350 connectés

Doctor Who : Christopher Eccleston blacklisté par la BBC pour avoir quitté la série

Date : 14 / 03 / 2018 à 12h45
Sources :

The Guardian via Syfywire


Bien que son passage sur la série soit quelque peu atténué par sa brièveté et la titularisation énergique de stars comme David Tennant et Matt Smith, Christopher Eccleston sera toujours la star qui relança Doctor Who. Il a été chargé de mener la reprise d’une série qui n’avait pas diffusé un seul épisode (en dehors d’un téléfilm en 1996) depuis 1989, et pour rendre les choses plus difficiles, il était un acteur connu pour des drames intenses travaillant maintenant dans le domaine de l’aventure-comédie. Plus de 40 ans de fandom et d’héritage étaient sur ses épaules quand il est entré dans le TARDIS, mais Eccleston a réussi. Avec une équipe massive qui comprenait le showrunner Russell T Davies et la co-star Billie Piper, il a contribué à faire de Doctor Who un succès, puis est passé à autre chose après une saison.

Et d’après Eccleston, ce choix lui a coûté très cher. Dans une nouvelle interview accordée à The Guardian pour promouvoir son rôle principal dans la production de Macbeth de la Royal Shakespeare Company (pour laquelle il réalise le rêve de longue date de jouer avec la compagnie légendaire), Eccleston explique ce qu’il s’est passé après son départ de Doctor Who. A savoir, que la BBC l’aurait "blacklisté" pour avoir osé quitter la série si tôt dans son succès renouvelé.

"Ce qui s’est passé autour de Doctor Who a presque détruit ma carrière," a-t-il déclaré. "Je leur ai donné un hit et je suis parti avec dignité, puis ils m’ont mis sur une liste noire. Je portais mes propres insécurités, comme quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant, et puis j’ai été abandonné, vilipendé dans la presse tabloïd, et mis sur une liste noire. Mon agent m’a dit à l’époque : « Le régime de la BBC est contre vous. Vous allez devoir quitter le pays et attendre un changement de régime. » Je suis donc parti en Amérique et j’ai continué à travailler, parce que c’est ce que mes parents m’ont inculqué. Mon père m’a toujours dit : « Peu m’importe ce que tu fais, balayer le sol ou quoi que tu fasses, fais le meilleur travail possible. » Je sais que c’est un cliché, mais ça s’applique bien ici."

Lors d’interviews passées sur son temps en tant que Doctor Who, Eccleston a parlé de différences créatives et de rigueurs de la production comme des facteurs pesants dans sa décision de partir, mais les conséquences qu’il décrit sont assez inédites. Il est difficile de savoir quel degré d’animosité anime encore Eccleston sans entendre le point de vue de la BBC. Peut-être souhaitaient-ils simplement garder leur star à bord d’une série juste lancée. Peut-être n’aimaient-ils pas les raisons de son départ. Quoi qu’il en soit, Eccleston travaille de nouveau pour la BBC, notamment sur la série The A Word de la BBC Pays de Galles, il semble donc que les tensions se soient quelque peu atténuées.

En ce qui concerne son passage aux USA pour travailler après Doctor Who, cela ne s’est pas toujours bien passé. Eccleston, tout en discutant de son éthique de travail et son désir de toujours planifier un « les mauvais jours », a également admis prendre des projets majeurs pour des raisons financières plutôt que créatives. Parmi ces projets, il y avait deux gros films très médiatisées : G.I. Joe : Le Réveil du Cobra (2009) et Thor : The Dark World (2013). Bien qu’il ne blâme personne d’avoir accepté ces films, il n’est pas non plus très fier d(y avoir participé.

"Travailler sur quelque chose comme G.I. Joe était horrible," a-t-il dit. "Je voulais juste me couper la gorge tous les jours. Et Thor ? Juste un pistolet dans la bouche. 60 secondes chrono était une bonne expérience. Nic Cage est un gentleman et un acteur fantastique. Mais G.I. Joe et Thor étaient ... J’ai vraiment payé pour être une pute à ces moments-là."

Maintenant, cependant, Eccleston se sent bien dans sa carrière. Macbeth est le rêve d’un acteur devenu réalité pour lui, et ses récents crédits comprennent un travail acclamé dans The Leftovers. Que ce soit au sujet de sa brève carrière en tant que Doctor Who ou de son bref passage dans l’Univers Cinématographique Marvel Cinematic ou de son passage sur la scène shakespearienne, Eccleston semble ne plus se soucier de ce que les autres pensent.

"J’avais besoin de me dégourdir les jambes et de me tester un peu, et c’est ce que je fais," a-t-il dit "Quand j’ai fait Hamlet, j’ai dit à tous les acteurs : « Je ne vais pas lire les critiques. » bien sûr, je les lis. Bien sûr, cette fois-ci, d’une manière très saine, je ne vais pas les lire, parce que je comprends maintenant que cela n’a pas d’importance. Parce que, apparemment, je suis raisonnablement en sécurité dans ma carrière, et si cela signifie de terminer en acteur de théâtre..."


Doctor Who est Copyright © BBC Tous droits réservés. Doctor Who, ses personnages et photos de production sont la propriété de BBC.



 Charte des commentaires 


Doctor Who : Quand le Docteur comprend qu’elle est une (...)
Doctor Who : Une nouvelle photo méga-colorée pour la saison (...)
Doctor Who : Pas de Daleks, Cybermens, River Song, Missy dans la (...)
SDCC 2018 - Doctor Who : Nouvelle équipe, Nouvel espoir
SDCC 2018 - Doctor Who : Une nouvelle bande annonce dévoilée
Bumblebee : L’affiche Dolby Cinema
Narcos Mexico : Diego Luna et Scoot McNairy de retour (...)
Trailers voDvd & co : 18 décembre 2018
Lumières 2019 : Les nominations de 24ème cérémonie
6 trésors légendaires - 6 braquos : La critique des recueils de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2018
Aquaman : Les affiches IMAX
Marvel : Les séries de Netflix interdites sur d’autres (...)
The Happy Prince : La critique
Triple frontière : La bande annonce du film Netflix