121 connectés

La forme de l’eau - The Shape of Water : La critique

Date : 18 / 02 / 2018 à 14h00
Sources :

Unification


La forme de l’eau est un très bon film de Guillermo del Toro, réflexion passionnante sur les monstres et ce qu’ils sont au fond d’eux.

La voix off du début de long métrage parle d’ailleurs des protagonistes et l’avancée de l’histoire permet d’en comprendre vraiment les paroles pleines de sagesse et d’amour.

Le scénario de Guillermo del Toro et Vanessa Taylor présente une étrange et très belle histoire d’amour entre une jeune femme muette et un homme aquatique ne parlant pas. Cette histoire revisitée de la belle et la bête située aux États-Unis dans les années 60, réserve de l’action et des rebondissements, alors que la guerre froide bat son plein.

Cette période particulière permet de faire fonctionner le long métrage à plusieurs niveaux. Les humains se retrouvent noyés dans les comportements attendus et ce sont quelques-uns d’entre eux qui se battent pour montrer la meilleure apparence de l’humanité.

Le casting est formidable. Sally Hawkins est superbe en femme muette au grand cœur. Richard Jenkins est attachant en voisin sympathique. Octavia Spencer est impeccable en amie dévouée et Michael Shannon très pertinent en responsable de la sécurité déterminé. C’est Doug Jones qui incarne une créature dont le design est vraiment réussi.

Les effets spéciaux sont franchement très réussis et permettent de voir des séquences fort belles à l’instar de la magnifique scène d’ouverture d’une immense poésie. On retrouve cette dernière dans de multiples séquences, certaines envoûtantes et d’autres poignantes qui ne sont d’ailleurs pas sans rappeler l’atmosphère particulière des œuvres de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro.

Guillermo del Toro livre une nouvelle œuvre singulière et passionnante, mâtinée de poésie et dont le récit d’amour illumine une période troublée de l’histoire humaine. Sa mise en scène est formidable et offre quelques séquences d’une beauté poignante, alors que des passages d’action se nichent parfois dans une trame plus introspective. Son long métrage évoque un roman graphique dans sa composition, ses couleurs et sa luminosité que le directeur de la photographie Dan Laustsen a particulièrement réussi.

Les décors de Paul D. Austerberry sont superbes, notamment le laboratoire ou est enfermée la créature. Luis Sequeira habille les protagonistes de tenues des années 60 donnant l’impression de retourner quelques décennies en arrière au milieu du conflit larvé entre russes et américains. Une période très bien exploitée où espionnage, développement de la technologie et vie moderne sont pondérés par les aspirations moins mercantiles de rêveurs à la belle âme.

Le film a remporté le Golden Globe 2018 du meilleur réalisateur, ainsi que celui de la meilleure musique, revenant à Alexandre Desplat vraiment inspiré pour accompagner cette œuvre touchante d’une bande original dont il a le secret.

La forme de l’eau est un film qui touche profondément, fait parfois esquisser un sourire et va droit au cœur. C’est une magnifique histoire d’amour dans laquelle des gens simples se retrouvent en butte à des institutions et des individus prêt à tout. C’est aussi une formidable réflexion sur l’humanité, la bonté et la générosité à travers le récit intemporel de deux âmes-sœur se rencontrant.

Émouvant et très beau.

SYNOPSIS

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 03
- Titre original : The Shape of Water
- Réalisateur : Guillermo del Toro
- Scénariste : Guillermo del Toro, Vanessa Taylor
- Interprètes : Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Octavia Spencer, Michael Stuhlbarg, Doug Jones, David Hewlett, Nick Searcy
- Photographie : Dan Laustsen
- Montage : Sidney Wolinsky
- Musique : Alexandre Desplat
- Costumes : Luis Sequeira
- Décors : Paul D. Austerberry
- Producteur : Guillermo del Toro, J. Miles Dale pour Fox Searchlight Pictures, Double Dare You (DDY)
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS

- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

La forme de l'eau



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bergman une année dans une vie : La critique
La nonne : La critique
Climax : La critique
Leave no Trace : La critique
Avant l’aurore : La critique
Venom : La nouvelle affiche létale
Marvel / ABC : Une série de super-héroïnes en développement
Supergirl : L’affiche rougeoyante de la saison (...)
Millénium - Ce qui ne me tue pas : La nouvelle bande (...)
Supernatural : L’affiche de la saison 14
Bergman une année dans une vie : La critique
The Magicians saison 3 : Le concours
J’ai Lu : Les sorties de septembre 2018
One% : la critique du jeu de rôle motorpunk
Bandes Annonces & Co : 20 septembre 2018