337 connectés

Galèrapagos : La critique du jeu coopératif... mais pas trop

Date : 17 / 03 / 2018 à 09h00
Sources :

Unification France


Description :

"Après le naufrage de votre bateau, votre groupe de survivants se retrouve sur une île déserte où l’eau et la nourriture se font rares. Seule solution pour échapper à ce cauchemar : construire ensemble un grand radeau pour embarquer les survivants, mais le temps presse car un ouragan pointe à l’horizon...

A chaque tour les joueurs naufragés devront choisir une action parmi quatre : pêcher, recueillir de l’eau, chercher du bois ou fouiller l’épave du bateau.

Faites équipe pour survivre mais soyez prêt à sacrifier vos camarades en cas de pénurie.

Un jeu presque coopératif où vous devrez être aussi fourbe que diplomate pour vous garantir une place pour le voyage retour !!"

Le visuel de la boîte et son contenu :

La petite boîte contient un plateau de jeu représentant la plage, des marqueurs bois, 92 cartes, 6 boules en bois, un sac et les règles de jeu. L’ensemble est très bien réalisé, avec son matériel en bois et en toile.

Le déroulement d’une partie :

Chaque joueur joue une action lors de son tour, pour récupérer des ressources pour tous (rations, eau, objets, bois, construire le radeau). Une fois que chacun a joué, on enlève les rations et eau que consomme chaque joueur. S’il n’y en a pas assez, il y a vote pour savoir qui sera sanctionné (il meurt). Le but étant de construire le radeau et partir avant l’arrivée d’une tornade. Avant cela, il faudra éviter les serpents en cherchant du bois (éviter de tirer des boules noires, comme dans Motus), aller pêcher, récolter des ressources sous forme de cartes que l’on peut jouer directement pour le groupe ou garder pour soi, les échanger, les voler à d’autres joueurs, jouer des objets et leurs effets etc...

Le verdict :

Un jeu simple, d’ambiance avant tout. Trahir ses amis ou les membres de sa famille est toujours un plaisir. Chose rare, ce jeu se joue jusqu’à 12 joueurs. Idéal pour une réunion de famille.

Fiche technique :
Type : Jeu de plateau
Format : Petite Boîte
Auteur(s) : Laurence et Philippe Gamelin
Illustrations : Jonathan Aucomte
Editeur : Gigamic
Nombre de joueurs : 3 à 12
Age des joueurs : 10 ans et plus
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes
Edition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix habituellement constaté : Moins de 20 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Tales From The Loop : La critique du JdR à la Stranger (...)
Lords of Hellas : La critique du gros jeu de l’été
Star Trek Adventures : La critique du Jeu de Rôle
Star Wars - L’Ère de la Rébellion : La critique du Jeu de (...)
La Fin du Monde - Apocalypse Zombie : La critique du Jeu de (...)
SDCC 2018 - Aquaman : La bande annonce ultra-spectaculaire de la (...)
SDCC 2018 - Shazam : La première bande annonce mi-comédie - mi (...)
SDCC 2018 - Star Trek Discovery : Des mini-épisodes et des (...)
SDCC 2018 - Godzilla 2 Roi des monstres : La bande annonce (...)
SDCC 2018 - Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald (...)
Mamma Mia ! Here We Go Again : La critique
SDCC 2018 - Breaking Bad : Souvenirs et héritage 10 ans (...)
SDCC 2018 - Better Call Saul : Le rapprochement se précise
SDCC 2018 – Crazy Ex-Girlfriend : La dernière saison se (...)
Trailers voDvd & co : 22 juillet 2018