiment intense et parfois bouleversante. La comédienne incarne sans faillir une grande dame à la volonté de fer. Tanveer Bhai campe très bien un père aimant. La relation entre les deux comédiens fonctionne à merveille et ces derniers sont hypnotisant dans chacune de leurs apparitions.

La maison, servant de site au récit, participe pleinement à l’ambiance du long métrage se parant de temps en temps d’une pointe de western, alors que le soleil implacable fige les protagonistes entre deux échanges de tirs.

Quelques passages sont anxiogènes et maintiennent une attention élevée. Les scènes plus intimistes permettent de rentrer dans l’univers d’une société fermée et très patriarcale dans laquelle la place des femmes est figée. Un univers dans lequel ces dernières n’ont pas forcément la possibilité de s’exprimer.

Sarmad Masud montre aussi très bien le fonctionnement d’un village et la corruption des divers représentants de l’état, dont une police d’une grande brutalité et aux responsables achetés par les plus riches. Son œuvre est un moyen assumé de dénoncer ce genre de comportements et de toucher le public.

My Pure Land est un film formidable et captivant qui est un vrai coup de cœur. Avec une histoire incroyable, des personnages vraiment attachants, dont on peut découvrir les apparences réelles dans le générique de fin, et une mise en scène remarquable, ce serait dommage de passer à côté d’une telle pépite.

Impressionnant et différent.

SYNOPSIS

Dans une région isolée du Pakistan, les terres sont l’objet de toutes les convoitises et les querelles de famille se règlent les armes à la main. Quand son père est injustement emprisonné, Nazo une jeune fille de 18 ans, se retrouve seule avec sa sœur et sa mère, assiégées par des bandits armés, engagés par leur oncle pour s’approprier leur maison. Mais Nazo, comme le lui a enseigné son père, ne se soumet pas.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 32
- Titre original : My Pure Land
- Date de sortie : 30/05/2018
- Réalisateur : Sarmad Masud
- Scénariste : Sarmad Masud
- Interprètes : Suhaee Abro, Tanveer Bhai, Eman Malik, Razia Malik, Syed Tanveer Hussain
- Photographie : Haider Zafar
- Montage : Olly Stothert
- Musique : Tristan Cassel-Delavois
- Décors : Caroline Bailey
- Producteur : Bill Kenwright pour Bill Kenwright Films
- Distributeur : Septième Factory

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

My Pure Land



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Have a Nice Day : La critique
Sans un bruit : La critique
Moi et le Che : La critique
Ocean’s 8 : La critique
Hérédité : La critique
Star Trek : Expansion exponentielle de nouvelles séries Trek - (...)
Westworld : Review 2.09 Vanishing Point
The Walking Dead : Le retour de Jon Bernthal
Bloodshot : Sony envisagerait Talulah Riley et Alex Hernandez (...)
Hache : Netflix étoffe son offre originale en langue (...)
Sans un bruit : Le concours
Eurovision : Will Ferrell, star d’une comédie musicale (...)
Gaspard va au mariage [DVD / VOD] : La critique
Warmachine : La boîte 2 joueurs et l’avenir de la (...)
Bandes Annonces & Co : 20 juin 2018