417 connectés

Kedi - des chats et des hommes : La critique

Date : 24 / 12 / 2017 à 12h00
Sources :

Unification


Kedi : des chats et des hommes est un très bon documentaire parlant des chats sauvages vivants dans la ville d’Istanbul et arpentant en liberté ses rues.

Ces derniers sont entretenus, nourris et parfois logés, par des habitants dévoués qui s’occupent de payer en plus leurs frais vétérinaires quand ces derniers sont malades ou blessés.

Le long métrage se concentre sur 7 portraits de chats, les anthropomorphisant quelque peu et leur donnant une personnalité propre.

Suivre ces boules de poils dans les rues de la capitale culturelle de la Turquie permet aussi d’appréhender la ville et les changements que cette dernière subit, impactant de plus en plus le milieu urbain dans lequel les félidés vivent.

Car ces derniers, au fur et à mesure des modifications de la mégalopole, voient leur habitat diminuer et se retrouvent parfois chassés de leurs lieux de vie.

Le documentaire suit 7 chats au caractère bien affirmé en se mettant souvent à leur niveau. On les voit évoluer dans leurs journées et on assiste à leurs diverses interactions avec des humains ou autres animaux.

La photographie d’Alp Korfali et Charlie Wuppermann est très réussie et permet de saisir de très belles images, dont certaines nocturnes, et de suivre les existences mouvementées de ces petits carnivores.

La réalisatrice Ceyda Torun conte les 7 histoires des « héros » choisis à la suite, les scénarisant afin de condenser quelques moments forts de leurs tranches de vie. Le montage de Mo Stoebe permet à chacune de ces séquences de nous raconter une belle histoire.

Les humains ne sont pas oubliés dans le récit, car ces derniers, en bons esclaves des petites bêtes à fourrure, nous livrent avec beaucoup d’émotion leur rencontre avec leur chat de cœur et les instants qu’ils partagent avec eux.

Les amateurs de bandes dessinées étrangère s’amuseront à retrouver Bülent Üstün le dessinateur du très drôle et caustique Bad Cat , adapté en dessin animé, qui explique à la caméra son amour des chats et comment ces derniers lui ont inspiré sa BD satirique célèbre.

Kedi : des chats et des hommes est un documentaire très agréable à voir faisant souvent rire et apaisant beaucoup devant les vies mouvementées de ces chats bien attachants. Finalement, ne seraient-ce pas eux les vrais maîtres d’Istanbul ?

Touchant et sympathique.

SYNOPSIS

Depuis des siècles, des centaines de milliers de chats vagabondent dans les rues d’Istanbul. Sans maîtres, ils vivent entre deux mondes, mi sauvages, mi domestiqués – et apportent joie et raison d’être aux habitants. KEDI raconte l’histoire de sept d’entre eux.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 20
- Titre original : Kedi
- Date de sortie : 27/12/2017
- Réalisateur : Ceyda Torun
- Scénariste : Ceyda Torun
- Interprètes : Bengu, Deniz, Duman, Gamsiz, Aslan Parcasi, Psikopat, Sari, Bülent Üstün
- Photographie : Alp Korfali, Charlie Wuppermann
- Montage : Mo Stoebe
- Musique : Kira Fontana
- Producteur : Ceyda Torun, Charlie Wuppermann pour Termite Films
- Distributeur : Epicentre Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Kedi : des chats et des hommes



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Have a Nice Day : La critique
Sans un bruit : La critique
Moi et le Che : La critique
Ocean’s 8 : La critique
Hérédité : La critique
Ant-Man et la Guêpe : Evangeline Lilly n’aime pas le (...)
Star Trek Discovery : La transformation cybernétique de (...)
Pet Sematary : La production débute sur le remake de (...)
Solo - A Star Wars Story : Les versions alternatives du Faucon (...)
Netflix - Bandes annonces : 19 juin 2018
Doctor Sleep : Ewan McGregor pour jouer Danny Torrance (...)
Those Long Haired Nights [VOD] : La critique
Death’s choice : La critique de la trilogie
Exit : Les 3 nouveaux opus de l’escape game
Bandes Annonces & Co : 19 juin 2018