420 connectés

Doctor Who : Review de l’épisode de Noël Twice Upon a Time

Date : 27 / 12 / 2017 à 14h00
Sources :

Unification


Tout comme L’heure du Docteur marquait la régénération du onzième Docteur (Matt Smith) en douzième Docteur (Peter Capaldi), Twice Upon a Time est le dernier épisode avec Peter Capaldi dans le rôle-titre. Et bien qu’il soit un très bon Docteur, cette régénération était attendue par plus d’uns et pour cause : c’est Jodie Whittaker qui reprend le rôle du Docteur et en 54 ans le docteur n’a jamais été une femme ! Mais, Twice Upon a Time répond-il à nos attentes ? (attention, spoilers).

Le principal défaut : une aventure un peu bateau, mais surtout totalement accessoire ainsi que des personnages laissés pour compte :

L’histoire, bien que complexe à expliquer reste néanmoins accessoire. Je vais essayer de faire aussi court et clair que possible : le douzième Docteur, décidé à mourir sous sa forme actuelle se rend là où le premier Docteur (joué par David Bradley) se trouvait et refusait déjà de se régénérer. Mais alors qu’ils sont en pleine discussion (ou plutôt dispute, car deux Docteurs ne font pas bon ménage) le temps s’arrête et l’on se retrouve sur un champ de bataille durant la première Guerre Mondiale où deux soldats, un Anglais (Mark Gatiss) et un allemand, se tiennent en joue et où le temps s’arrête également.

On apprendra que tout ceci résulte d’un projet intitulé testimony (témoignage), dont le but est de récolter les souvenirs des êtres humains quelques instants avant leur mort. Bref, on en vient (péniblement) à la conclusion que testimony et ses agents sont inoffensifs et que le Docteur peut donc se régénérer tranquillement.L’histoire est donc totalement secondaire et sert juste à meubler un peu l’épisode. Sans vouloir reprendre les mots de Shakespeare, ce sont beaucoup de bruit pour rien.

Malheureusement, ce n’est pas le principal défaut de cet épisode, car certains personnages sont clairement là pour le décor. C’est le cas de Bill Potts et Nardole qui avaient pourtant joué un grand rôle dans la saison 11 de Doctor Who. Bill a certes une certaine importance dans l’intrigue : elle suit les Docteurs partout et le douzième Docteur passe beaucoup trop de temps à ressasser qu’elle n’est pas Bill, mais une copie, qu’elle est devenue un cyberman puis s’est sacrifiée (j’en passe)… Mais, sans exagérer, Nardole ne sert à rien : il arrive de nulle part, fait un câlin (ça valait peut-être le déplacement) au Docteur et repart.

Ce qu’il y avait de bien : Peter Capaldi & David Bradley :

David Bradley fait (comme en 2014, dans le documentaire sur la création de la série, An Adventure in Space and Time / Une Aventure dans l’Espace et le Temps) un très bon premier Docteur. De plus, il forme avec Peter Capaldi un duo drôle et parfois touchant et (j’insiste), l’épisode repose sur eux deux.

Au-delà, si l’on doit retenir quelque chose du douzième Docteur ce sont ses discours. Son dernier est d’ailleurs assez émouvant (même s’il n’égale pas celui de Vérité et Conséquences). Peter Capaldi fait donc un bon départ, sans trop en faire. C’était, selon moi, l’un des meilleurs Docteurs, non seulement pour sa capacité à convaincre son public lors de ses fameux discours, mais aussi parce qu’il pouvait aussi bien être sérieux que comique sans être ridicule. Donc bravo à lui pour ces trois saisons.

Enfin, passons au moment le plus attendu de tous : la régénération : bien entendu, elle a lieu en fin d’épisode, pour entretenir le suspens. On découvre donc Jodie Whittaker en treizième Docteur. Mais celle-ci apparaît très brièvement et l’épisode finit sur un cliffhanger puisqu’ après sa régénération, la nouvelle Docteur perd le contrôle du TARDIS et tombe alors que ce dernier est en train de voler (on pourrait même croire que le vaisseau (comme dirait le premier Docteur) cherche à l’expulser !).

Pour conclure, Twice Upon a Time est un épisode qui repose davantage sur la qualité de jeu et l’alchimie des acteurs principaux que sur l’histoire. Et c’est assez dommage, car si Capaldi et Bradley sont excellents, mais que l’aventure est banale, on doit donc séparer le fond de la forme pour apprécier cet épisode. Espérons que la saison 11 rattrapera cet épisode quelque peu décevant.


EPISODE

- Titre  : Twice Upon a Time
- Date de première diffusion : 25/12/2017 (BBC)
- Réalisateur : Rachel Talalay
- Scénaristes : Steven Moffat

VIDEOS











Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


How It Ends : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.07 Lotus Eaters
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.13 (...)
The Outpost : Review 1.01 One Is The Loneliest Number
Maradona par Kusturica : La review
SDCC 2018 - Aquaman : La bande annonce ultra-spectaculaire de la (...)
SDCC 2018 - Shazam : La première bande annonce mi-comédie - mi (...)
SDCC 2018 - Star Trek Discovery : Des mini-épisodes et des (...)
SDCC 2018 - Godzilla 2 Roi des monstres : La bande annonce (...)
SDCC 2018 - Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald (...)
Mamma Mia ! Here We Go Again : La critique
SDCC 2018 - Breaking Bad : Souvenirs et héritage 10 ans (...)
SDCC 2018 - Better Call Saul : Le rapprochement se précise
SDCC 2018 – Crazy Ex-Girlfriend : La dernière saison se (...)
Trailers voDvd & co : 22 juillet 2018