558 connectés

[Théâtre] L’amour est dans le prix : La critique

Date : 06 / 01 / 2018 à 11h00
Sources :

Unification


L’amour est dans le prix est une très bonne pièce de théâtre comique présentant un chassé-croisé ingénieux d’histoires concernant un trio de croque-morts.

C’est à plusieurs drames familiaux auxquels on assiste. Un jeune homme est épris d’une femme bipolaire voulant un enfant et de l’argent, un époux ne supporte plus sa compagne et voit débarquer dans sa vie sa belle-mère caustique et un directeur de pompe funèbre aimerait bien devenir peintre.

Les 6 comédiens se croisent donc et s’affrontent alors que les répliques fusent à toute allure et que les rebondissements, parfois vraiment surprenants, captivent l’attention pendant les 1h30 de la pièce.

Si le décor est minimaliste, quelques paravents dépolis et des chaises transparents montées sur roulettes, la mise en scène de Clair Jaz est raffinée. Cette dernière joue parfaitement avec l’espace et le temps pour enchaîner les scènes sans interruption.

Les tenues créées par Matteo Porcus, surtout des femmes, sont colorées et certaines chaussures valent vraiment l’attention.

Quant aux comédiens, ils sont tous formidables et font beaucoup rire alors qu’ils incarnent parfaitement leurs personnages. Tant Charlie Costillas en jeune homme amoureux que Christophe Guybet en mari blasé ou Pierre Diot en chef rêvant de changement, les trois comédiens sont vraiment impeccables.

Côté femme, les comédiennes sont toutes superbes avec Vanessa Fery hilarante en maîtresse exigeante, Izabelle Laporte très juste en femme abandonnée et Emmanuelle Clove crevant l’écran en belle-mère déjantée.

C’est donc à des tribulations hilarantes que nous convient des acteurs inspirés et très en verve sur un texte truculent de Thierry Boudry.

L’amour est dans le prix est une pièce de théâtre faisant beaucoup rire et dont les situations ne sont pas sans rappeler celles que certains vivent vraiment. Il n’est donc pas étonnant que le texte s’inspire d’histoires vraies. Avec une mise en scène efficace, des répliques fort comiques et des acteurs en forme, on passe vraiment un bon moment de détente.

Attention aux escaliers et prenez plaisir à ce décapant échange de civilités entre individus à la langue bien pendue.

Délassant et surprenant.

INFORMATION

La pièce se joue tous les vendredis et samedis à 20h et les dimanches à 16h au Théâtre du Gymnase (38 Boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris).

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL

SYNOPSIS

Comédie sentimentale inspirée d’une histoire vraie.
Trois hommes et trois femmes d’aujourd’hui.
Une mère extravertie, une fille en quête d’amour, un gendre pas idéal, un mari qui s’interroge, un amant qui délire, une maîtresse bipolaire.
L’histoire commence à la croisée des chemins, au point crucial de leurs vies et de leurs envies.
Une quête : Le bonheur
Pour eux : six chemins de traverse et de maladresses
Pour vous : Un accès simple, venir partager ce moment avec eux.
Un stratagème bien huilé, des retournements de situation, de la mauvaise foi et des rires.
Couples, attention au risque d’identification !


DISTRIBUTION

  • Mise en scène : Clair Jaz
  • Avec : Emmanuelle Clove (en alternance avec Blanche Raynal), Pierre Diot (en alternance avec Alexandre Pesle), Vanessa Fery (en alternance avec Roxane Turmel), Christophe Guybet (en alternance avec Jean-Marie Damel ou Renaud Roussel), Izabelle Laporte, Charlie Costillas (en alternance avec Edouard Colin)
  • Texte : Thierry Boudry
  • Collaboration artistique : Pascal Legitimus
  • Création lumières et scénographie : Steve Moune
  • Costumes : Matteo Porcus
  • Durée : 1h30
  • Public : Tout public
TARIFS

  • Plein tarif : 24 euros
  • Tarif réduit : 14 euros
GALERIE PHOTOS

L'amour est dans le prix



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Théâtre] Marie Stuart : La critique
[Spectacle] Le mentaliste Pourang - Labyrinthe : La critique
[Théâtre] Louison : La critique
[Théâtre] Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins : (...)
[Théâtre] L’exception : La critique
E.T. : Les coulisses de la réunion de l’Extraterrestre avec (...)
Stargirl : La première bande annonce de la série DC
American Gods : Coup de tonnerre pour la série de Starz
V-Wars : Ian Somerhalder explique pourquoi il est de retour parmi (...)
The Lighthouse : La critique
Star Wars - Rise of the Resistance : De nouvelles images de (...)
Lovecraft : David Benioff & D.B. Weiss pour un thriller (...)
Code 8 : Les cousins Amell à l’assaut de Quibi
Marvel Champions : La critique du jeu de cartes évolutif
Netflix - Bandes annonces : 15 décembre 2019