218 connectés

14 pommes : La critique

Date : 11 / 05 / 2018 à 11h00
Sources :

Unification


Wang Shin-Hong, un ami du réalisateur Midi Z qui a précédemment réalisé Adieu Mandalay a des insomnies. Afin d’en guérir, un diseur de bonne aventure dit à sa mère de l’envoyer dans un monastère bouddhiste. Il doit y passer 14 jours en temps que moine et manger quotidiennement une pomme. Un fruit cher et importé que le jeune homme doit se procurer avant d’aller faire sa retraite.

14 pommes est un documentaire vraiment original sur la Birmanie centrale et sa population extrêmement pauvre qui vit en ces lieux. En suivant son ami, c’est un village reculé et ses habitants que le réalisateur veut mettre à l’honneur.

Il montre aussi l’impact du bouddhisme sur les Birmans qui n’hésitent pas à donner de nombreuses offrandes afin de s’assurer un meilleur karma et une réincarnation future moins difficile.

Si le fait de devenir un prêtre est une façon de se sortir de la paupérisation, ces derniers ont des attitudes qui peuvent surprendre, notamment quand ils se plaignent de la diminution des dons.

Les enseignements donnés font aussi un peu grimacer. Ainsi, il est répété que les femmes ont moins de chance que les hommes et que ces derniers ne doivent donc pas s’approcher de leurs habits en train de sécher, alors que les femmes sont encouragées à le faire avec les vêtements de ces messieurs.

Propulsé responsable du temple juste après son arrivée par le responsable qui décide de partir en voyage, Wang Shin-Hong doit écouter les demandes de chacun et essayer de leur apporter des réponses.

La caméra qui le suit capte donc des tranches de vie passionnantes à découvrir, comme la très intéressante conversation avec deux jeunes filles qui s’apprêtent à aller travailler en Chine.

Tourné avec peu de moyens, le documentaire de Midi Z laisse une grande place au silence et au contemplatif, sans que cela ne soit ennuyeux ou fastidieux.

Il offre aussi au spectateur de superbes plans-séquences d’une grande beauté qui permettent d’appréhender l’existence journalière des habitants de la Birmanie centrale. Ainsi, le long cheminement à la suite des femmes ramenant de l’eau au village, ou la procession des moines en quête d’offrande sont des passages d’une grande beauté et d’une certaine poésie.

Sans prendre position, ni émettre de critique, Midi Z filme un documentaire étonnant faisant beaucoup réfléchir sur les conditions de vie des paysans pauvres de la Birmanie et sur leurs croyances. Ces 14 pommes qui ponctuent le film, et apportent des images d’une certaine sérénité, en font une œuvre sociologique d’un grand intérêt et un bel hommage aux origines très pauvre d’un réalisateur engagé.

Surprenant et apaisant.

SYNOPSIS

Shin-hong est un jeune entrepreneur birman qui souffre d’insomnies. Un jour, sa mère se rend chez un diseur de bonne aventure afin de l’aider à surmonter ses problèmes. Celui-ci conseille au jeune homme d’acheter quatorze pommes puis de se rendre dans un monastère situé dans le centre du pays, en pleine campagne. Shin-hong devra ensuite vivre comme un moine pendant quatorze jours et manger une pomme par jour…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 24
- Titre original : Shisi Ke Ping Guo
- Date de sortie : 16/05/2018
- Réalisateur : Midi Z
- Scénariste : Midi Z, Wu Pei-Chi
- Interprètes : Wang Shin-Hong, Zhao Te-Yin, Bo Zar, Than Kyaw, Thar Thin, Thin Aye, Win Maw, Zaw Gi Ma, Moe Moe
- Photographie : Midi Z, Wang Fu-Ang
- Montage : Midi Z, Lin Sheng-Wen, Wu Pei-Chi
- Producteur : Wang Shin-Hong, Midi Z, Isabella Ho Lin, Sheng-Wen pour Taiwan Public Television Service Foundation, Seashore Image Productions
- distributeur : Carlotta Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ

PORTFOLIO

14 pommes


© 2018 TAIWAN PUBLIC TELEVISION SERVICE FOUNDATION / SEASHORE IMAGE PRODUCTIONS. Tous droits réservés.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Papillon : La critique
The Intruder : La critique
Le monde est à toi : La critique
Ultra Rêve : La critique
Destination Pékin : La critique
Mindjammer : La critique de la gamme de Jdr dans le plus pur (...)
Bandes Annonces & Co : 16 août 2018
Star Trek Discovery : La recherche du nouveau Spock est (...)
The Predator : Entertainment Weekly dévoile les films de la (...)
Papillon : La critique
Charmed : Alyssa Milano vexée de ne pas être impliquée dans le (...)
Trailers voDvd & co : 15 août 2018
High School Girls : Le concours
Fallout : La critique du jeu de plateau post-apocalyptique
Bandes Annonces & Co : 15 août 2018