88 connectés

X-Men - Dark Phoenix : Corriger les erreurs du passé

Date : 12 / 12 / 2017 à 14h30
Sources :

EW via Collider


X-Men : Apocalypse a rapporté plus de 540 millions de $ au box-office mondial, ce qui pourrait être pas mal si cela ne correspondait pas à 200 millions de moins que son prédécesseur, X-Men : Days of Future Past. Et faire moins que le film précédent est toujours mauvais signe pour une suite. En outre, les critiques n’ont pas été tendre pour la version "film catastrophe" de Bryan Singer d’un film X-Men.

Le nouveau film, qui se déroule en 1992 et trouve le personnage de Jean Grey de Sophie Turner transformé en Phoenix du titre, qui ravage ses amis et les autres, marque les début en tant que réalisateur pour Simon Kinberg, qui a co-écrit et/ou écrit L’Affrontement final, Days of Future Past, et Apocalypse et a également produit ces films X-Men. Il a été fortement impliqué dans l’élaboration de ces adaptations de comics, mais jusqu’à présent, personne ne lui avait encore tendu les rênes pour le faire à sa manière. Jusqu’à Dark Phoenix.

C’est lors d’une interview avec EW que Kinberg a reconnu que sur Apocalypse ils étaient trop focalisés sur les idées visuelles et avaient perdu de vue les personnages eux-même :

"Je pense que nous avons perdu de vue ce qui a toujours été le fondement de la franchise, à savoir ses personnages. Il est devenu question de destruction globale et d’effets visuels qui ont pris le pas sur l’émotion et l’individu... L’une des choses que je voulais faire dans ce film était évidemment de me concentrer sur les personnages et de leur donner de vraies émotions à jouer et de leur donner un thème pertinent et nécessaire dans le monde d’aujourd’hui."

Le producteur Hutch Parker va encore plus loin, reconnaissant que le scénario de X-Men : Apocalypse était en pleine évolution tout au long de la production et que le film est arrivé à un moment où le genre de super-héros évoluait :

"C’est toujours dangereux si votre scénario évolue pendant que vous filmez. Il est vrai que, rétrospectivement, nous avons tous l’impression que le genre a évolué esthétiquement et de façon tonale et que le film non. Il y a beaucoup de choses qui, je pense, sont très bonnes dans le film mais, dans l’ensemble, il luttait pour trouver des moyens de fusionner, narrativement, émotionnellement et en termes d’intrigue. Esthétiquement, il se sentait un peu daté par rapport à une évolution que vous voyiez partout ailleurs. Nous avons beaucoup appris de cela."

En effet, nous avons maintenant des films comme Deadpool et Logan que amenent le genre de super-héros dans des directions fascinantes, ce qui a sans aucun doute donné à Kinberg plus de liberté pour explorer un genre différent de film X-Men qui n’a pas nécessairement les mêmes tons que tous les autres blockbuster. À cet égard, Turner dit qu’une grande partie du film a été tourné très proche, avec une qualité tactile et ancrée à l’image :

"C’est tellement brut et il y a tellement de choses fantastiques dans ce film que nous voulions vraiment qu’il soit en résonance avec tous les spectateurs qui le regardent, donc nous avons dû le faire aussi réel que possible. Vous avez toujours ce sentiment d’évasion quand les gens commencent à voler, mais il y a tellement de réalité en plus. Je pense que cela va vraiment affecter les gens. Et la façon dont Simon l’a filmé, la majorité de ce film est tellement réaliste, comme filmé en Steadicam."

Les premières images ont teasé une évolution intrigante, et maintenant ces commentaires donnent forcément envie de voir exactement ce que fait Kinberg ici. La possibilité de créer un film X-Men vraiment unique est là, alors espérons que c’est ce qu’ils nous proposeront.


X-Men est Copyright © Twentieth Century Fox et Marvel Enterprises Tous droits réservés. X-Men, ses personnages et photos de production sont la propriété de Twentieth Century Fox et Marvel Enterprises.



 Charte des commentaires 


X-Men Dark Phoenix / Les nouveaux Mutants : La Fox chamboule à (...)
Les Nouveaux Mutants : Anya Taylor-Joy confirme l’inclusion (...)
Les Nouveaux Mutants : Maisie Williams pense que l’attente (...)
X-Men 143 : Fox rassemble Brian Michael Bendis et Tim Miller pour (...)
X-Men - Dark Phoenix : Sophie Turner fait l’éloge de Simon (...)
A Star Wars Story : Les futurs films spinoffs suspendus chez (...)
Ant-Man et la Guêpe : Direction dimension quantique
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.10 (...)
Parvana : La critique
Trailers voDvd & co : 23 juin 2018
Pulsar 2849 : La critique du jeu de plateau
Fake News
Bandes Annonces & Co : 23 juin 2018
Avengers Infinity War : Les effets spéciaux dévoilés
Les Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn brouille les (...)