269 connectés

Cinemateaser : Le numéro 71 en kiosque

Date : 11 / 02 / 2018 à 09h00
Sources :

Cinemateaser


Voici le communiqué de presse de la rédaction de Cinemateaser pour le lancement de leur soixantième onzième numéro :

Avec ce numéro 71, une nouvelle année débute et le magazine Cinemateaser fête ses 7 ans. 7 ans à défendre et interroger un certain cinéma, aux frontières mouvantes, sans hiérarchie – de genre, de nationalité ou de budget. Alors quand il nous a fallu choisir quel film mettre en couverture, il nous apparaissait évident de continuer sur nos habitudes et défendre le nouveau projet d’un cinéaste que l’on soutient depuis ses débuts et dont on observe l’épanouissement avec admiration, Ryan Coogler – dont CREED avait fait la couverture du n°50. Car non, avec BLACK PANTHER, ce n’est pas le ‘nouveau Marvel’ que nous célébrons mais bien ‘le nouveau Ryan Coogler’. Le tout avec une création visuelle inédite et exclusive d’un de nos artistes illustrateurs français favoris : Simon Delart. Cinemateaser 71, en kiosque le 31 janvier : c’est parti pour le sommaire !

BLACK PANTHER : Après être apparu pour la première fois à l’écran dans CIVIL WAR, T’Challa, prince du Wakanda, alias Black Panther, a enfin droit à son opus solo. Un projet qui a tout pour être bien plus politique que ses prédécesseurs du Marvel Cinematic Universe notamment en raison de la personnalité engagée de son réalisateur, Ryan Coogler. Après l’avoir interviewé pour FRUITVALE STATION et CREED, Cinemateaser a retrouvé le cinéaste pour discuter de son BLACK PANTHER, de ses racines extrêmement personnelles, des symboles et messages politiques qu’il charrie, de ses influences afro-futuristes et de ses élans féministes. Un dossier qui explore les intentions du film en profondeur, avec également les acteurs Chadwick Boseman, Michael B. Jordan et Letitia Wright, ainsi que la production designer Hannah Beachler.

JUSQU’À LA GARDE : Le cinéma français peine parfois à nous émouvoir, à nous bousculer. Peut-être parce qu’il manque parfois cruellement de mise en scène, d’intentions de pur cinéma. Tout le contraire de JUSQU’À LA GARDE, incroyable premier film de Xavier Legrand qui, sur le thème des violences conjugales, construit un thriller du quotidien à la fois étouffant et bouleversant, intrigant et naturaliste. Un édifice émotionnel imparable qui a pour fondation une mise en scène millimétrée, pensée dès l’écriture et que l’on a voulu décoder avec le réalisateur.

LADY BIRD : On la savait excellente actrice et scénariste, on pourra désormais compter sur elle en tant que réalisatrice. Greta Gerwig, loin de son image d’intello new-yorkaise, revient dans sa ville californienne de naissance, Sacramento, pour filmer l’émancipation d’une adolescente chiante et fascinante, Lady Bird. Une histoire au féminin entre une fille et sa mère qui pourrait bien rafler une poignée d’Oscars dans quelques semaines. On a interrogé Gerwig sur ce premier essai transformé haut la main.

PENTAGON PAPERS : Même s’il est déjà en salles depuis fin janvier, nous ne pouvions pas passer à côté de ce grand film de Steven Spielberg. Un projet qui cache une très belle histoire, celle de la scénariste Liz Hannah, dont il s’agit… du premier film. Avec elle, nous retraçons sa folle année 2017 et la manière dont son script, écrit sur sa table de cuisine – comme elle le dit elle-même – a convaincu le plus grand cinéaste en activité et un cast de superstars. Avec également une interview exclusive d’Amy Pascal, ancienne patronne des studios Sony Columbia devenue productrice.

CALL ME BY YOUR NAME : Léger comme une brise d’été puis dévastateur comme un ouragan, CALL ME BY YOUR NAME est un petit miracle de film, qui explore la confusion des sentiments et l’exaltation qu’ils procurent. Déjà un des projets marquants de 2018, que l’on explore dans deux interviews : avec le réalisateur italien Luca Guadagnino puis avec le jeune acteur et next big thing d’Hollywood, Timothée Chalamet.

