151 connectés

Les Montagnes hallucinées : La critique du jeu de plateau

Date : 27 / 12 / 2017 à 08h00
Sources :

Unification France


Les Montagnes
hallucinées

Les Montagnes hallucinées est un jeu de plateau prenant pour thème l’une des nouvelles de H.P. Lovecraft, père de Cthulhu. Dans les années 30, une expédition arctique découvre les merveilles et les dangers du Pôle Sud. Cette nouvelle a été adaptée en BD, en une énorme campagne de jeu de rôle, en livre audio, en jeu video, et devait même être adapté en film par Guillermo del Toro (avant que le projet ne soit rangé au placard), découvrons aujourd’hui cette nouvelle mouture du mythe.

Le visuel de la boîte et son contenu :

Dans une grosse boîte de jeu, le matériel est classique mais de bonne qualité : Un plateau de jeu représentant les Montagnes hallucinées (une gigantesque muraille naturelle de monts, cisaillée par les vents les plus hostiles), des tuiles de lieux et d’évènements, des fiches de personnages et leur équipement, quelques jetons, un sablier, un dé spécial, les règles de jeu (très faciles à assimiler) et plus original, une petite figurine d’avion.

Le déroulement d’une partie :

Le but de ce jeu coopératif est de révéler un certain nombre de découvertes scientifiques en fouillant le pôle. Tour par tour, vous découvrirez la tuile d’une nouvelle destination et vous aurez alors 30 secondes pour vous concerter avec les autres joueurs pour savoir qui fournira quel matériel ou capacité pour surmonter les défis du lieu. Ces ressources (sous forme de cartes que possèdent chaque joueurs) seront données face cachée, sous la pression du temps, très court. On compare alors les ressources fournies par les joueurs à ce que demande le lieu. Pour chaque demande ratée vous choisirez soit de lancer un dé pour laisser le charme du hasard agir (vous perdrez du matériel, vous vous fatiguerez, vous vous blesserez etc...) soit de "prendre une folie". La folie est le centre de toute adaptation au monde de Lovecraft, et elle est ici en plein cœur du système de jeu. Encore plus que dans toutes ses autres adaptations. Et c’est ce qui donne tout son sel au jeu.

En effet, Les Montagnes Hallucinées est plus un "party game" qu’un jeu de plateau (comprenez que ce n’est pas tant la stratégie qui prime que l’ambiance sympathique autour de la table).

Car, les folies sont représentées sous forme de gages à remplir durant les phases de communications à venir, les fameuses 30 secondes se transformant en véritable capharnaüm du moment que plusieurs joueurs autour de la table devront parler par questions, répéter toutes leurs paroles, et autres joyeusetés qu’il serait dommage de révéler ici et que je vous laisse donc découvrir.

Fous rires assurés tout au long de l’ascension des montagnes hallucinées.

Le verdict :

Il faut être prévenu, cette adaptation du Mythe de Cthulhu est très différente des autres jeux. Il s’agit plus de rire que d’être épouvanté. Ce qui pourrait rendre fou certains joueurs, habitués à la noirceur lovecraftienne. La mécanique est simple et diablement efficace. Ce mélange de mythe et de folie douce fait un ravage et fait passer d’agréables soirées à tous les convives. Au final, avoir le cerveau gelé de rire est aussi amusant que de feindre la peur !

Fiche technique

Type : Jeu de plateau coopératif hybridé "party game"
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Rob Daviau (jeu), Miguel Coimbra (illustrations)
Editeur : Iello
Date de sortie : 27/10/2017
Nombre de joueurs : 3 à 5
Age des joueurs : 12 ans et plus
Durée moyenne d’une partie : 60 minutes
Edition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix habituellement constaté : moins de 40 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Wulin : La critique de la gamme de JdR entre Tigres et (...)
One% : la critique du jeu de rôle motorpunk
Le dirigeable du Professeur : La critique de l’Escape (...)
Kero : La critique du jeu de plateau qui sent le kérosène
Tiny : La critique du jeu de rôle
The Walking Dead : L’expansion sans limites de (...)
Daredevil : Des temps difficiles pour l’homme sans (...)
The Haunting of Hill House : La bande annonce de la série (...)
Nouvelle génération : La review du film Netflix
Rafiki : La critique
Trailers voDvd & co : 21 septembre 2018
Peppermint : Les résultats du concours
James Bond 25 : Cary Joji Fukunaga prend la relève
Wulin : La critique de la gamme de JdR entre Tigres et (...)
Bandes Annonces & Co : 21 septembre 2018