307 connectés

Bravo Virtuose : La critique

Date : 12 / 02 / 2018 à 10h45
Sources :

Unification


Bravo virtuose est un excellent film franco-suisse-arménien parlant de musique classique et d’amour et les mélangeant avec une pointe de thriller.

En Arménie, un jeune homme, clarinettiste soliste, essaye de monter un concert de musique classique en hommage à ses parents décédés pendant la guerre pour lesquels son grand-père a composé un concerto. Mais de gros problèmes de financement, dans un pays n’appréciant pas la musique classique, l’empêche de voir ce rêve se concrétiser. Jusqu’à ce qu’un concours de circonstances le fasse confondre avec un tueur à gages.

Le très beau film de Levon Minasian décrit sans concession une société arménienne moderne, tout en y ajoutant une touche de poésie s’attachant aux pas du jeune homme, héros de l’histoire. Car ce dernier, généreux et non-violent, se retrouve confronté à des choix délicats, alors que le sort semblant s’acharner sur lui, joue d’étranges tours, souvent en sa faveur.

L’histoire d’amour est aussi très bien traitée et s’éloigne de la romance habituelle, réservant des surprises, dont une fin laissant à réfléchir. Le récit lorgne parfois vers un insolite conte de fées moderne dans lequel les méchants sont éliminés, et le virtuose, nom de code du tueur à gages, félicité.

La distribution est très bonne, le rôle principal en tête. Ce dernier est tenu par le jeune Samvel Tadevosian qui campe un musicien au grand cœur avec beaucoup de talent. Vrezj Hakobyan est superbe en grand-père aimant et Maria Akhmetzyanova formidable en jeune fille "émo" à la personnalité troublante.

La musique de Tigran Hamsayan et Michel Petrossian est très bonne et accompagne superbement le long métrage, jusqu’à la fin d’un générique très agréable à écouter.

Levon Minasian met en scène des passages vraiment intéressants et aux visuels travaillés. La photographie très attirante de Mko Malkhasyan y apporte des éclairages parfois oniriques et donne quelques scènes d’une grande beauté visuelle.

Bravo virtuose est un film au charme certain. Une très bonne surprise et une agréable découverte, véritable moment de cinéma. La poésie baignant la belle photographie de l’œuvre, l’interprétation des comédiens, la musique plaisante et l’histoire intelligente et émouvante en font un long métrage à ne pas rater. Amusant et surprenant, touchant et inventif visuellement, ce virtuose mérite vraiment nos bravos.

Étonnant et différent.

SYNOPSIS

Arménie. Alik, 25 ans, musicien d’exception, membre d’un orchestre de musique classique prépare un grand concert. Tout bascule quand le mécène de l’orchestre est assassiné. Par un concours de circonstances, Alik se retrouve en possession du téléphone d’un tueur à gage nommé “Virtuose”. Il saisit cette opportunité, endosse l’identité du tueur, le temps de sauver l’orchestre de la faillite et protéger celle qu’il aime.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 32
- Titre original : Bravo Virtuose
- Date de sortie : 14/02/2018
- Réalisateur : Levon Minasian
- Scénariste : Levon Minasian, Stéphanie Kalfon
- Interprètes : Samvel Tadevosian, Maria Akhmetzyanova, Arman Navasardyan, Rudolph Ghevondyan, Vrezj Hakobyan, Aram Karakhanyan, Manuk Hakhversyan, Gérard Boyadjian, Mkrtich Arzumanyan, Narine Grigoryan, Levon Minasian
- Photographie : Mko Malkhasyan
- Montage : Nicolas Desmaison
- Musique : Tigran Hamsayan, Michel Petrossian
- Costumes : Lilit Ghazaryan, Lusine Khachatryan
- Producteur : Marc Bordure, Robert Guédiguian, Hrach Keshishyan pour Agat Films & Cie, Artémis Productions, HK Productions, Seppia Production
- Distributeur : BlueBird Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Bravo Virtuose



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mika & Sebastian : l’aventure de la Poire Géante : La (...)
Une femme heureuse : La critique
Marion : La critique
Game Night : La critique
Strangers - Prey at Night : La critique
Avengers Infinity War : Les belles affiches des cinémas (...)
Anon : La bande annonce du film Netflix
Unbelievable !!!!! : La bande annonce WTF avec une quarantaine (...)
Mika & Sebastian : l’aventure de la Poire Géante : La (...)
Glénat présente : Les années Cabu Le grand Duduche
Le plein de jeux apéritif : Les éditions de La Haute (...)
Bandes Annonces & Co : 22 avril 2018
Game of Thrones : Les coulisses avec Emilia Clarke
Batman : Des images inédites du Batman d’Adam West
Maléfique 2 : Ed Skerein retenu pour jouer le méchant du deuxième (...)