LA FORME DE L’EAU : Depuis une dizaine d’années, on regardait le cinéma de Guillermo del Toro avec un grand respect mais avec une certaine distance, aussi – il ne parvenait plus autant à nous émouvoir ou à nous passionner qu’à ses débuts. Puis est arrivé LA FORME DE L’EAU, fable romantique d’une grande puissance esthétique et émotionnelle qui semble convoquer tous les credos du réalisateur mexicain. Une réussite totale qu’on décrypte avec lui puis avec son compositeur Alexandre Desplat.

Décryptage LES DERNIERS JEDI : Deux ans après notre article ‘LE RÉVEIL DE LA FORCE, STAR WARS en héritage’, voici venu le temps de la suite : ‘LES DERNIERS JEDI, STAR WARS en héritage, Episode II’. À savoir une analyse totalement spoiler sur le huitième épisode de la saga et sur la manière dont Rian Johnson mène à éclosion toutes les graines semées auparavant par J.J. Abrams et poursuit le passage de relais de STAR WARS à une nouvelle génération.

C’EST QUOI UN FILM DE JOSEPH KAHN ? : Réalisateur de clips depuis 25 ans – dont certains sont devenus des monuments du genre –, Joseph Kahn mène aussi une carrière intéressante au cinéma. Après le néo-nanar TORQUE et le bijou pop DÉTENTION, il frappe fort avec le passionnant BODIED, présenté en fin d’année au Paris International Fantastic Film Festival. L’occasion rêvée pour nous de le rencontrer longuement et de décortiquer la manière dont il façonne et déconstruit la pop culture.

COMMENT VA LA COMÉDIE ROMANTIQUE FRANÇAISE ? : Deux éminents experts répondent ! À savoir Victor Saint Macary et Manu Payet. Le premier vient de réaliser le très chouette AMI-AMI avec le second dans un petit rôle. Le second lui, avait sorti en 2014 le tout aussi chouette SITUATION AMOUREUSE. Ensemble, ils auscultent la romcom frenchy, leur amour de ce genre, ses défis artistiques et industriels.

COMMENT FAIT-ON UN FILM (DE GENRE) FÉMINISTE ? : Un an après GRAVE, le cinéma de genre français prouve de nouveau qu’il peut exister si tant est qu’on laisse de nouveaux talents s’exprimer. En 2018, c’est la prometteuse Coralie Fargeat qui s’y colle avec REVENGE, un pur film d’exploitation furieux et féministe, violent et sanglant. Entretien.

LA SCIENCE-FICTION SELON LAETA KALOGRIDIS : Elle a produit AVATAR, écrit SHUTTER ISLAND, bossé sur un scénario de GHOST IN THE SHELL ou de ALITA BATTLE ANGEL et, ce mois-ci, elle a dévoilé sa série ALTERED CARBON sur Netflix, dont elle est showrunner. Pour Cinemateaser, Laeta Kalogridis revient sur ses inspirations et sa passion pour la SF.

Et aussi : La deuxième vie de Josh Hartnett / Qu’y a-t-il dans la tête de Nick Park ? / Pourquoi devriez-vous connaître les European Film Awards ? / Et si on préférait INSIDE N°9 à BLACK MIRROR ? / Retour sur la série THE DEUCE / Vidéo : BLADE RUNNER 2049, OLD STONE, FELLINI ROMA… / Previews : ROBIN DES BOIS, BUMBLEBEE, UN PEUPLE ET SON ROI…


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cinemateaser : Le numéro 75 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 74 en kiosque
Glénat présente : Les années Cabu Le grand Duduche
Cinemateaser : Le numéro 73 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 72 en kiosque
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.10 (...)
Parvana : La critique
Trailers voDvd & co : 23 juin 2018
Pulsar 2849 : La critique du jeu de plateau
Fake News
Bandes Annonces & Co : 23 juin 2018
Avengers Infinity War : Les effets spéciaux dévoilés
Les Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn brouille les (...)
Teenage Mutant Ninja Turtles : Les tortues à nouveau (...)
Luke Cage : La saison 2 se dévoile en photos