395 connectés

Un raccourci dans le temps : La critique

Date : 11 / 03 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Un raccourci dans le temps est l’adaptation de la célèbre œuvre jeunesse éponyme, dont le premier volet de la saga a été écrit en 1962 par Madeleine L’Engle.

Un livre très prisé par les jeunes Américains, et souvent donné à lire obligatoirement au collège, mettant en valeur une jeune héroïne volontaire pouvant se déplacer dans différents monde.

Le livre a été réédité par Hachette Romans et si je ne peux m’exprimer sur sa traduction, ayant lu le texte en version originale, je le conseille vivement à tous les amateurs de livres intéressants, bien écrits et originaux.

Ainsi, avec la technologie actuelle, un long métrage reprenant cet univers et ayant les moyens financiers de lui donner vie est vraiment attendu.

Néanmoins, ce dernier n’a clairement pas la puissance de l’œuvre de papier et déçoit. Ce n’est pas tant l’actualisation de l’époque, qui passe correctement, bien que certains éléments ajoutés faisant vraiment tiquer.

Ainsi avoir fait une famille recomposée avec un enfant adopté est curieux. Mais le comportement du père sur la fin du long métrage laisse sans voix. Une séquence n’étant pas dans le livre et dont le ressort dramatique passe, à mon avis, complètement à côté de ce qui était voulu.

En ce qui concerne la réalisation d’Ava DuVernay, on a du mal à reconnaître la patte de celle qui a fait précédemment Selma. Son film manque vraiment de rythme et n’a pas d’âme. Le temps paraît parfois long et les choix de mise en scène ne sont pas convaincants.

D’autant que la musique souvent sirupeuse de Ramin Djawadi ne passe pas toujours bien. Et que les effets spéciaux sont parfois un peu ratés, comme certaines incrustations dont les personnages paraissent plaqués sur le fond d’une planète imaginaire, sans donner l’impression que tous se retrouvent au même endroit.

Quant au casting, il n’est vraiment pas convaincant. Certains personnages semblent forcés, ce qui leur donne un ton faussé. La jeune Storm Reid ne fait jamais croire à celle qu’elle incarne. On ne voit pas l’évolution de son personnage, cette dernière passant d’un état boudeur à un sourire sans créer d’empathie pour elle. À vrai dire, elle mourrait qu’on n’aurait pas vraiment de peine pour son personnage.

C’est Deric McCabe jouant son jeune frère qui tire son épingle du jeu. Ainsi que les trois Madames : Reese Witherspoon, Oprah Winfrey et Mindy Kaling, guides spirituelles des jeunes.

Il faut toutefois saluer le remarquable travail sur les maquillages et les costumes de Paco Delgado. Les tenues des trois Madames sont de toute beauté. Et la présence ponctuelle à l’écran de ces dernières apporte vraiment une féerie et une impression de dépaysement qui manque au long métrage.

Un raccourci dans le temps est un film qui plaira aux enfants de moins de 10 ans, surtout aux petites filles, mais qui risque d’ennuyer les adultes. Pas vraiment convaincant, ni dans sa forme, ni dans son contenu, il lui manque une âme pour donner envie de vibrer avec les aventures extraordinaires de ses personnages.

La série littéraire étant en 8 volumes, dont 4 consacrés à Meg Murry et sa famille, une suite pourrait être attendue, mais pour l’instant cette dernière n’est pas annoncée.

Coloré et inventif.

SYNOPSIS

Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède - tout comme son petit frère Charles Wallace - un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme QUIDAM, Mme QUI, Mme QUIPROQUO– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe, ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 49
- Titre original : A Wrinkle in Time
- Date de sortie : 14/03/2018
- Réalisateur : Ava DuVernay
- Scénariste : Jennifer Lee d’après l’œuvre de Madeleine L’Engle
- Interprètes : Storm Reid, Reese Witherspoon, Oprah Winfrey, Mindy Kaling, Levi Miller, Chris Pine, Gugu Mbatha-Raw, Michael Peña, Deric McCabe
- Photographie : Tobias A. Schliessler
- Montage : Spencer Averick
- Musique : Ramin Djawadi
- Costumes : Paco Delgado
- Décors : Naomi Shohan, Elizabeth Keenan
- Producteur : Jim Whitaker, Catherine Hand pour Walt Disney Company
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Un raccourci dans le temps



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’ombre d’Emilie : La critique
I Feel Good : La critique
Rafiki : La critique
Bergman une année dans une vie : La critique
La nonne : La critique
Justice League : Des concepts arts dévoilés
L’ombre d’Emilie : La critique
Trailers voDvd & co : 23 septembre 2018
Alan Wake : Une série TV en préparation
Ki-oon : Les sorties de septembre 2018
Netflix - Bandes annonces : 23 septembre 2018
Doctor Who : Une nouvelle photo méga-colorée pour la saison (...)
Ça Chapitre 2 : Nouvelles photos de Bill Skarsgård sur les (...)
Avatar - Le Dernier Maître de l’air : Une série live pour (...)
I Feel Good : La critique