142 connectés

Tumuc Humac - sur les traces d’un mythe guyanais : La review

Date : 06 / 04 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Tumuc Humac : sur les traces d’un mythe guyanais est un excellent documentaire permettant de découvrir la Guyane intime d’une magnifique façon.

La Guyane est le plus grand département Outre-mer de la France. Une étendue de terre très grande située sur le continent américain et abritant quelques milliers d’Amérindiens vivant principalement dans la vaste forêt tropicale recouvrant le territoire.

Une zone traversée par l’immense fleuve Maroni, qui dessine la frontière avec le Suriname. Un territoire interdit, celui des Amérindiens Wayanas, en occupe une grande partie et aucune personne en dehors de la légion étrangère et de quelques expéditions scientifiques, ne peuvent traverser ces lieux.

Néanmoins le mercure utilisé par l’orpaillage clandestin et déversé dans les rivières, contamine les animaux, souille les sols et rend de plus en plus malade les Amérindiens vivants de la chasse et de la pêche. De plus, ces derniers ont du mal à trouver du travail et voient les jeunes quitter la forêt.

C’est ainsi que depuis 2 années, grâce à la volonté de certains jeunes Wayanas, deux expéditions par an sont autorisées dans ces lieux inaccessibles et les touristes retenus partent à la découverte des Tumuc Humac. Une chaîne de montagnes fantasmée, ayant vu la disparition de plusieurs explorateurs partis à sa quête, et séparant la France du Brésil.

La technique moderne a montré qu’il s’agissait plutôt d’une chaîne de grandes collines granitiques surplombant la canopée de quelques centaines de mètres. C’est à l’assaut de l’un de ces sommets que la réalisatrice Claire Perdrix et son chef opérateur sont partis en se joignant à l’une des expéditions touristiques menée par Michel Aloïke, leur guide amérindien.

On suit donc ces derniers pendant les 12 jours d’expédition. On est ainsi projeté en leur compagnie au milieu des rapides devant être remontés parfois en traînant les pirogues à sa suite. On les suit dans une forêt bien souvent impénétrable ou lors de l’ascension, dans une chaleur étouffante, de la fameuse "montagne".

Une expédition dont on peut trouver tous les éléments la concernant ICI. Une véritable aventure coûtant moins de 900 euros, mais aux candidatures soumises à une sélection et qui s’adresse aux plus motivés.

En effet, plus qu’une promenade au cœur d’une nature luxuriante et magnifique, c’est la découverte d’une culture riche et ancestrale qui doit être respectée. Ainsi, avant de partir vers des territoires inhabités, ce sont quelques villages qui servent de lieux de repos et permettent de partager la vie, le temps de quelques instants, de ses habitants.

De plus, cette expédition n’est pas sans risques. Ici, point de secouristes à quelques heures ou d’hôpitaux à proximité. Le moindre bobo peut prendre une grande importance. Ainsi, il faut saluer la force du chef opérateur qui, malgré une fièvre tenace de 40 degré sur plusieurs jours, offre au spectateur des images somptueuses, pleines de poésie, possédant des cadrages formidables.

Le documentaire est d’ailleurs remarquable et montre que cette expédition s’adresse aussi aux femmes, la réalisatrice n’étant pas spécialement sportive. Mais avec une volonté de fer, elle a pu suivre le rythme mené et rapporte un témoignage passionnant à la fois d’un voyage sortant de l’ordinaire, mais aussi des amérindiens qu’elle a croisé.

En effet, ces derniers s’expriment devant la caméra et à travers leurs paroles, c’est un peu de leur sagesse qui touche le spectateur. Avec une réflexion sans concession sur leur vie actuelle, le rappel de leur histoire quand les endroits traversés sont porteurs de souvenir et leurs espoirs pour un avenir meilleur, on écoute avec attention ces personnes emplies de bon sens.

Le documentaire se pare donc d’une intéressante étude sociologique, et se dessine comme le témoignage d’une peuplade et voie de disparition. Il permet, de plus, d’apercevoir une nature encore presque intacte, le poison du mercure, sournois, ne montrant pas visuellement ses effets.

Il faut découvrir sans hésiter ce curieux voyage au cœur d’un territoire immense dans lequel les voyageurs survivent grâce à la nature et ses dons en chasse et pêche. Un souvenir enchanteur lié à de formidables images et un très beau montage. Et des rencontres passionnantes avec des personnes attachantes nous racontant leurs histoires et celles de leurs ancêtres.

Épique et touchant.

Le documentaire est diffusé sur France Ô samedi 07 avril 2018 à 19h40 et rediffusé sur la même chaîne le dimanche 08 avril à 18h45.

Vous pouvez découvrir ci-dessous les vidéos passionnantes du producteur Éric Lemasson, de la réalisatrice Claire Perdrix, du monteur du documentaire, ainsi qu’une petite session de questions-réponses qui a eu lieu à l’issue de la projection du documentaire.

ÉQUIPE DU FILM

Tumuc Humac : Q&A de l’équipe du documentaire


Tumuc Humac : Présentation du producteur Éric Lemasson


Tumuc Humac : Présentation de la réalisatrice Claire Perdrix


Tumuc Humac : Présentation du monteur


SYNOPSIS

En Guyane, le fleuve Maroni, qui dessine la frontière avec le Suriname, est le plus long, le plus habit et le plus chargé histoire. Celui qui avait permis aux noirs marrons de fuir les esclavagistes dès le XVIIe siècle est aujourd’hui une destination touristique de choix pour des voyageurs d’un genre nouveau, prêts à sacrifier tout confort pour vivre une immersion authentique et respectueuse des populations. Embarqués sur des pirogues traditionnelles, ils revisitent, au rythme du fleuve, l’histoire du plus grand département d’Outre-Mer de France.

Collection « Arts et cultures »
La collection de documentaires « Arts et cultures » porte un regard intime sur les sociétés ultramarines, à travers des thématiques aussi variées que l’habitat et ses mutations en Polynésie, l’engouement pour la marche en Guadeloupe, ou encore le travail de passionnés qui explorent de nouveaux modes de tourisme plus respectueux de l’environnement à Mayotte.
Entre documentaires de société et de découverte, cette collection offre au téléspectateur une plongée au cœur de la vie quotidienne des territoires d’Outre-mer.

FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 52 minutes
- Titre original : Tumuc Humac
- Date de diffusion : 07/04/2018
- Réalisateur : Claire Perdrix
- Scénariste : Claire Perdrix
- Interprètes : Michel Aloïke
- Producteur : Éric Lemasson pour Les Productions du moment, Injam Production, avec la participation de France Télévisions
- Diffuseur : France Ô

LIENS

- SITE OFFICIEL


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Crossing : Review 1.03 Pax Americana
Léna, rêve d’étoile : Review des premiers épisodes
The Crossing : Review 1.02 A Shadow Out of Time
Tumuc Humac - sur les traces d’un mythe guyanais : La (...)
The Crossing : Review 1.01 Pilot
Blackhawk : Steven Spielberg produit et pourrait réaliser le film (...)
The Crossing : Review 1.03 Pax Americana
Gremlins : Chris Columbus confirme le reboot
xXx : Rachat de la franchise et nouveau volet en préparation
Solo - A Star Wars Story : Une affiche LEGO
The Magicians Saison 2 : Les résultats du concours
Harrow County : La critique du tome 3
Escape Book et Escape Box : La critique de la gamme de (...)
Netflix - Bandes annonces : 19 avril 2018
Jurassic World - Fallen Kingdom : La bande annonce finale