465 connectés

Donjons & Dragons 5ème édition : Enfin des nouveautés en français

Date : 29 / 03 / 2018 à 07h45
Sources :

Unification France


Description générale de la gamme :
"Dungeons & Dragons vous invite à jouer des personnages issus de la culture médiévale-fantastique (du guerrier nain en passant par la barbare demi-orque ou le rôdeur elfe) et de votre imagination (un magicien tieffelin, un paladin humain ou pourquoi pas un sorcier elfe noir).
L’univers de Dungeons & Dragons par défaut est celui des Royaumes Oubliés, un univers vaste où tous les styles de jeu sont possibles. Mais les grands univers qui ont marqué l’histoire du jeu sont présents, Greyhawk, Ravenloft, Planescape, Dragonlance... Les héros seront amenés à sauver des communautés de terribles dangers, à explorer de mystérieux lieux abandonnés de tous et à déjouer les complots des races perfides du multivers".

Le Kit d’initiation

Description :
"Explorez des labyrinthes souterrains, pillez des montagnes de trésors et combattez des monstres légendaires !
Le Kit d’initiation pour la nouvelle édition de Dungeons & Dragons est votre porte d’entrée vers des histoires pleines d’action et d’imaginaire.
Cette boîte contient les règles essentielles du jeu et tout ce dont vous aurez besoin pour faire traverser de périlleuses aventures à vos personnages héroïques.
Idéal pour un groupe de 4 à 6 joueurs, la boîte d’initiation de Dungeons & Dragons contient :
- un livret d’aventures de 64 pages avec tout ce dont le Maître du Donjon a besoin pour commencer,
- un livret de règles 32 pages pour jouer les personnages du niveau 1 à 5,
- 5 personnages pré-tirés , chacun avec une feuille de personnage et le matériel de base,
- 6 dés."

Mon avis sur le Kit d’Initiation :
C’est un plaisir sans nom de revenir à l’ancien format des boîtes, et c’est presque avec un serrement au cœur que l’on ouvre celle-ci, persuadé de vivre un moment historique. L’illustration faciale est d’ailleurs une référence à la boîte rouge (la version la plus connue) et son illustration du très talentueux Larry Elmore (représentant un guerrier se protégeant du terrible souffle d’un dragon derrière son fragile bouclier). Les différents livrets distillant encore plus cette nostalgique fébrilité, on ne peut que compulser le contenu. A la lecture, tout ceci est très léché, très pensé. Les règles sont très compactes mais étrangement complètes. On se dit que pour lancer ses personnages jusqu’au niveau 5, le MJ n’a pas besoin de plus. En plus, les sorts prennent une place conséquente du système. On pourrait presque jouer instantanément après l’ouverture de la boîte. Une boîte Open & Play assumé et fort bien réalisée. De plus une belle campagne en 4 épisodes constitue le cœur de cette boîte complète. L’embuscade de gobelins qui marque le début de cette aventure rappellera bien des souvenirs aux joueurs puisque cette entrée en vigueur, sous forme de clin d’œil, est un classique du genre. Les joueurs devront poursuivre, jusqu’à leur manoir en ruine, les gobelins qui ont capturé un nain de leur connaissance. Toute cette recherche les mèneront, tout au long des scénarios, d’endroits étranges en ville mal famées, pour affronter toute sorte d’ennemis jusqu’à un Dragon Vert. Un ennemi épique pourrait aussi leur mettre quelques bâtons dans les roues, avant l’affrontement final. Vraiment très complète, cette boîte est un must have.


