138 connectés

[Théâtre] La croisière, ça use : La critique

Date : 24 / 12 / 2017 à 11h00
Sources :

Unification


La croisière, ça use est une très bonne comédie qui fait beaucoup rire, parfois aux éclats, de cette croisière ou rien ne se passe comme prévu.

Un homme doit convoyer un bateau de Tanger à Ibiza pour qu’il puisse être remis en forme. Il met une petite annonce pour trouver 3 jolies équipières, mais se retrouve avec un homme benêt ayant des intentions trouble, une militaire acariâtre et une jeune bimbo n’ayant rien dans la tête.

La croisière tourne donc vite mal et la survie même de l’équipage commence à se poser !

On s’amuse beaucoup des tribulations aquatiques de ce quatuor fort mal assorti. Entre engueulades, répliques caustiques, coup de théâtre, rebondissement, et évidemment les jeux apéro, on s’amuse follement des mésaventures de ces aventuriers du dimanche grâce à un très bon texte d’Emmanuelle Hamet.

Le décor est très plaisant et reconstitue l’intérieur d’un bateau d’une certaine taille. On se retrouve dans la pièce centrale avec un escalier montant vers le pont et trois portes menant respectivement à la douche/toilettes, chambre du capitaine, chambre des passagères.

Divers placards encastrés dans le décor, un banc, des chaises et une table permettent à la vie de se dérouler devant nos yeux tandis que chacun vaque, ou tente de le faire, à ses occupations.

La scénographie lumineuse apporte un véritable dynamisme à l’histoire, transformant l’espace en lieu plus intime où en mettant en valeur un numéro solo de l’un des navigateurs parti dans un véritable délire.

La mise en scène de Luq Hamett est excellente et permet parfois d’assister à un véritable ballet, tant les déplacements des uns et des autres, rappelant parfois le théâtre de Boulevard, sont bien chorégraphiés.

Il faut saluer la très bonne prestation collégiale des comédiens qui s’amusent visiblement de leur rôle et livrent une prestation vraiment convaincante et hilarante des malheurs qui leur arrive.

On peut ainsi découvrir Eric Massot très bon en capitaine se réjouissant d’une croisière sympathique, Lionel Laget impeccable en homme réservant des surprises, Marie-Aline Thomassin superbe en femme à poigne et Emilie Marié hilarante en blonde évaporée.

Cette variété de personnages savoureux se révèle être moins cliché que de prime abord et on s’attache bien vite à ces individus haut en couleur.

La croisière, ça use est une excellente pièce de théâtre qui n’a rien à envier aux comédies françaises que l’on peut voir sur grand écran. Avec une histoire à rebondissements, quatre acteurs en grande forme, une mise en scène intelligente et un décor plaisant, cette croisière est réjouissante.

Après avoir vu s’agiter les comédiens pendant presque une heure trente, on comprend bien que la croisière, ça use... les acteurs, mais pas le public qui en redemande assurément.

Hilarant et divertissant.

INFORMATION

La pièce se joue tous du mardi au samedi à 19h00 ou 21h00 une semaine sur 2 et les dimanches à 17h30 au Théâtre Edgar (58, boulevard Edgar Quinet 75014 Paris) jusqu’au 3 février 2018.

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL

SYNOPSIS

Antoine, skipper, doit convoyer un voilier de Tanger à Ibiza. Afin de lier l’utile à l’agréable, il a passé une annonce pour partager la traversée avec 3 équipières. Embarquent Mélanie, une superbe jeune femme qui serait plus à sa place dans un émission de télé réalité que sur la méditerranée, Joanna, baroudeuse et chienne de garde et Alex… un homme ! Premiers couacs d’une croisière très secouée…

Entre incompatibilité d’humeur et avaries en cascade, la tempête à bord est inévitable… Surtout quand les équipiers ne sont pas vraiment ce qu’ils prétendent être…

LA CROISIÈRE ÇA USE !


DISTRIBUTION

  • Mise en scène : Luq Hamett
  • Avec : Eric Massot, Marie-Aline Thomassin, Emilie Marié, Lionel Laget
  • Texte : Emmanuelle Hamet
  • Durée : 1h20
  • Public : tout public
TARIFS

  • Plein tarif : 29 euros
  • Tarif réduit : 18 euros
GALERIE PHOTOS

La croisière, ça use



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Théâtre] Vies de papier : La critique
[Spectacle] Les Caramels Fous - Cirque plein d’airs : La (...)
[Spectacle] Je ne suis pas une arme de guerre : La critique
[Théâtre] L’amour est dans le prix : La critique
[Théâtre] Tinder surprise : La critique
Ant-Man et la Guêpe : Les héros en costumes
Demimonde : J.J. Abrams fait monter les enchères pour sa nouvelle (...)
Le retour de Mary Poppins : Une nouvelle photo
The Walking Dead : La seconde partie de saison 8 en images (...)
Le Labyrinthe - Le remède mortel : Trois nouvelles affiches
The Shannara Chronicles : La série annulée ?
[Théâtre] Vies de papier : La critique
Marvel : Disney envisage d’arrêter les dessins (...)
Bandes Annonces & Co : 18 janvier 2018
Avatar 2 : James Cameron distille quelques petites infos de (...)