102 connectés

Une femme heureuse : La critique

Date : 21 / 04 / 2018 à 08h00
Sources :

Unification


Une femme heureuse, c’est ce qu’est la protagoniste au début de l’histoire.
Du moins, c’est ce qu’elle devrait être...
Car son environnement est tout d’abord montré comme idéal. Mais très vite on se rend bien compte qu’il est surtout pesant pour la jeune femme.

J’aime bien le titre original The Escape qui parle d’évasion. Plus fort et moins ambigu que le titre français. L’auteur a parfaitement capté l’angoisse de cette femme prisonnière d’une "cage dorée", dont il devient impérieux de s’échapper.

Même si son entourage ne peut pas comprendre le désarroi dont elle est la proie.

Né d’une rencontre, entre Dominic Savage et l’actrice Gemma Arterton, le scénario a été monté de toutes pièces autour de l’idée d’une femme qui voulait fuir. Après avoir bombardé de questions son interprète sur sa propre vie, l’auteur a imaginé cette histoire de mère qui quitte sa famille. Tout l’enjeu du film étant d’expliquer ses raisons, de montrer le processus qui l’amène à cette extrémité.

Interprété avec un naturel qui doit beaucoup à l’improvisation, le personnage de cette femme "un peu perdue" est très émouvant. Facile de s’identifier à cette mère de famille débordée qui craque un beau jour sans prévenir. Qui n’a jamais eu envie de tout plaquer. Ne serait-ce qu’un instant. De "reprendre sa liberté" ?

La tension permanente, le rythme mettent bien le spectateur dans l’ambiance. Et force la sympathie. On compatit.
Esthétiquement très réussi.

Evidemment ça n’est pas gai, mais c’est bien fait.

Festival de Cinéma Européen des Arcs 2017
Toronto International Film Festival 2017 - Première mondiale


SYNOPSIS


Tara est une jeune mère qui vit dans la banlieue de Londres. Femme au foyer, elle passe ses journées à s’occuper de ses enfants, de la maison et à attendre le retour de son mari le soir. Cette vie calme et rangée lui pèse de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus supporter sa situation. Elle commence à se promener dans Londres, redécouvre le plaisir de s’acheter des livres, et songe à suivre des cours d’art. Son mari Mark, qui travaille dur chaque jour, ne comprend pas ses nouvelles envies. Tara prendra sur elle jusqu’au jour où, acculée, elle pensera à changer de vie.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 45
- Titre original : The Escape
- Date de sortie : 25 avril 2018
- Réalisateur, Scénariste : Dominic Savage
- Interprètes : Gemma Arterton, Dominic Cooper, Frances Barber, Marthe Keller, Jalil Lespert
- Photographie : Laurie Rose
- Montage : David Charap
- Musique : Anthony John, Alexandra Harwood
- Costumes : Liza Bracey
- Producteur : Guy Heeley et Gemma Arterton pour Shoebox Films
- Distributeur : KMBO

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Une femme heureuse



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Predator : La critique
The House That Jack Built : La critique
First Man : La critique
10 minutes : La critique
Yéti & Compagnie : La critique
The Predator : La critique
Star Trek Discovery : Ethan Peck & Anson Mount parlent de (...)
Asterix et le secret de la potion magique : La bande (...)
Black Panther 2 : Ryan Coogler de retour à la réalisation
Le Bon Apôtre : La review du film Netflix
Spider-Man Far From Home : Michael Giacchino de retour à la (...)
True Detective : Une date et des photos pour la saison (...)
Otages à Entebbe [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
L’art de se prendre les murs : Une nouvelle vision de Peter (...)
Pyramid of Pengqueen : La réédition d’un grand classique du (...)