Les Spellbook Cards


Ils sont au nombre de 7, et couvre l’intégralité des possibilités pour tout la tablée.
- Le deck Rôdeur est le plus petit de tous. Il contient 46 cartes cartonnées et plastifiées (de taille standard) qui décrivent tous les tours de magie et sorts de niveau 1 à 5 pour cette classe.
- Le deck Paladin est plus volumineux, puisqu’il contient 70 cartes cartonnées et plastifiées (de taille standard) avec tous les sorts jusqu’au niveau 5 pour la classe du noble paladin.
- Le deck Puissance Martiale et Races, contient 61 cartes cartonnées et plastifiées (de taille standard) dont 16 manœuvres de maître de guerre, 3 pouvoirs de totem barbare, 19 techniques de moine et tous les pouvoirs magiques raciaux des aasimars, des drows, des firbolgs, des gnômes des forêts, des genasi, des hauts-elfes, des tieffelins et des tritons. Un large panorama des manoeuvres accessibles au combattants donc, ainsi que des sorts innés pour les diverses races des royaumes. Il est préférable dans avoir 2 decks, pour couvrir les variétés de votre groupe.
- Le deck Barde, beaucoup plus imposant, contient 128 cartes cartonnées et plastifiées (de grande taille) contenant tous les tours de magie et sorts jusqu’au niveau 9 pour cette classe.
- Le deck Druide fait de même avec ses 131 cartes cartonnées et plastifiées (de grande taille).
-  Le deck Clerc contient, quant à lui, 153 cartonnées et plastifiées (de grande taille), et couvre les sorts de cette classe jusqu’au niveau 9 également.
- L’énorme deck Profane, ne contient pas moins de 257 cartes cartonnées et plastifiées (de grande taille) et contient tous les sorts jusqu’au niveau 9 des ensorceleurs, des magiciens, et des sorciers.

Mon avis sur les Spellbook Cards :
C’est le genre d’outils qui simplifie grandement la vie du MJ et des joueurs et leur laisse le champ libre pour le roleplay (oui, il y en a aussi dans D&D). Si l’on pense parfois pouvoir s’en passer, on regrette toujours de ne pas les avoir en partie. Ces cartes sont parfaitement pensées dès le début, et surtout, incroyable prouesse par rapport à ce qui se faisait d’habitude dans d’autres jeux du même genre, sortent toutes en même temps, pour toutes les classes de base. Tout le monde se retrouve à manier avec envie ses cartes et possibilités. L’énorme paquet des profanes (ensorceleurs, magiciens et sorciers) en feront saliver plus d’un. La maquette se veut plus lisible et utile que décoratrice. Ce qui est une évolution, car, ce que l’on veut avant tout, c’est pouvoir se référer en jeu, et au plus vite, à toutes les subtilités des règles.
Notez que ces decks de cartes varient en taille et en prix (on ne manie pas un rôdeur comme un magicien). Comptez moins de 10 euros pour les plus petits et moins de 30 euros pour l’énorme deck profane.


L’écran du Maître du Donjon

Ici, on fait dans le classique et l’efficace avec un splendide écran cartonné de 4 volets et sa splendide illustration d’un Dragon Rouge Vénérable.
P.P.C. : 15 euros

Verdict général sur l’apport à la gamme de ces nouveautés :
Ces accessoires manquaient grandement et c’est avec beaucoup d’attente que les joueurs les attendaient. Nul doute que tout ceci tombera vite en rupture, et que vous devrez attendre les rééditions si vous patientez trop. Mon conseil : allez-y les yeux fermés, et n’oubliez surtout pas les spellbook cards, car non, vous ne pourrez pas vous en passer.

Fiche technique

Type : Accessoires de Jeu de rôle
Format : Boîte, cartes et écran
Editeur : Gale Force Nine
Edition Française : Oui




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La Danse des Vampires : La critique du jeu familial
La Fureur de Dracula : La critique de la dernière édition du (...)
Takenoko : La critique du jeu à la main verte
Discover : La critique du jeu des terres inconnues
Narcos : La critique du jeu de plateau
The Invisible Man : Aldis Hodge et Harriet Dyer pour le remake (...)
Flora & Ulysses : Alyson Hannigan, Ben Schwartz et Matilda (...)
Black Christmas : Un remake du film de 1974 réalisé par Sophia (...)
B90210 : Le retour de Christine Elise pour le revival
La Danse des Vampires : La critique du jeu familial
Cinéma - Bandes Annonces : 24 juin 2019
Star Trek : La reconstruction pour la nouvelle génération
James Bond : Danny Boyle ne veux plus rien avoir à faire avec les (...)
Teen Spirit : La critique
Stranger Things : La bande-annonce finale de la saison (...)